L'arnaque du réchauffement climatique

Anthropologie, Paléontologie ...
Avatar du membre
Manumax
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2011
Enregistré le : 05 septembre 2012 12:20
Localisation : France
Genre :
Contact :

L'arnaque du réchauffement climatique

Message par Manumax » 27 juin 2013 23:10

Documentaire : L'arnaque du réchauffement climatique


http://www.dailymotion.com/video/x2c7od ... matiq_news
Etc...

---

"Il y a une chose que je ne supporte pas :

C'est que la Science soit détournée à des fins partisanes, ou même qu'elle soit détournée tout court. Et surtout que l'on cache un débat à nos contemporains en instaurant la Pensée Unique !"

Jacques Duran : Je suis Directeur de Recherche de première classe du CNRS.

http://www.pensee-unique.fr/index.html
"Il n'y a rien de nouveau sous le soleil." (Ecclésiaste 1.9)

Avatar du membre
Samir
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2777
Enregistré le : 25 mars 2013 16:21
Localisation : Perdu

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par Samir » 28 juin 2013 00:04

Faut être naïf aussi pour croire qu'on abime la Terre alors que celle ci a 4 milliards d'année et nous le temps d'un clin d’œil, la seule chose que nous polluons, c'est nous même !

On a pas assez de recul sur le climat pour savoir si nos activités ont des conséquences sur la température de la planète !
"Nos théories sont des représentations symboliques qui jamais ne s'identifient au monde. Entre les deux, aussi raffinée que soit notre connaissance, la distance n'est jamais nulle".
Michel Paty

profil supprimé
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12668
Enregistré le : 29 avril 2011 20:19
Genre :

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par profil supprimé » 28 juin 2013 10:38

Qu'est-ce qui semble le plus réaliste, le plus plossible

-Des grands groupes industriels usent une petite partie de leur profit monumentaux pour acheter qques scientifique pour promouvoir l'idée que le réchauffement climatique serait naturel, que l'on ne peut rien y faire et ainsi et éviter l'essor des énergie alternatives et conserver leur marché et le profits.
-Des associations et des individus sacrifient une part de leur budget limités pour financer un complot qui impliquerait une écrasant majorité de la communauté scientifique mondiale et ce, afin de propager un mensonge et mener l'économie mondiale dans le mur.

Je sais pas vous mais moi, j'ai une petite idée sur la question...

Le réchauffement climatique d’origine humaine selon 97% des publications scientifiques

Les thèses niant que le changement climatique soit d’origine anthropique sont fortement minoritaires, contrairement à ce que croient beaucoup de gens… et de médias.

Selon plusieurs sondages*, beaucoup croient encore que les scientifiques sont partagés sur la question du réchauffement climatique. Une étude parue hier dans la revue Environmental Research Letters montre que c’est faux: pour une très forte majorité des publications sur 20 ans, le réchauffement climatique est dû à l’activité humaine (ce qu’on appelle une origine anthropique du changement climatique).

Plus précisément, entre 1991 et 2011, sur près de 4.000 articles (3.896 exactement) exprimant une opinion à ce sujet et écrits dans des revues scientifiques à comité de lecture par des chercheurs du même domaine (« évaluation par les pairs ») par plus de 10.000 scientifiques (10.188), 97,1% entérinent la thèse de l’origine humaine du changement climatique.

Reste qu’entre l’attitude de certains médias qui donnent la parole à égalité entre tenants et détracteurs de l’explication anthropique et les gros tirages d’un auteur comme Claude Allègre – « populiste scientifique » selon l’expression du journaliste du Monde Stéphane Foucart, l’ancien ministre relativisait naguère les dangers de l’amiante (« psychose collective » à Jussieu) et truffe ses livres de citations truquées et d’erreurs jamais rectifiées -, les climato-sceptiques risquent d’avoir encore de beaux jours devant eux.

Gagnant ainsi encore des années avant l’adoption de politiques concrètes, comme autrefois autour des dangers du tabac (ô surprise, on retrouve parfois les mêmes lobbyistes « marchands de doute ») ou du diesel.

* Surtout outre-Atlantique: 43% des Américains sondés pour Pew Research en octobre 2012 pensaient que les scientifiques ne s’accordent pas sur le sujet.

