Loi assurance chômage et valeur travail

Actualité hebdo, politique, économie, informations...
Georges61
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15012
Enregistré le : 28 avril 2017 11:55
Localisation : Brest - village du Jura Suisse
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par Georges61 » 24 novembre 2022 15:17

Dernier message de la page précédente :

oups a écrit :
24 novembre 2022 15:06
Et dire qu’il suffirait qu’environ 300 000 gars plutôt jeunes , plutôt en pleine forme, plutôt mobiles et plutôt pas diplômés en quoi que ce soit se sortent les doigts du fion pour qu’on utilise plus ces fameuses offres d’emplois non satisfaites pour dissimuler le reste :gene3:
Et dire qu'il suffirait qu'on leur propose un salaire correcte, et les paiements des frais de déménagement, voire un logement, pour qu'ils se décident à prendre ses emplois.
Un de mes petits-enfants est second dans un restaurant étoilé. Son patron cherchait sans succès deux plongeurs depuis plusieurs mois, il a suffi qu'il propose un salaire de 200 € au-dessus de SMIC, et un studio gratuit pour qu'il se retrouve avec une vingtaine de demandes.
Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse!

Avatar du membre
Hdelapampa
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 8428
Enregistré le : 01 mars 2016 18:47
Localisation : Normandie
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par Hdelapampa » 24 novembre 2022 15:28

On ne considère plus comme chômeur un temps partiel imposé (avec donc un salaire partiel,) un CDD très court, un autoentrepreneur, un intérimaire.
On peut faire ainsi baisser les courbes.
Mais la précarité et la misère augmentent.
https://www.observationsociete.fr/reven ... auvrete-2/
Le taux de pauvreté remonte en France depuis le début des années 2000. En 15 ans (de 2004 à 2019) le taux de pauvreté a progressé de 7 % à 8,2 % au seuil situé à 50 % du niveau de vie médian, et de 12,7 % à 14,6 % au seuil à 60 %. Selon le premier seuil, le nombre de pauvres a augmenté d’1,1 million, de 4,1 à 5,2 millions. En 2019, le taux de pauvreté a retrouvé son niveau de 1979. Contrairement aux craintes des premiers mois de 2020, rien n’indique que la pauvreté ait explosé depuis.
Image
Est-ce que nous ne sommes vraiment plus capables de respecter la nature, la liberté vivante, sans aucun rendement, sans utilité, sans autre objet que de se laisser entrevoir de temps en temps? Romain Gary

Avatar du membre
sofasurfer
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 13902
Enregistré le : 19 septembre 2018 11:47

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par sofasurfer » 24 novembre 2022 15:29

Victor a écrit :
24 novembre 2022 13:06
Bertrand a écrit :
24 novembre 2022 12:53


Oui on verra. Moi je pense que vous croyez au père noël.
S'il suffisait de réduire les allocs pour faire disparaître le chômage sans augmenter la pauvreté le problème serait réglé depuis très longtemps...
Macron a été nommé ministre de l'économie en août 2014.
Le temps qu'il prenne les premières réformes, on voit très bien sur ce graphique que sa politique depuis 2015 comme ministre de l'économie puis comme président a eu un impact clairement positif sur le niveau du chômage en France.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/53 ... re=5392045
Image
Tableau très incomplet car il ne concerne que els chômeurs de cat A sans les bénéficiaires du RSA et els sans ressources. On ne mesure pas le niveau de précarité avec le taux de chômage officiel.

Or il s'avère que les bénéficiaires du RSA ont explosé et que les CDD courts et temps très partiels également. IL faudrait créer un indice plus réel qui prenne en compte le niveau de précarité salariale plus que le chômage Cat A...
"La liberté d'expression n'a de sens que si elle s'applique aux opinions qui vous répugnent"

Noam Chomsky

oups
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 18007
Enregistré le : 21 novembre 2015 17:20

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par oups » 24 novembre 2022 15:30

Georges61 a écrit :
24 novembre 2022 15:17
oups a écrit :
24 novembre 2022 15:06
Et dire qu’il suffirait qu’environ 300 000 gars plutôt jeunes , plutôt en pleine forme, plutôt mobiles et plutôt pas diplômés en quoi que ce soit se sortent les doigts du fion pour qu’on utilise plus ces fameuses offres d’emplois non satisfaites pour dissimuler le reste :gene3:
Et dire qu'il suffirait qu'on leur propose un salaire correcte, et les paiements des frais de déménagement, voire un logement, pour qu'ils se décident à prendre ses emplois.
Un de mes petits-enfants est second dans un restaurant étoilé. Son patron cherchait sans succès deux plongeurs depuis plusieurs mois, il a suffi qu'il propose un salaire de 200 € au-dessus de SMIC, et un studio gratuit pour qu'il se retrouve avec une vingtaine de demandes.
Georges , on vous a toujours bien payé ,on vous a toujours offert déménagement et logement ?
Moi j’pense que non et que de vot’ fion les doigts vous les avez ôté des qu’il le fallait :super: Mais j’peux me tromper ptete que vous aussi étiez un peu .......paresseux .Mais bon vous ,moi et la majorité de ceux qui nous lisent, les difficultés des jeunes zactifs ou pas, on y est aussi un peu pour quelque chose nan ?

