ils ont splitté, ils nous ont quittés :(

Musique, cinéma, télévision, radios, internet, poèmes, essais, books.... ...
Répondre
Avatar du membre
Joe el Misterioso
Posteur de Passage
Posteur de Passage
Messages : 41
Enregistré le : 26 avril 2006 21:26
Localisation : Montpellier, France
Contact :

ils ont splitté, ils nous ont quittés :(

Message par Joe el Misterioso » 28 novembre 2007 20:10

Rencontrer une idole, àça fait toujours peur. Avec Fred Chichin, le trac ne dure que 10 secondes. C'était il y a trois mois tout juste, au festival Rock en Seine, après un concert où les Rita Mitsouko avaient mis le feu à  une foule dont la moyenne d'age ne dépassait pas la trentaine.

Ils étaient euphoriques, nous aussi. Comment alors garder une pseudo-distance journalistique quand Chichin commence par vous demander des feuilles à  rouler avec un grand sourire et en vous tutoyant?

Hilare sur scène

Fred Chichin est mort. Il avait 53 ans. J'ai pourtant rencontré il y a trois mois un jeune homme. Un type qui rigolait du piratage sur Internet, un mec qui poussait le petit peuple de la pop française à  chanter à  anglais et à  encha àner les petites salles à  l'étranger devant des foules qui ne vous connaissent pas. Pour continuer à  exister mais surtout pour continuer à  s'éclater. Sur scène, il était d'ailleurs hilare.

Fred Chichin est mort, les Rita aussi. Ils étaient avec les Beatles et Gainsbourg de ceux qui parlaient à  la fois mes potes et à  mes parents. Fred Chichin est mort mais il nous reste Catherine. Et l'héritage Mitsouko.
"Je viens de Valparaiso au Chili, en France depuis 1978...
http://joezappa.zeblog.com/

Avatar du membre
Krizlibre
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 1503
Enregistré le : 10 octobre 2007 12:41
Localisation : Lille

Re: Fred Chichin

Message par Krizlibre » 28 novembre 2007 20:40

Joe el Misterioso a écrit :Rencontrer une idole, àça fait toujours peur. Avec Fred Chichin, le trac ne dure que 10 secondes. C'était il y a trois mois tout juste, au festival Rock en Seine, après un concert où les Rita Mitsouko avaient mis le feu à  une foule dont la moyenne d'age ne dépassait pas la trentaine.

Ils étaient euphoriques, nous aussi. Comment alors garder une pseudo-distance journalistique quand Chichin commence par vous demander des feuilles à  rouler avec un grand sourire et en vous tutoyant?

Hilare sur scène

Fred Chichin est mort. Il avait 53 ans. J'ai pourtant rencontré il y a trois mois un jeune homme. Un type qui rigolait du piratage sur Internet, un mec qui poussait le petit peuple de la pop française à  chanter à  anglais et à  encha àner les petites salles à  l'étranger devant des foules qui ne vous connaissent pas. Pour continuer à  exister mais surtout pour continuer à  s'éclater. Sur scène, il était d'ailleurs hilare.

Fred Chichin est mort, les Rita aussi. Ils étaient avec les Beatles et Gainsbourg de ceux qui parlaient à  la fois mes potes et à  mes parents. Fred Chichin est mort mais il nous reste Catherine. Et l'héritage Mitsouko.
Merci pour ces mots...je suis trop triste ce soir...

Avatar du membre
capitaine
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 7631
Enregistré le : 19 août 2006 20:36
Localisation : terre du milieu
Genre :

Message par capitaine » 28 novembre 2007 21:19

C'est la mort qui t'a assassiné Chichin...
Dans 2 ans, il n'y aura plus de SDF ! (Naguy de Bosca)
Dans 2 ans il n'y aura plus de Naguy de Bosca ! (gecko)

Avatar du membre
celine daniel
Posteur de Bronze
Posteur de Bronze
Messages : 283
Enregistré le : 26 octobre 2007 11:16
Localisation : seine-maritime (76)

Message par celine daniel » 29 novembre 2007 14:53

GECKO a écrit :C'est la mort qui t'a assassiné Chichin...
ben je l'ignorais. :shock: àç à   fait tout bizarre..........53 ans c bien trop jeune pour mourir.......... :divers123

Avatar du membre
Micka
Posteur Diamant
Posteur Diamant
Messages : 710
Enregistré le : 20 avril 2006 19:29

Message par Micka » 02 décembre 2007 17:03

Tout comme la danseuse argentine Marcia Moretto, son élève Frederick Chichin a été emporté par un cancer, les Rita Mitsouko ne sont plus...

Quand je pense que j'ai été bercé a la maternité par les Rita Mitsouko, leur tubes passaient en boucle a la redio et a la télé dans tout l'hosto....

Profonde Tristesse, mais bon, c'est comme àça....

La flamme des Rita Mitsouko s'est éteinte avec Frederic Chichin. :cry:
Sic Gorgiamus Allos Subjectatos Nunc

slipalex
Posteur d'Or
Posteur d'Or
Messages : 431
Enregistré le : 11 septembre 2007 15:43
Localisation : Marseille

sniffff !