Selon un sondage Ipsos (janvier 2010), 22% des Français sondés estimaient que la réalité du réchauffement climatique n’est pas scientifiquement fondée.
http://www.smartplanet.fr/smart-people/ ... ues-25619/

Avatar du membre
Manumax
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2011
Enregistré le : 05 septembre 2012 12:20
Localisation : France
Genre :
Contact :

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par Manumax » 28 juin 2013 10:58

Paroles de grands chercheurs

(Mis à jour le 04/02/13)

"On vous répète sans cesse que les grands prophètes du réchauffement climatique comme le GIEC, ont l'aval de milliers de chercheurs les plus compétents, que leurs évaluations sont indépendantes et sans appel, qu'il y a un consensus, etc... Et vous le croyez, bien sûr !

Voici pourtant quelques unes des déclarations fracassantes de sommités mondialement reconnues en climatologie ou en sciences connexes qui démentent énergiquement les analyses et les prophéties catastrophiques propagées par l'ONU, le GIEC, les politiques, les écologistes et... la grande presse, bien sûr !

Beaucoup des plus grands chercheurs dans ces domaines ne sont pas d'accord avec ce que l'on vous raconte, pas plus d'ailleurs que plusieurs experts officiels du GIEC, jusqu'à son Vice Président. Stupéfiant !"

http://www.pensee-unique.fr/paroles.html
"Il n'y a rien de nouveau sous le soleil." (Ecclésiaste 1.9)

profil supprimé
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12668
Enregistré le : 29 avril 2011 20:19
Genre :

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par profil supprimé » 28 juin 2013 11:16

Climat : Des sceptiques incompétents, lettre ouverte de scientifiques au Wall Street Journal

En réponse à une tribune de climato-sceptiques, dont Claude Allègre, titrée « Pas besoin de paniquer à propos réchauffement de la planète », qu’a publiée le Wall Street Journal, une quarantaine de scientifiques du climat cosignent une lettre ouverte où ils dénoncent l’incompétence en la matière de scientifiques « qui sont l’équivalent dans le domaine de la science du climat de ce que seraient des dentistes pratiquant la cardiologie. »

Lettre ouverte, Wall Street Journal, 1er février 2012

Allez-vous consulter votre dentiste au sujet d’un problème cardiaque ? En science, comme dans n’importe quel autre secteur, les réputations sont fondées sur les connaissances, l’expertise en la matière, et sur des travaux publiés après évaluation par des pairs. Si vous avez besoin d’une opération chirurgicale, vous souhaiterez faire appel à un expert chevronné dans le domaine, ayant pratiqué de nombreuses opérations semblables.

Le Wall Street Journal a publié « Pas besoin de paniquer à propos réchauffement de la planète », une tribune au sujet du changement climatique, signée par des gens qui sont l’équivalent dans le domaine de la science du climat de ce que seraient des dentistes pratiquant la cardiologie. Bien qu’étant des scientifiques accomplis dans leurs propres domaines, la plupart de ces auteurs n’ont aucune expertise dans la science du climat. Les quelques auteurs qui ont une telle expertise sont connus pour avoir des vues extrêmes qui sont éloignées de celles de pratiquement tous les experts du climat. Ceci se produit dans presque tous les domaines de la science. Par exemple, on connait un expert des rétrovirus qui ne reconnait pas que le VIH soit la cause du SIDA. Et il est instructif de rappeler que quelques scientifiques ont continué à affirmer que le tabac ne provoque pas le cancer, longtemps après que la science l’ait établi.

Les spécialistes du climat savent que la tendance au réchauffement à long terme n’a pas diminué durant la dernière décennie. En fait, ce fut la décennie la plus chaude jamais mesurée. Les observations montrent sans équivoque que notre planète se réchauffe. Et les modèles informatiques ont montré récemment que durant les périodes où l’augmentation des températures de surface est plus faible, le réchauffement se produit ailleurs dans le système climatique, généralement dans les couches profondes des océans. Ces périodes correspondent à des phénomènes climatiques relativement communs, elles sont conformes à notre connaissance physique sur la façon dont fonctionne le système climatique, et elles n’infirment certainement pas notre compréhension du réchauffement d’origine humaine ou les modèles utilisés pour simuler ce réchauffement.

