Bolivie: Morales viré par l'armée

Actualité hebdo, politique, économie, informations...
Avatar du membre
Diogène
Posteur Diamant
Posteur Diamant
Messages : 671
Enregistré le : 02 octobre 2016 00:09

Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Diogène » 11 novembre 2019 00:22

Crise politique en Bolivie : le président Evo Morales annonce sa démission
L'annonce était devenue inéluctable. Pressé de démissionner par l'opposition, par des manifestants, par l'armée, alors que ses ministres quittaient le gouvernement les uns après les autres, le président bolivien Evo Morales a annoncé sa démission lors d'une allocution télévisée dimanche 10 novembre. Sa promesse d'élections anticipées n'a pas suffi à calmer la grogne sociale.

Dans son allocution télévisée, prononcée avec son vice-président Alvaro Garcia Linera, Morales a annoncé sa démission après l'injonction de l'état de l'armée l'enjoignant à quitter le pouvoir. "Je renonce à mon poste de président", a déclaré à la télévision le leader indigène de 60 ans, au pouvoir depuis 2006. "Le coup d'Etat a été consommé", a déclaré le vice-président.

Les signes d'aggravation de la situation se multipliaient ces derniers jours, avec des mutineries d'unités policières dans plusieurs régions du pays et l'occupation de médias d'Etat par des manifestants. "Notre démocratie est en danger à cause du coup d'Etat en cours que des groupes violents ont lancé contre l'ordre constitutionnel", avait estimé Evo Morales vendredi soir. La vague de contestation qui secoue le pays depuis trois semaines a fait trois morts et 383 blessés.
Encore un libérateur socialiste bolivarien qui a des problèmes, y aurait il une erreur dans ce modèle politique ? L'affaire couvait depuis un mois, Morales s'était proclamé vainqueur de la présidentielle du 21 octobre, mais l'affaire a mal tourné avec manifestations, émeutes et morts dans la rue et finalement un ultimatum de l'armée.
Le fonctionnariat et l'assistanat sont du vol en bandes organisées (Diogène, le 2 octobre 2019).

Avatar du membre
Kelenner
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12807
Enregistré le : 05 juin 2013 09:03

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Kelenner » 11 novembre 2019 11:03

Ah un bon coup d'Etat militaire, ça faisait longtemps. Verra-t-on Cohn-Bendit s'offusquer de ce coup de force contre la démocratie ? Gros suspense en vue...

Avatar du membre
Allora
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15602
Enregistré le : 25 avril 2015 16:20
Localisation : France
Genre :

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Allora » 11 novembre 2019 11:25

C'est bien cette décision :
si fraude il y a eu les résultats seront différents
si pas ou peu de fraude et qu'il est réélu cela le confortera dans son rôle

Aux Boliviens de décider de leur avenir en allant voter massivement
http://i86.servimg.com/u/f86/16/39/51/81/dictat10.jpg
"Les prophètes font parler Dieu, comme un ventriloque fait parler sa marionnette" P. Gripari.
"Ce n'est pas parce que l'on n'est pas d'accord avec l'autre qu'on a raison "

Avatar du membre
Kelenner
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12807
Enregistré le : 05 juin 2013 09:03

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Kelenner » 11 novembre 2019 11:27

Allora a écrit :
11 novembre 2019 11:25
C'est bien cette décision :
si fraude il y a eu les résultats seront différents
si pas ou peu de fraude et qu'il est réélu cela le confortera dans son rôle

Aux Boliviens de décider de leur avenir en allant voter massivement
Ben voyons. C'est donc normal que ce soit l'armée qui décide s'il faut revoter, mais seulement quand c'est un candidat de gauche qui gagne c'est ça ?

Au moins ça montre le vrai visage de ceux qui s'auto-proclament démocrates mais qui sont prêts à recourir à toutes els saloperies pour conserver le pouvoir.

Avatar du membre
Allora
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15602
Enregistré le : 25 avril 2015 16:20
Localisation : France
Genre :

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Allora » 11 novembre 2019 11:49

:content116

mais que dis -tu ! en Amérique Latine la fraude est partout à droit à gauche

en cas de fraude il est normal de revoter
ce n'est pas l'armée qui a imposé cette décision mais l’Organisation des Etats américains (OEA)

( comprendre pays des Amériques :twisted: pas USA )
---------
organisation créée en 1948 qui regroupe la plupart des gouvernements des États d'Amérique.
Les États membres se fixent des politiques et objectifs importants dans le cadre de l'Assemblée générale, qui réunit les ministres des Affaires étrangères du continent une fois par an.


Avec ses quatre langues officielles (l'anglais, l'espagnol, le portugais et le français), l'OEA reflète la diversité des peuples et des cultures de l'ensemble des Amériques. Des pays du monde entier ont le statut d'observateurs permanents et suivent de près les questions qui revêtent une importance vitale en Amérique ; ils fournissent souvent un appui financier important aux programmes de l'OEA.


