il y a des amitiés qui font tâche

Avatar du membre
Comtesse Tatère
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 3429
Enregistré le : 16 septembre 2007 16:01
Localisation : Marseille

Re: il y a des amitiés qui font tâche

Message par Comtesse Tatère » 24 février 2011 13:05

tisiphoné a écrit :
Le site de l’Elysée a fait disparaitre les photos de la visite de Kadhafi à Paris, en décembre 2007, mais on retrouve vite les discours tenus à l’époque. Voici la déclaration de presse de Sarkozy, le jour de l’arrivée de Kadhafi, le 10 décembre 2007, retrouvé sur le site de l’ambassade de France au Royaume Uni. Au passage, il salue la qualité de la collaboration avec les services Libyens quand il était ministre de l’Intérieur… Et toujours ce raisonnement binaire : rien faire ou foutre le feu.
« Mesdames et Messieurs, bonjour.

Je voudrais vous dire dans quel état d’esprit la France reçoit aujourd’hui le président Kadhafi.

La France reçoit un chef d’Etat qui a choisi de renoncer définitivement à la possession de l’arme nucléaire.

La France reçoit un chef d’Etat qui a choisi de rendre les stocks sous le contrôle des organisations internationales.

La France reçoit un chef d’Etat qui a choisi de renoncer définitivement au terrorisme.

La France reçoit un chef d’Etat qui a choisi d’indemniser les victimes. Je recevrai, d’ailleurs, les associations de victimes. Et j’ai, d’ores et déjà, eu l’occasion de dire au président Kadhafi qu’il faudrait régler ce que la partie libyenne s’est engagée à faire, les derniers éléments du litige qui restent en cours de discussion.

La France reçoit un chef d’Etat qui a choisi de libérer les infirmières bulgares détenues pendant plus de huit années. Je voudrais d’ailleurs dire à ceux qui font des commentaires sans savoir que, si la France n’avait pas conduit l’action qu’elle a conduite, ces malheureuses seraient toujours retenues aujourd’hui.

C’est la France qui a demandé la libération et qui a négocié, avec l’Union européenne, cette libération et qui l’a obtenue.

J’ajoute que ma conviction, la plus profonde, est que la France doit parler avec tous ceux qui veulent trouver le chemin de la respectabilité et de la réintégration dans la communauté internationale. Il faut encourager ceux qui tournent le dos au terrorisme. Il faut encourager ceux qui tournent le dos à la possession de l’arme nucléaire.
Et je peux témoigner de la collaboration des services français avec les services libyens pendant les quatre années où j’étais ministre de l’Intérieur. J’ai dit au président Kadhafi, combien il fallait continuer à progresser sur le chemin des Droits de l’Homme dans tous ses aspects, tout ce qu’il restait à faire. Mais à l’inverse, que dirions-nous aujourd’hui aux dirigeants iraniens si nous ne tendions pas la main au dirigeant libyen qui a choisi lui-même de tourner le dos à l’arme nucléaire et au terrorisme ?

Q - Pour encourager les libyens qu’est-ce que la France propose exactement ?

R - La France signera des contrats de collaboration pour une usine de dessalement de l’eau de mer avec un réacteur nucléaire, pour une coopération en matière d’armement et différents contrats économiques. Et puis surtout, il faut que tous les pays dans le monde qui seraient tentés d’avoir recours à l’arme nucléaire comprennent que la communauté internationale ne traite pas de la même façon celui qui va dans le bon chemin, celui vers la respectabilité, et celui qui reste dans le mauvais chemin, c’est-à-dire celui qui se met en dehors de la communauté internationale. Si vous traitez de la même façon un Etat qui va du soutien au terrorisme vers le renoncement au terrorisme, alors pourquoi voudriez-vous que d’autres Etats comprennent qu’ils ont intérêt à aller vers la respectabilité ?


Ce discours ne me gêne pas parce qu'il faut rencontrer ces dictateurs. La seule chose, c'est que je trouve qu'on est pas assez énergique pour faire changer ces hommes là. Mais changeraient-ils ? Ce sont des fous. J'ai vu la rage et la haine dans le discours de Khadafi tantôt. Comme dans celui de son fils. C'est un des pires dictateurs que porte le monde. Ahmadinejad est normal tu crois ? Un pauvre fou qui tient un discours pacifique face à la Libye et écrase le bras d'un petit garçon de 8 ans qui a volé un bout de pain pour manger.

L'occident doit aller à l'encontre de ces dictateurs et s'unir pour les calmer. Obama ose commencer à le faire. Mais c'est vrai que personne n'ose le faire. Ni à droite mais ni à gauche non plus.
"Par delà le combat politique, par delà les divergences d'opinion, il n'y a pour moi qu'une seule France. Ce n'est pas la victoire d'une France contre une autre. Il n'y a qu'une seule victoire, celle de la démocratie" Nicolas Sarkozy.

supprimé 1
Fan d'Inter
Fan d'Inter
Messages : 6385
Enregistré le : 18 janvier 2010 17:51
Localisation : Rhône-Alpes

Re: il y a des amitiés qui font tâche

Message par supprimé 1 » 24 février 2011 15:03

NSC a écrit :
doublon a écrit :

L'hypocrisie est de rendre le peuple d'une Nation comme la France complice de l'existence de ces régimes dictatoriaux malgré elle, par l'intermédiaire de son Président. Le peuple défend des valeurs comme la liberté ou la justice. Agir ainsi, ce n'est pas seulement agir en faveur des dictatures, c'est rendre complice le peuple, par sa force de travail et son intelligence, complice de crimes à l'étranger et trahir les idées de notre République.