Les spécialistes du climat savent donc également ce que l’un d’entre nous, Kevin Trenberth, exprimait en réalité dans la citation déformée et sortie de son contexte reprise dans cette tribune. M. Trenberth se lamentait l’insuffisance des systèmes d’observation pour surveiller complètement la tendance au réchauffement dans l’océan profond ainsi que d’autres aspects des variations à court terme qui se produisent parallèlement à la tendance à long terme de réchauffement d’origine anthropique.

La National Academy of Sciences des États-Unis (créée par le président Abraham Lincoln afin de conseiller sur les questions scientifiques), ainsi que les principales académies nationales des sciences à travers le monde, et toutes les autres institutions scientifiques reconnues qui sont actives dans la recherche climatique ont déclaré que les résultats scientifiques sont clairs : la planète se réchauffe, et les humains en sont les principaux responsables. Les impacts sont déjà visibles et vont augmenter. La réduction des impacts futurs nécessitera des réductions significatives des émissions des gaz à effet de serre.

Une étude a montré que plus de 97% des scientifiques publiant activement dans le domaine conviennent que le changement climatique est réel et qu’il est d’origine humaine. Il serait fort imprudent pour tout dirigeant politique de ne pas tenir compte du poids de la preuve et d’ignorer les risques énormes que pose clairement le changement climatique. En outre, il existe des preuves très claires montrant que les investissements pour la transition vers une économie à faible émission de carbone permettraient non seulement à la planète d’éviter les pires risques de changement climatique, mais pourrait aussi produire des décennies de croissance économique. Ce qui est justement ce que le médecin a prescrit...

Signataires
-Kevin Trenberth, Sc.D, Distinguished Senior Scientist, Climate Analysis Section, National Center for Atmospheric Research
-Richard Somerville, Ph.D., Distinguished Professor, Scripps Institution of Oceanography, University of California, San Diego
-Katharine Hayhoe, Ph.D., Director, Climate Science Center, Texas Tech University
-Rasmus Benestad, Ph.D., Senior Scientist, The Norwegian Meteorological Institute
-Gerald Meehl, Ph.D., Senior Scientist, Climate and Global Dynamics Division, National Center for Atmospheric Research
-Michael Oppenheimer, Ph.D., Professor of Geosciences ; Director, Program in Science, Technology and Environmental Policy, Princeton University
-Peter Gleick, Ph.D., co-founder and president, Pacific Institute for Studies in Development, Environment, and Security
-Michael C. MacCracken, Ph.D., Chief Scientist, Climate Institute, Washington
-Michael Mann, Ph.D., Director, Earth System Science Center, Pennsylvania State University
-Steven Running, Ph.D., Professor, Director, Numerical Terradynamic Simulation Group, University of Montana
-Robert Corell, Ph.D., Chair, Arctic Climate Impact Assessment ; Principal, Global Environment Technology Foundation
-Dennis Ojima, Ph.D., Professor, Senior Research Scientist, and Head of the Dept. of Interior’s Climate Science Center at Colorado State University
-Josh Willis, Ph.D., Climate Scientist, NASA’s Jet Propulsion Laboratory
-Matthew England, Ph.D., Professor, Joint Director of the Climate Change Research Centre, University of New South Wales, Australia
-Ken Caldeira, Ph.D., Atmospheric Scientist, Dept. of Global Ecology, Carnegie Institution
-Warren Washington, Ph.D., Senior Scientist, National Center for Atmospheric Research
-Terry L. Root, Ph.D., Senior Fellow, Woods Institute for the Environment, Stanford University
-David Karoly, Ph.D., ARC Federation Fellow and Professor, University of Melbourne, Australia
-Jeffrey Kiehl, Ph.D., Senior Scientist, Climate and Global Dynamics Division, National Center for Atmospheric Research
-Donald Wuebbles, Ph.D., Professor of Atmospheric Sciences, University of Illinois
-Camille Parmesan, Ph.D., Professor of Biology, University of Texas ; Professor of Global Change Biology, Marine Institute, University of Plymouth, UK
-Simon Donner, Ph.D., Assistant Professor, Department of Geography, University of British Columbia, Canada
-Barrett N. Rock, Ph.D., Professor, Complex Systems Research Center and Department of Natural Resources, University of New Hampshire
-David Griggs, Ph.D., Professor and Director, Monash Sustainability Institute, Monash University, Australia
-Roger N. Jones, Ph.D., Professor, Professorial Research Fellow, Centre for Strategic Economic Studies, Victoria University, Australia
-William L. Chameides, Ph.D., Dean and Professor, School of the Environment, Duke University
-Gary Yohe, Ph.D., Professor, Economics and Environmental Studies, Wesleyan University, CT
-Robert Watson, Ph.D., Chief Scientific Advisor to the UK Department of Environment, Food and Rural Affairs ; Chair of Environmental Sciences, University of East Anglia
-Steven Sherwood, Ph.D., Director, Climate Change Research Centre, University of New South Wales, Sydney, Australia
-Chris Rapley, Ph.D., Professor of Climate Science, University College London, UK
-Joan Kleypas, Ph.D., Scientist, Climate and Global Dynamics Division, National Center for Atmospheric Research
-James J. McCarthy, Ph.D., Professor of Biological Oceanography, Harvard University
-Stefan Rahmstorf, Ph.D., Professor of Physics of the Oceans, Potsdam University, Germany
-Julia Cole, Ph.D., Professor, Geosciences and Atmospheric Sciences, University of Arizona
-William H. Schlesinger, Ph.D., President, Cary Institute of Ecosystem Studies
-Jonathan Overpeck, Ph.D., Professor of Geosciences and Atmospheric Sciences, University of Arizona
-Eric Rignot, Ph.D., Senior Research Scientist, NASA’s Jet Propulsion Laboratory ; Professor of Earth System Science, University of California, Irvine
-Wolfgang Cramer, Professor of Global Ecology, Mediterranean Institute for Biodiversity and Ecology, CNRS, Aix-en-Provence, France
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3196