------
http://i86.servimg.com/u/f86/16/39/51/81/dictat10.jpg
"Les prophètes font parler Dieu, comme un ventriloque fait parler sa marionnette" P. Gripari.
"Ce n'est pas parce que l'on n'est pas d'accord avec l'autre qu'on a raison "

Avatar du membre
Kelenner
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12807
Enregistré le : 05 juin 2013 09:03

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Kelenner » 11 novembre 2019 11:55

Cette blague. Tout le monde sait que ces histoires de "fraude" sont bidons, et encore plus ces organismes entièrement pilotés par les Américains, qui s'en servent juste comme de paravents. Si l'armée est intervenue c'est qu'ils ont reçu le feu vert de leurs maîtres yankees, faut arrêter de prendre les gens pour des cons. Et si ça se produit avec un gouvernement de gauche, c'est tout sauf un hasard.

Avatar du membre
Allora
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15602
Enregistré le : 25 avril 2015 16:20
Localisation : France
Genre :

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Allora » 11 novembre 2019 11:57

Kelenner a écrit :
11 novembre 2019 11:27
Ben voyons. C'est donc normal que ce soit l'armée qui décide s'il faut revoter, mais seulement quand c'est un candidat de gauche qui gagne c'est ça ?
renseigne toi : le peuple est dans la rue contre Morales ! une grande partie du peuple ne veut plus de Morales

Au fil de la journée, le dirigeant bolivien s’était retrouvé de plus en plus isolé alors que la crise politique s’accélérait brutalement dans le pays andin, où grève générale et manifestations paralysaient l’activité depuis une dizaine de jours.

si son départ n'était pas souhaité par le peuple lorsqu'il a annoncé sa démission ce peuple aurait dû sortir par millions dans les rues non ??
là c'est le contraire
http://i86.servimg.com/u/f86/16/39/51/81/dictat10.jpg
"Les prophètes font parler Dieu, comme un ventriloque fait parler sa marionnette" P. Gripari.
"Ce n'est pas parce que l'on n'est pas d'accord avec l'autre qu'on a raison "

Avatar du membre
Allora
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15602
Enregistré le : 25 avril 2015 16:20
Localisation : France
Genre :

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Allora » 11 novembre 2019 12:01

Kelenner a écrit :
11 novembre 2019 11:55
Cette blague. Tout le monde sait que ces histoires de "fraude" sont bidons, et encore plus ces organismes entièrement pilotés par les Américains, qui s'en servent juste comme de paravents. Si l'armée est intervenue c'est qu'ils ont reçu le feu vert de leurs maîtres yankees, faut arrêter de prendre les gens pour des cons. Et si ça se produit avec un gouvernement de gauche, c'est tout sauf un hasard.
Tu es resté bloqué au XXº s. 8| les USA n'ont plus le pouvoir qu'ils avaient là bas depuis longtemps !! :evil:

sinon il n'y aurait pas eu de "vague rose " dans les années 2000

Il est l’un des derniers représentants de la « vague rose » qui a déferlé au tournant des années 2000 sur l’Amérique latine, faisant virer à gauche le Brésil, l’Argentine, le Chili, l’Equateur et le Venezuela, la majorité de ces pays ayant depuis rebasculé à droite.
http://i86.servimg.com/u/f86/16/39/51/81/dictat10.jpg
"Les prophètes font parler Dieu, comme un ventriloque fait parler sa marionnette" P. Gripari.
"Ce n'est pas parce que l'on n'est pas d'accord avec l'autre qu'on a raison "

Avatar du membre
Kelenner
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12807
Enregistré le : 05 juin 2013 09:03

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Kelenner » 11 novembre 2019 12:34

Evidemment que si, ils sont juste devenus plus prudents suite à ces victoires électorales de la gauche et évitent tout interventionnisme trop "visible" comme par le passé, mais imaginer une seconde qu'ils ne se mêlent pas de ce qui se passe en Amérique du Sud, c'est être d'une naïveté confondante. Ils défendent toujours d'énormes intérêts là-bas et les américains n'ont pas pour habitude de s'embarrasser de scrupules comme le respect de la démocratie ou de l'indépendance des Etats quand du pognon est en jeu. Là, même si la contestation d'une PARTIE (important de toujours le préciser) de la population est réelle, il est tout à fait évident que les pressions extérieures ont été décisives pour faire céder Morales. C'est donc ni plus ni moins qu'un coup d'Etat militaire avec l'aval des Etats-Unis. Tout ce qui suivra n'a plus aucune valeur démocratique.