Avatar du membre
lotus95
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9165
Enregistré le : 02 janvier 2017 18:57
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par lotus95 » 24 novembre 2022 15:32

papibilou a écrit :
24 novembre 2022 10:31

Pas bien compris la comparaison chômeur détenu, mais peu importe.
Oui nos voisins consacrent beaucoup moins d'argent au social que nous. C'est indéniable.
Que ça augmente le taux de pauvreté c'est exact ( quoiqu'il y a beaucoup à dire sur ce calcul). Il n'empêche que le fait que la société doive supporter financièrement ceux qui ne veulent pas bosser devient fastidieux. On comprend qu'il faille aider les chômeurs quand il y a peu d'emplois offerts, mais quand il y a beaucoup d'emplois qui ne sont pas pourvus, on se prend à regretter un régime plus sévère envers ceux qui ne veulent pas se bouger.
Ce n'est pourtant pas difficile à comprendre ; plus on appauvrit les gens avec des lois à la con et des jobs pourris sous-payés pour baisser les chiffres , et plus on les pousse vers la délinquance pour subvenir à leurs besoins ... je ne vois pas un seul intervenant en faveur de cette réforme de merde évoquer le niveau de vie en France ... combien faut t-il pour vivre décemment selon vous ? est ce que des mini-jobs ou contrats 0 permettent de payer ne serait ce qu'un loyer ?? quel propriétaire accepterait de louer à un CDD ou à un contrat précaire ??
toutes ces questions que vous laissez de côté pour continuer à déverser votre idéologie irrationnelle

Et pour votre gouverne , la société ne supporte rien du tout , le chômage n'est pas de la solidarité , c'est une assurance pour laquelle tous les salariés cotisent ; aucun chômeur n'a de droits et d'allocations sans période de travail ; de même que notre système "plus généreux" , on le paie dans nos cotisations ET dans nos prix !!

Alors stop à la désinformation et à la moraline à 2 balles , le problème essentiel en France est qu'il n'y a pas suffisamment d'emplois créés !
et les 300 000 prétendus emplois non pourvus , je vous défie de me trouver un texte ou un article qui explique sur quoi est basé ce chiffre qu'on trimballe d'année en année , et les preuves que c'est du fait de chômeurs fainéants que ces jobs ne sont pas pourvus
À la télé ils disent tous les jours : 'Y a trois millions de personnes qui veulent du travail.' C'est pas vrai : de l'argent leur suffirait." Coluche

Avatar du membre
sofasurfer
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 13902
Enregistré le : 19 septembre 2018 11:47

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par sofasurfer » 24 novembre 2022 15:35

Patchouli38 a écrit :
24 novembre 2022 14:38
Mickey a écrit :
24 novembre 2022 14:00

Merci de confirmer mon propos !
Les employeurs jouent les gros pénibles, pour ensuite venir chialer qu'ils ne trouvent personne et que c'est la faute de ces vilains chômeurs qui ne veulent pas bosser.
Si j'ai vraiment besoin de personnel, je prend le premier qui dit oui.
Je ne confirme en rien vos propos. Tout dépend du poste proposé et le niveau de technicité de celui-ci, et des compétences demandées. Le boss ne veut pas mettre au poste une personne qui n'en possède pas les compétences techniques, et mettre en péril le service ou la société. Vous n'allez pas mettre à un poste de comptable, un candidat dont les compétences et ses expériences sont celles d'un serveur. Faut rester logique.
Le patron ne va pas non plus embaucher, à un poste d'accueil, un candidat qui n'a eu de cesse de faire des bulles avec son chewing-gum ou trifouiller son pif pendant toute la durée de l'entretien. Il n'a pas envie que ces manies se répètent lors de la tenue du poste par le candidat. Il en va également de l'image de marque de l'entreprise.
Un patron a une boîte à faire tourner et pour cela, il est dans son intérêt de trouver le candidat apte à occuper le poste proposé. C'est au candidat à prouver qu'il est celui que le patron recherche et démontrer qu'il possède les qualités requises aux fonctions.
Il semblerait que actuellement pour certains postes c'est le salaire et les conditions de travail qui coincent, on ne peut pas tout avoir pour pas un rond non plus...
"La liberté d'expression n'a de sens que si elle s'applique aux opinions qui vous répugnent"