Avatar du membre
Samir
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2777
Enregistré le : 25 mars 2013 16:21
Localisation : Perdu

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par Samir » 28 juin 2013 19:29

Ce n'est pas une histoire de qui a raison, la vérité est que l'on a pas les connaissances pour veritablement savoir si l'homme par ses activités a des influences sur la température de la planète !

Le climat n'est pas du tout maitrisé par qui que ce soit, je parle de le comprendre deja ! Rien que la formation de nuage n’est pas comprise, alors pour le restes ! Les saisons ont toujours changé, les périodes glaciaires, de réchauffement, l'influence du soleil, des bactéries, ..... i y a encore beaucoup trop de variable !

Ce qui serait étonnant serait que le climat ne change pas, car c'est ce qu'il fait depuis toujours et a chaque instant !
"Nos théories sont des représentations symboliques qui jamais ne s'identifient au monde. Entre les deux, aussi raffinée que soit notre connaissance, la distance n'est jamais nulle".
Michel Paty

Avatar du membre
sacamalix
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15131
Enregistré le : 17 juillet 2011 21:09
Localisation : Midi Pyrénées
Genre :

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par sacamalix » 01 juillet 2013 09:45

Samir a écrit : Ce n'est pas une histoire de qui a raison, la vérité est que l'on a pas les connaissances pour veritablement savoir si l'homme par ses activités a des influences sur la température de la planète !

Le climat n'est pas du tout maitrisé par qui que ce soit, je parle de le comprendre deja ! Rien que la formation de nuage n’est pas comprise, alors pour le restes ! Les saisons ont toujours changé, les périodes glaciaires, de réchauffement, l'influence du soleil, des bactéries, ..... i y a encore beaucoup trop de variable !

Ce qui serait étonnant serait que le climat ne change pas, car c'est ce qu'il fait depuis toujours et a chaque instant !
Le fond du débat n'est pas l'anomalie d'un changement de climat, comme tu le dis, ça a existé et existera toujours. Le problème, c'est la rapidité avec laquelle il s'opère, et la coïncidence avec le début de l'ère industrielle...
Il n'y absolument aucun mérite à exciter les gens. Le vrai héros c'est celui qui apaise.