Je ne dis pas qu'il faut bloquer la parole aux dictatures, mais entre discuter et vendre des armes ou des technologies à ces pays dictatoriaux, il y a un immense fossé ! :twisted:

Isoler un dictateur, c'est isoler le pays, est ce vraiment la solution comme en coree du nord ou la moitie des citoyens meure de faim et n'ont AUCUN espoir. Moi je ne le crois pas.
Le materiel militaire qui leur est vendu est d'une technologie absolete qui se trouve n'importe ou sur le globe. Donc ne pas leur vendre ne changerai absolument rien a la donne mais au contraire nous enlèverai une chance de dialogue.


Qu'on discute avec un dictateur et qu'on l'accueille chez nous, passe encore... Mais se servir de notre technologie pour oppresser un peuple, ce n'est pas un peu trop ??? Juste parce que l'argent n'a pas d'odeur ? :icon_hmm:

Si on vend des équipements à un dictateurs, c'est pas obtenir une chance de dialogue, c'est lui fournir les moyens de frapper avec le bâton (exemple : guerre Irak/Iran de 80-88, deux pays à qui on a vendu de grandes quantités d'armes) ou pour oppresser un peuple (exemple : Iran, Libye, pays africain, et plein d'autres). Désolé, pour moi, cela revient à mettre du sang sur les mains de NOTRE peuple, parce que l'argent n'a pas d'odeur... Qu'il achète des armes, c'est son problème, mais rendre complice notre peuple des moyens d'oppressions, ça c'est non.

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 118920
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Contact :

Re: il y a des amitiés qui font tâche

Message par tisiphoné » 24 février 2011 15:05

doit-on-continuer-a-vendre-des-armes-aux-dictateurs-t16735.html

le sujet sur la vente d"avions ou armes est ici.
#lepointnoir

NSC
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 13154
Enregistré le : 08 février 2011 09:22

Re: il y a des amitiés qui font tâche

Message par NSC » 02 septembre 2013 20:44

Khadafi et Hassad etaient des dictateur dans des pays ou la stabilite et un retour progressif a un semblant de democratie aurait ete un gage de stabilite pour l'ensemble de la region. Sarkozy a essaye de les mettre en avant pour leur demander poliment des reformes politiques dans leur pays respectif. Visiblement cela n'a pas marche mais cela aurait le faire et ce a beaucoup moindre cout que ce qui se passe maintenant, c'etait un pari difficile voir impossible mais il fallait le tenter. On ne peut pas lui reprocher cela.

Rananen
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15070
Enregistré le : 15 septembre 2007 23:33

Re: il y a des amitiés qui font tâche

Message par Rananen » 02 septembre 2013 22:50

NSC a écrit : Khadafi et Hassad etaient des dictateur dans des pays ou la stabilite et un retour progressif a un semblant de democratie aurait ete un gage de stabilite pour l'ensemble de la region. Sarkozy a essaye de les mettre en avant pour leur demander poliment des reformes politiques dans leur pays respectif. Visiblement cela n'a pas marche mais cela aurait le faire et ce a beaucoup moindre cout que ce qui se passe maintenant, c'etait un pari difficile voir impossible mais il fallait le tenter. On ne peut pas lui reprocher cela.


sarkosy a surtout voulue leur vendre des truc en se foutant royalement sur le fait que s était des dictatures sanguinaire !

NSC
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 13154
Enregistré le : 08 février 2011 09:22

Re: il y a des amitiés qui font tâche

Message par NSC » 03 septembre 2013 08:24

Rananen a écrit :
NSC a écrit : Khadafi et Hassad etaient des dictateur dans des pays ou la stabilite et un retour progressif a un semblant de democratie aurait ete un gage de stabilite pour l'ensemble de la region. Sarkozy a essaye de les mettre en avant pour leur demander poliment des reformes politiques dans leur pays respectif. Visiblement cela n'a pas marche mais cela aurait le faire et ce a beaucoup moindre cout que ce qui se passe maintenant, c'etait un pari difficile voir impossible mais il fallait le tenter. On ne peut pas lui reprocher cela.


sarkosy a surtout voulue leur vendre des truc en se foutant royalement sur le fait que s était des dictatures sanguinaire !


Cas c'est toi qui l'affirme. Cela ne l'a pas empecher de leur foutre sur la gueule si leur regime dictatorial menace la population.et la les contrat il n'y en etait pas question. Tu affirme ca juste par ce que cela te reconforte.

Répondre

Retourner vers « POLITIQUE 2010-2011 »