Noam Chomsky

Avatar du membre
Hdelapampa
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 8428
Enregistré le : 01 mars 2016 18:47
Localisation : Normandie
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par Hdelapampa » 24 novembre 2022 15:41

sofasurfer a écrit :
24 novembre 2022 15:35


Il semblerait que actuellement pour certains postes c'est le salaire et les conditions de travail qui coincent, on ne peut pas tout avoir pour pas un rond non plus...
On progresse. :D
Est-ce que nous ne sommes vraiment plus capables de respecter la nature, la liberté vivante, sans aucun rendement, sans utilité, sans autre objet que de se laisser entrevoir de temps en temps? Romain Gary

Avatar du membre
Victor
Rang Tisiphonesque
Rang Tisiphonesque
Messages : 33475
Enregistré le : 29 août 2014 19:21
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par Victor » 24 novembre 2022 16:04

sofasurfer a écrit :
24 novembre 2022 15:29
Victor a écrit :
24 novembre 2022 13:06

Macron a été nommé ministre de l'économie en août 2014.
Le temps qu'il prenne les premières réformes, on voit très bien sur ce graphique que sa politique depuis 2015 comme ministre de l'économie puis comme président a eu un impact clairement positif sur le niveau du chômage en France.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/53 ... re=5392045
Image
Tableau très incomplet car il ne concerne que els chômeurs de cat A sans les bénéficiaires du RSA et els sans ressources. On ne mesure pas le niveau de précarité avec le taux de chômage officiel.

Or il s'avère que les bénéficiaires du RSA ont explosé et que les CDD courts et temps très partiels également. IL faudrait créer un indice plus réel qui prenne en compte le niveau de précarité salariale plus que le chômage Cat A...
Je ne vais pas non plus publier 25 ou 30 graphiques ...
Le nationalisme, c'est la guerre.
F. Mitterrand.

Avatar du membre
Hdelapampa
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 8428
Enregistré le : 01 mars 2016 18:47
Localisation : Normandie
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par Hdelapampa » 24 novembre 2022 16:07

https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html
Enfin, selon les députés du Rassemblement national, avec ce projet de loi, « punition et culpabilisation sont à l’ordre du jour ».
Le RN a finalement voté pour cette loi.
Avec la Droite pas sociale et les macronistes.
Tandis que Fabien Roussel (ex-contre la gauche des allocs?)....votait contre.
Quelle surprise! :mdr3:

https://www.midilibre.fr/2022/11/22/las ... 820271.php
L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi de programmation du ministère de l’Intérieur, ce mardi 22 novembre. Ce dernier prévoit une hausse du budget de l'Intérrieur de 15 milliards d'euros sur les cinq prochaines années

Avec 419 voix pour, 116 contre, le projet de loi de programmation du ministère de l’Intérieur a été adopté par l'Assemblée nationale, ce mardi 22 novembre, en fin d'après-midi. L'hémicycle a voté largement favorablement grâce au soutien des Républicain, du Rassemblement national. La Nupes a, elle, choisi le contre, malgré l'abstentionnisme des Socialistes.
Est-ce que nous ne sommes vraiment plus capables de respecter la nature, la liberté vivante, sans aucun rendement, sans utilité, sans autre objet que de se laisser entrevoir de temps en temps? Romain Gary

Avatar du membre
Victor
Rang Tisiphonesque
Rang Tisiphonesque
Messages : 33475
Enregistré le : 29 août 2014 19:21
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par Victor » 24 novembre 2022 16:38

Hdelapampa a écrit :
24 novembre 2022 15:28
On ne considère plus comme chômeur un temps partiel imposé (avec donc un salaire partiel,) un CDD très court, un autoentrepreneur, un intérimaire.
On peut faire ainsi baisser les courbes.
Mais la précarité et la misère augmentent.
https://www.observationsociete.fr/reven ... auvrete-2/
Le taux de pauvreté remonte en France depuis le début des années 2000. En 15 ans (de 2004 à 2019) le taux de pauvreté a progressé de 7 % à 8,2 % au seuil situé à 50 % du niveau de vie médian, et de 12,7 % à 14,6 % au seuil à 60 %. Selon le premier seuil, le nombre de pauvres a augmenté d’1,1 million, de 4,1 à 5,2 millions. En 2019, le taux de pauvreté a retrouvé son niveau de 1979. Contrairement aux craintes des premiers mois de 2020, rien n’indique que la pauvreté ait explosé depuis.
Image
Si l'on regarde vos courbes depuis 2015 (depuis Macron ministre de l'économie puis président), vos courbes sont globalement stables alors que parallèlement le chômage a nettement baissé depuis 2015.
La politique menée est donc globalement la bonne politique.
Le nationalisme, c'est la guerre.
F. Mitterrand.