La laïcité n'est pas une conviction mais le principe qui les autorise toutes, sous réserve du respect de l'ordre public.

Avatar du membre
Samir
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2777
Enregistré le : 25 mars 2013 16:21
Localisation : Perdu

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par Samir » 01 juillet 2013 16:19

sacamalix a écrit : Le fond du débat n'est pas l'anomalie d'un changement de climat, comme tu le dis, ça a existé et existera toujours. Le problème, c'est la rapidité avec laquelle il s'opère, et la coïncidence avec le début de l'ère industrielle...
Sa rapidité est deja un mauvais terme car pour mesurer une vitesse de changement et la désigner comme rapide il faut avant tout la comparer a la vitesse d'anciens changement, or cela n'est pas faisable aujourdhui avec précision, il ne reste donc que les spéculations !

Ère industrielle cela n'est pas le problème, c'est comme tenter de mesurer la taille d'un atome avec un bout de bois ! Certains tentent de faire un lien entre le climat vieux de 4 milliards d'années et le début de l'industrie ya 150 ans !!!! C'est incohérent, qu'on comprenne comment fonctionne le climat deja, or dans 500 ans ce ne sera toujours pas le cas et apres on verra !
C'est bien l’être humain ca, il pense avoir un impact sur la température mondiale alors qu'on ne s'est même pas le role complet du CO2...

Un réchauffement climatique a lieu sur des milliers d'années pas sur 100 ans ! Les gens pensent que la température est stable puis au bout d'un moment augmente :arrow: réchauffement puis reste stable pendant un moment puis diminue :arrow: glaciaire....

C'est faux, la température change constamment, elle ne fait que fluctuer, sauf que ces fluctuations sont de l'ordre du millénaires ! On etudie le climat depuis meme pas 150 ans, les relevés qui ont été faits sont considérés comme étant les relevés normales, mais c'est n'importe quoi, il ne faut pas se baser sur les relevés depuis 150 ans puisque ces derniers pouvaient deja être eux meme anormaux...
"Nos théories sont des représentations symboliques qui jamais ne s'identifient au monde. Entre les deux, aussi raffinée que soit notre connaissance, la distance n'est jamais nulle".
Michel Paty

Avatar du membre
sacamalix
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15131
Enregistré le : 17 juillet 2011 21:09
Localisation : Midi Pyrénées
Genre :

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par sacamalix » 01 juillet 2013 16:25

Samir a écrit : Sa rapidité est deja un mauvais terme car pour mesurer une vitesse de changement et la désigner comme rapide il faut avant tout la comparer a la vitesse d'anciens changement, or cela n'est pas faisable aujourdhui avec précision, il ne reste donc que les spéculations !

Ère industrielle cela n'est pas le problème, c'est comme tenter de mesurer la taille d'un atome avec un bout de bois ! Certains tentent de faire un lien entre le climat vieux de 4 milliards d'années et le début de l'industrie ya 150 ans !!!! C'est incohérent, qu'on comprenne comment fonctionne le climat deja, or dans 500 ans ce ne sera toujours pas le cas et apres on verra !
C'est bien l’être humain ca, il pense avoir un impact sur la température mondiale alors qu'on ne s'est même pas le role complet du CO2...

Un réchauffement climatique a lieu sur des milliers d'années pas sur 100 ans ! Les gens pensent que la température est stable puis au bout d'un moment augmente :arrow: réchauffement puis reste stable pendant un moment puis diminue :arrow: glaciaire....

C'est faux, la température change constamment, elle ne fait que fluctuer, sauf que ces fluctuations sont de l'ordre du millénaires ! On etudie le climat depuis meme pas 150 ans, les relevés qui ont été faits sont considérés comme étant les relevés normales, mais c'est n'importe quoi, il ne faut pas se baser sur les relevés depuis 150 ans puisque ces derniers pouvaient deja être eux meme anormaux...
il existe des techniques qui permettent, grâce aux archives, aux récits des hommes de l'époque, à l'étude des pollens et des glaces, de retracer le climat de ces derniers millénaires de façon assez précise. C'est un peu long et complexe à expliquer, mais finalement assez fiable. Donc même si l'on ne possède des enregistrements précis et scientifiques que depuis 150 ans, la connaissance du climat va bien au-delà.
Et pour être assez proche du milieu de la recherche, oui, ces changements sont rapides et inquiétants, et la corrélation avec l'activité humaine laisse bien peu la place au doute.
Maintenant, il y a bien des gens qui maintiennent encore qu'Elvis est toujours vivant et qu'il n'y a jamais eu d'avion sur le Pentagone en 2001... :roll: :?
Il n'y absolument aucun mérite à exciter les gens. Le vrai héros c'est celui qui apaise.