Avatar du membre
Victor
Dieu D'Interaldys
Dieu D'Interaldys
Messages : 22559
Enregistré le : 29 août 2014 19:21
Genre :

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Victor » 11 novembre 2019 12:45

Il était au pouvoir depuis 2006 ...
Il n'est pas très surprenant que les boliviens veuillent un peu de changement ?
Surtout si les résultats économiques sont décevants voire très mauvais.
Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen.
Winston Churchill

Avatar du membre
Kelenner
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12807
Enregistré le : 05 juin 2013 09:03

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Kelenner » 11 novembre 2019 12:48

Victor a écrit :
11 novembre 2019 12:45
Il était au pouvoir depuis 2006 ...
Il n'est pas très surprenant que les boliviens veuillent un peu de changement ?
Surtout si les résultats économiques sont décevants voire très mauvais.
Bien sûr mais tu sais très bien que là n'est pas le sujet. Si demain l'armée décide de déposer Macron avec selon toute vraisemblance l'appui d'une puissance étrangère, tu te contenteras de réagir en disant "bof, après tout la croissance était en berne, le chômage pas au top, allez c'est pas bien grave on revote et on voit ce que ça donne" ? Evidemment que non, donc je ne vois pas pourquoi le peuple bolivien n'aurait pas le droit au minimum de respect qu'on accorde sans même y penser aux pays occidentaux.

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10124
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par le chimple » 11 novembre 2019 12:52

Kelenner a écrit :
11 novembre 2019 11:03
Ah un bon coup d'Etat militaire, ça faisait longtemps. Verra-t-on Cohn-Bendit s'offusquer de ce coup de force contre la démocratie ? Gros suspense en vue...
Si l'élu s'assoie sur la démocratie en fraudant , oui , l'armée est la seule à pouvoir lui mettre un coup de pied au cul !
Et comme dit si bien Allora , il sera réélu s'il n'a pas fraudé et .. encore plus confirmé dans sa victoire !
N'accuse point la mer à ton second naufrage.

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10124
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par le chimple » 11 novembre 2019 12:54

le chimple a écrit :
11 novembre 2019 12:52
Kelenner a écrit :
11 novembre 2019 11:03
Ah un bon coup d'Etat militaire, ça faisait longtemps. Verra-t-on Cohn-Bendit s'offusquer de ce coup de force contre la démocratie ? Gros suspense en vue...
Si l'élu s'assoie sur la démocratie en fraudant , oui , l'armée est la seule à pouvoir lui mettre un coup de pied au cul !
Et comme dit si bien Allora , il sera réélu s'il n'a pas fraudé et .. encore plus confirmé dans sa victoire !
Pour macron , c'est autre chose , pour l'instant , il ne fait aucun doute qu'il n'a pas fraudé et dans le cas contraire , les français s'en seraient occupé de le dégager de l'Elysée !
N'accuse point la mer à ton second naufrage.

Avatar du membre
Allora
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15602
Enregistré le : 25 avril 2015 16:20
Localisation : France
Genre :

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Allora » 11 novembre 2019 12:56

kelenner : Tu ne vas pas comparer l'organisation des élections en France et en Bolivie !! :divers125
tu ne connais rien à ces pays d'Amérique Latine :evil: où la corruption est un système permanent -une façon de vivre

Macron a été élu dans des conditions de sécurité optimales
Modifié en dernier par Allora le 11 novembre 2019 19:33, modifié 1 fois.
http://i86.servimg.com/u/f86/16/39/51/81/dictat10.jpg
"Les prophètes font parler Dieu, comme un ventriloque fait parler sa marionnette" P. Gripari.
"Ce n'est pas parce que l'on n'est pas d'accord avec l'autre qu'on a raison "

Avatar du membre
Victor
Dieu D'Interaldys
Dieu D'Interaldys
Messages : 22559
Enregistré le : 29 août 2014 19:21
Genre :

Re: Bolivie: Morales viré par l'armée

Message par Victor » 11 novembre 2019 13:01

Kelenner a écrit :
11 novembre 2019 12:48
Victor a écrit :
11 novembre 2019 12:45
Il était au pouvoir depuis 2006 ...
Il n'est pas très surprenant que les boliviens veuillent un peu de changement ?
Surtout si les résultats économiques sont décevants voire très mauvais.
Bien sûr mais tu sais très bien que là n'est pas le sujet. Si demain l'armée décide de déposer Macron avec selon toute vraisemblance l'appui d'une puissance étrangère, tu te contenteras de réagir en disant "bof, après tout la croissance était en berne, le chômage pas au top, allez c'est pas bien grave on revote et on voit ce que ça donne" ? Evidemment que non, donc je ne vois pas pourquoi le peuple bolivien n'aurait pas le droit au minimum de respect qu'on accorde sans même y penser aux pays occidentaux.
Les types comme Morales ou Maduro (succésseur désigné par Chavez), on les connaît. Une fois arrivé au pouvoir, hors de question de le perdre.
Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen.
Winston Churchill

Répondre

Retourner vers « DISCUSSIONS POLITIQUE - ACTUALITÉ - DÉBATS »