Avatar du membre
lotus95
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9165
Enregistré le : 02 janvier 2017 18:57
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par lotus95 » 24 novembre 2022 16:46

Victor a écrit :
24 novembre 2022 12:47
Bertrand a écrit :
24 novembre 2022 11:10
Tous les pays du monde ont du chômage avec de très légères nuances de % qui varie entre 3 et 12%
Y'a pas de la place pour tout le monde visiblement.

Reste à savoir ce qu'on fait pour ceux qui restent sur le bord de la route.

Et je maintiens quand même que l'absence de système social efficace engendre davantage de délinquance et de trafic donc un taux d'incarcération plus élevé. C'est assez flagrant aux Etats-Unis.

Enfin je trouve assez orienté le fait de dire que le système français est "ultra généreux". Les économies engendrées par ce coup de rabot à l'assurance chômage devrait s'élever à environ 3 milliards d'euros par an. C'est à dire pas grand chose, même pas plus que ce qu'a fait perdre la disparition de l'ISF.
Je ne parle même pas des dividendes du CAC40 qui représentent de l'argent gagné en échange d'aucun travail et qui font 20 fois plus.

C'est ce que je vous disait : le verre à moitié plein ou à moitié vide. Tout cela n'est rien d'autre que de l'idéologie partisane.
On verra l'efficacité de cette réforme. Et les résultats ne dépendent pas de l'idéologie, n'est-ce pas ?
Si cette réforme permet de baisser le taux structurel du chômage en France sans augmenter le taux de pauvreté, que direz-vous ?
Je le sais d'avance. Vous continuerez à expliquer que c'est une mauvaise réforme.
Bien sûr que si, c'est de l'idéologie de décréter que n'est pas chômeur celui qui a travaillé 1 heure dans la semaine de référence sur la base d'un questionnaire +/- bien interprété et modifiable à volonté ; à voir la proportion de ce que l'Insee appelle le "halo du chômage" il est bien évident que ce mode d'évaluation est complètement dépassé , et ne sert aux politiques qu'à minimiser le problème et prendre des postures d'autosatisfaction

Il n'y a pas de mystères , si on veut que le chômage baisse de façon durable , il faut faire en sorte de créer des emplois qui permettent aux gens de vivre décemment , pas d'encourager l'esclavage en tapant sur un éléphant qui ne rentre pas dans un tube à essai

Quel besoin d'attendre les résultats quand on évalue la "logique brillante" de cette réforme ?

En gros, quand on est en dessous de 9% , on considère que le marché du travail se porte bien , et on réduit la durée d'indemnisation de 25% ; dans le cas contraire , on revient au système actuel

Donc plus il y a de chômeurs , plus on a les moyens de payer , et inversement :] et surtout, si on ne trouve pas de soudeurs , kinés , analystes programmeurs ... et postes qui demandent des qualifications particulières , cette réforme prétend pénaliser tous ceux qui ne trouvent pas d'emploi dans leur métier .... et toujours pas d'études d'adéquation entre l'offre et la demande , mieux vaut rester dans le flou pour ne pas prendre conscience que la plupart des métiers non pourvus demandent des qualifications qui ne s'improvisent pas du jour au lendemain

Sur le fait d'assimiler le refus d'un CDI après plusieurs CDD , ou un abandon de poste à une démission qui ne donne aucun droit , on va tout bonnement encourager les salariés concernés à faire des fautes volontaires , parce que les fautes même lourdes donnent encore droit au chômage ; ou à être en absences répétées , parce que tant qu'il n'y a pas mise en demeure dans les délais et non réponse du salarié , on ne peut pas qualifier l'absence d'abandon de poste ...