La laïcité n'est pas une conviction mais le principe qui les autorise toutes, sous réserve du respect de l'ordre public.

Avatar du membre
Samir
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2777
Enregistré le : 25 mars 2013 16:21
Localisation : Perdu

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par Samir » 01 juillet 2013 16:42

sacamalix a écrit : il existe des techniques qui permettent, grâce aux archives, aux récits des hommes de l'époque, à l'étude des pollens et des glaces, de retracer le climat de ces derniers millénaires de façon assez précise. C'est un peu long et complexe à expliquer, mais finalement assez fiable. Donc même si l'on ne possède des enregistrements précis et scientifiques que depuis 150 ans, la connaissance du climat va bien au-delà.
Et pour être assez proche du milieu de la recherche, oui, ces changements sont rapides et inquiétants, et la corrélation avec l'activité humaine laisse bien peu la place au doute.
Maintenant, il y a bien des gens qui maintiennent encore qu'Elvis est toujours vivant et qu'il n'y a jamais eu d'avion sur le Pentagone en 2001... :roll: :?

Oui je suis au courant de cela, mais on ne sait même pas comment fonctionne le climat dans sa globalité aujourd'hui alors stp ne me racontes pas de bêtises, on ne sait même pas comment se forme totalement les nuages, d’ailleurs son vient d’apprendre que certains bactéries étaient pour quelque chose, alors faut arrêter de raconter de inepties ! Une calotte glaciaire ne fournit que certaines données limitées du climat et non sur le climat total de la planète !

La météo est encore presque totalement du domaine de prédiction hasardeuse alors arrêtons l'alarmisme inutile !
"Nos théories sont des représentations symboliques qui jamais ne s'identifient au monde. Entre les deux, aussi raffinée que soit notre connaissance, la distance n'est jamais nulle".
Michel Paty

profil supprimé
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12668
Enregistré le : 29 avril 2011 20:19
Genre :

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par profil supprimé » 01 juillet 2013 22:33

Samir a écrit :arrêtons l'alarmisme inutile !
Ouaip, et si jamais les climato-sceptiques ont faux et que le réchauffement climatique est bien d'origine humaine, d'ici à ce qu'on s'en rende compte, il sera trop tard, on sera dans le mur !
Tandis que si les sceptiques ont tort, le temps qu'on s'en rende compte, on aura changé notre économie, on sera passé à l'économie verte laquelle aura été créatrice d'emploi, aura ouvert de nouveaux débouchés, de nouvelles branche de recherche pour la science, etc... C'est vrai que ce serait dramatique.

Avatar du membre
Samir
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2777
Enregistré le : 25 mars 2013 16:21
Localisation : Perdu

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par Samir » 01 juillet 2013 23:36

Johan a écrit : Ouaip, et si jamais les climato-sceptiques ont faux et que le réchauffement climatique est bien d'origine humaine, d'ici à ce qu'on s'en rende compte, il sera trop tard, on sera dans le mur !
Tandis que si les sceptiques ont tort, le temps qu'on s'en rende compte, on aura changé notre économie, on sera passé à l'économie verte laquelle aura été créatrice d'emploi, aura ouvert de nouveaux débouchés, de nouvelles branche de recherche pour la science, etc... C'est vrai que ce serait dramatique.
:mdr3: :mdr3: :mdr3: quel vision naïve, tu ne comprends pas qu'il ne s'agit pas de sceptique contre les autres, c'est savoir et spéculer ! Je ne parle pas d’environnement mais de la température terrestre ! Tu confonds tout !

L’économie verte ne sera utilisé que lorsque les industriels le voudront, quand il ne restera plus d'autres solutions ! Il sera trop tard cela ne veut rien dire, on ne détruira que nous pas la planète ! Je suis pour les énergies vertes, mais cela ne veut pas dire qu'il faut dire n'importe quoi, on ne sait pas ce qui provoque le réchauffement SI c'est un réchauffement car on ne sait presque rien du fonctionnement du climat !
"Nos théories sont des représentations symboliques qui jamais ne s'identifient au monde. Entre les deux, aussi raffinée que soit notre connaissance, la distance n'est jamais nulle".
Michel Paty

Avatar du membre
coincetabulle
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 7952
Enregistré le : 07 avril 2009 11:17
Genre :

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par coincetabulle » 12 juillet 2013 19:41

Samir a écrit : Faut être naïf aussi pour croire qu'on abime la Terre alors que celle ci a 4 milliards d'année et nous le temps d'un clin d’œil, la seule chose que nous polluons, c'est nous même !

On a pas assez de recul sur le climat pour savoir si nos activités ont des conséquences sur la température de la planète !
le naïf ici, c'est celui qui imagine que l'impact des activités humaines est nul sur la bio diversité, le climat et l'équilibre général de la planète.
la terre est grosse certes, mais elle a ses limites.

sans sombrer dans le catastrophisme, on peut s'interroger sur l'impact colossales des activités humaines sur la question des océans, de la diversité des cultures, du renouvellement de l'eau potable etc etc.
c'est sur que la terre ne risque pas grand chose, le problème c'est ce qui se trouve à sa surface ...
le chômage n'augmente pas, il y a un manque d'emploi.
Muriel Penicaud ministre du travail. France-Inter le 30/07/2018.
"y a pas que les bonbons qui font tomber les dents" célèbre citation de la BAC nantaise.

Avatar du membre
Samir
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2777
Enregistré le : 25 mars 2013 16:21
Localisation : Perdu

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par Samir » 14 juillet 2013 02:22

coincetabulle a écrit : le naïf ici, c'est celui qui imagine que l'impact des activités humaines est nul sur la bio diversité, le climat et l'équilibre général de la planète.
la terre est grosse certes, mais elle a ses limites.

sans sombrer dans le catastrophisme, on peut s'interroger sur l'impact colossales des activités humaines sur la question des océans, de la diversité des cultures, du renouvellement de l'eau potable etc etc.
c'est sur que la terre ne risque pas grand chose, le problème c'est ce qui se trouve à sa surface ...
Tu mélanges tout, ici je parle du réchauffement climatique et de rien d'autres ! Et même pour la disparition de toutes les espèces, il y en a eu 6 deja, et ce qui les a causé n’était pas les choses insignifiantes que font l'humain, mais des millions d'années de dégagement de CO2 par des volcans immenses couplés a des choc de comète .... or meme avec cela la vie a réapparu !!!
"Nos théories sont des représentations symboliques qui jamais ne s'identifient au monde. Entre les deux, aussi raffinée que soit notre connaissance, la distance n'est jamais nulle".
Michel Paty

Avatar du membre
coincetabulle
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 7952
Enregistré le : 07 avril 2009 11:17
Genre :

Re: L'arnaque du réchauffement climatique

Message par coincetabulle » 15 juillet 2013 12:11

les gaz à effets de serre tu connais ? ou ça aussi c'est une escroquerie ?
la terre a déjà polluée par elle même son atmosphère via les volcans, certes. mais tu pense sincèrement que les dizaines (centaine peut être) de millions de voitures, les dizaines de milliers de puits de forage de gaz de schiste, les gisement historique de gaz, pétrole, les usines etc etc n'ont pas d'impact sur l'atmosphère ? un peu de sérieux !

c'est pas parce que les volcan actuelle ne sont pas en nombre suffisant pour pourrir la planète qu'"on doit s'échiner à combler le manque de gaz à effet de serre hein.
le chômage n'augmente pas, il y a un manque d'emploi.
Muriel Penicaud ministre du travail. France-Inter le 30/07/2018.
"y a pas que les bonbons qui font tomber les dents" célèbre citation de la BAC nantaise.

Répondre

Retourner vers « AUTRES SCIENCES »