De qui se moque t-on avec ce cocktail d'idées débiles qui fait l'impasse sur les vraies problématiques ??
À la télé ils disent tous les jours : 'Y a trois millions de personnes qui veulent du travail.' C'est pas vrai : de l'argent leur suffirait." Coluche

Avatar du membre
Victor
Rang Tisiphonesque
Rang Tisiphonesque
Messages : 33475
Enregistré le : 29 août 2014 19:21
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par Victor » 24 novembre 2022 16:53

lotus95 a écrit :
24 novembre 2022 16:46
De qui se moque t-on avec ce cocktail d'idées débiles qui fait l'impasse sur les vraies problématiques ??
Justement, la rigidité du marché du travail en France est une vraie problématique.
En s'attaquant à cette rigidité, on s'attaque à une vraie problématique.
Le nationalisme, c'est la guerre.
F. Mitterrand.

Avatar du membre
lotus95
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9165
Enregistré le : 02 janvier 2017 18:57
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par lotus95 » 24 novembre 2022 16:59

Victor a écrit :
24 novembre 2022 13:06
Bertrand a écrit :
24 novembre 2022 12:53
Oui on verra. Moi je pense que vous croyez au père noël.
S'il suffisait de réduire les allocs pour faire disparaître le chômage sans augmenter la pauvreté le problème serait réglé depuis très longtemps...
Macron a été nommé ministre de l'économie en août 2014.
Le temps qu'il prenne les premières réformes, on voit très bien sur ce graphique que sa politique depuis 2015 comme ministre de l'économie puis comme président a eu un impact clairement positif sur le niveau du chômage en France.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/53 ... re=5392045
on voit surtout que la cosmétique ne sert pas qu'à l'Elysée ... :cote:
c'est merveilleux de considérer qu'un précaire qui a travaillé quelques heures dans 1 pauvre semaine de référence n'est pas considéré comme chômeur ;
c'est aussi se tirer une balle dans le pied , parce que l'accroissement de la précarité et de la pauvreté reviendra en boomerang vers les entreprises qui espèrent grapiller 3 sous avec des lois infâmes ; tant qu'on n'aura que des baltringues qui considèrent le chômage comme un filon à économies , en perdant de vue que le niveau de vie et le pouvoir d'achat ont au moins autant d'influence sur l'économie qu'un taux de chômage vraiment bas , on ira dans le mur
À la télé ils disent tous les jours : 'Y a trois millions de personnes qui veulent du travail.' C'est pas vrai : de l'argent leur suffirait." Coluche

Avatar du membre
Victor
Rang Tisiphonesque
Rang Tisiphonesque
Messages : 33475
Enregistré le : 29 août 2014 19:21
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par Victor » 24 novembre 2022 17:06

Et bien vous verrez Lotus. Je prends le pari que cette loi va avoir des conséquences positives sur le chômage et sur notre économie.
Le nationalisme, c'est la guerre.
F. Mitterrand.

Avatar du membre
lotus95
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9165
Enregistré le : 02 janvier 2017 18:57
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par lotus95 » 24 novembre 2022 17:12

Victor a écrit :
24 novembre 2022 16:53
lotus95 a écrit :
24 novembre 2022 16:46
De qui se moque t-on avec ce cocktail d'idées débiles qui fait l'impasse sur les vraies problématiques ??
Justement, la rigidité du marché du travail en France est une vraie problématique.
En s'attaquant à cette rigidité, on s'attaque à une vraie problématique.
Non la vraie problématique est qu'il n'y a pas assez d'emplois en France , ceux qui prétendent baisser le chômage avec des méthodes de sagouins sont des hypocrites qui ne cherchent qu'à faire des économies ;
cette réforme est attaquable en justice parce qu'elle est fondée sur le postulat erroné que tous les chômeurs sont responsables de leur situation , avec des entreprises exonérées de toute responsabilité ... et de surcroit, la situation bonne ou mauvaise est déterminée par des données invérifiables ou peu fiables, ce qui revient à pénaliser des millions de chômeurs de façon totalement arbitraire.
À la télé ils disent tous les jours : 'Y a trois millions de personnes qui veulent du travail.' C'est pas vrai : de l'argent leur suffirait." Coluche

Avatar du membre
lotus95
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9165
Enregistré le : 02 janvier 2017 18:57
Genre :

Re: Loi assurance chômage et valeur travail

Message par lotus95 » 24 novembre 2022 17:13

Victor a écrit :
24 novembre 2022 17:06
Et bien vous verrez Lotus. Je prends le pari que cette loi va avoir des conséquences positives sur le chômage et sur notre économie.
oui je ne doute pas que la cosmétique fasse des miracles ... :]
À la télé ils disent tous les jours : 'Y a trois millions de personnes qui veulent du travail.' C'est pas vrai : de l'argent leur suffirait." Coluche

Répondre

Retourner vers « DISCUSSIONS POLITIQUE - ACTUALITÉ - DÉBATS »