Message par slipalex » 28 février 2008 13:45

Buddy Miles, le batteur qui a fondé le Band of Gypsys, groupe qui a accompagné Jimi Hendrix jusqu' à  son dernier concert, est décédé le 26 février, à Austin, au Texas, à l'âge de 60 ans.

(Publicité)


Après le décès prématuré du guitariste, Buddy Miles était redevenu un musicien de studio, accompagnant les plus grandes pointures du Rock.

slipalex
Posteur d'Or
Posteur d'Or
Messages : 431
Enregistré le : 11 septembre 2007 15:43
Localisation : Marseille

Message par slipalex » 28 février 2008 16:51

Vous voyez comme vous êtes, je suis obligé de me répondre à moi-même pour éviter le fanny ! Vous auriez pu me dire n'importe quoi ! "Alex, on s'en fout" ou un truc dans le genre.


Plus jamais, non, plus jamais, je ne créerais un TOPIC. Celui-ci sera le premier et dernier. Amen.

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 119314
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Message par tisiphoné » 28 février 2008 17:05

tu aurais du attendre Beat , je suis sure qu'il aurait eu des trucs à te dire , il est féru de zic et plus encore de Hendrix .

traNNothing
Posteur d'Argent
Posteur d'Argent
Messages : 345
Enregistré le : 01 novembre 2007 13:15
Localisation : Nostromo

Message par traNNothing » 28 février 2008 20:31

Moi, ça me fait toujours de la peine lorsqu'un grand musicos meurt, alors respect quoi ;)

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 119314
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Message par tisiphoné » 05 mars 2008 22:46

traNNothing a écrit :Moi, ça me fait toujours de la peine lorsqu'un grand musicos meurt, alors respect quoi ;)
d'un papillon à une étoile ..... :wink:

Avatar du membre
Beat
Posteur Habitue
Posteur Habitue
Messages : 148
Enregistré le : 13 septembre 2007 11:07
Localisation : Vaucluse

Re: sniffff !

Message par Beat » 06 mars 2008 17:28

slipalex a écrit :Buddy Miles, le batteur qui a fondé le Band of Gypsys, groupe qui a accompagné Jimi Hendrix jusqu' à  son dernier concert, est décédé le 26 février, à Austin, au Texas, à l'âge de 60 ans.

(Publicité)


Après le décès prématuré du guitariste, Buddy Miles était redevenu un musicien de studio, accompagnant les plus grandes pointures du Rock.
C'est pas celui qui était à Woodstock? Parceque j'ai connu Mitch Mitchell, mais lui c'était dans son groupe précédent, celui que j'ai vu en concert avec l'Irlandais No à«l Redding à la basse, c'était le "Jimmi Hendrix Expérience".
J'ai un DVD d'Hendrix à Woodstock, je regarderais si c'est bien lui.
Je viens de découvrir ce topic, mille excuses Alex!
Dans votre ascension professionnelle, soyez toujours très gentil pour ceux que vous dépassez en montant. Vous les retrouverez au même endroit en redescendant.

Avatar du membre
Beat
Posteur Habitue
Posteur Habitue
Messages : 148
Enregistré le : 13 septembre 2007 11:07
Localisation : Vaucluse

Message par Beat » 06 mars 2008 17:33

Buddy a commencé la musique en jouant dans le groupe de son père, The Bebops, à l'âge de 12 ans. Ensuite, il joue de la batterie pour de nombreux groupes de jazz et de R&B comme : Ruby & the Romantics, The Delophonics, the Ink Spots, et Wilson Pickett.

Après un concert avec Wilson Pickett au théatre de Brooklyn à New-York, le guitariste Mike Bloomfield lui propose de rejoindre son nouveau groupe: The Electric Flag. Buddy s'en souvient toujours comme le meilleur groupe avec lequel il ait joué.

Après plus d'un an, il décide de former son propre groupe, The Buddy Miles Express, et il enregistre plusieurs albums qui marchent plutôt bien Expressway To Your Skull et Electric Church, qui est produit par Jimi Hendrix. Dans la foulée il fait une tournée non-stop en première partie de Cream et du Jimi Hendrix Experience, tout comme des concerts où il tient la tête de l'affiche tout autour du monde.

Sa collaboration avec Jimi Hendrix est un peu plus active pour l'album Electric Ladyland où il joue sur plusieurs morceaux. En 1969, avec Jimi Hendrix et Billy Cox, il fait parti du trio Band of Gypsys avec lequel ils n'enregistreront qu'un seul album.

Après la mort de Jimi il recrée le Buddy Miles Express et continue sa carrière avec l'album Them changes. Plus tard il sera chanteur dans un groupe avec Carlos Santana. Par la suite il jouera encore avec de nombreux autres grands artistes : Stevie Wonder, David Bowie, John Mc Laughling.
Dans votre ascension professionnelle, soyez toujours très gentil pour ceux que vous dépassez en montant. Vous les retrouverez au même endroit en redescendant.

Avatar du membre
Crapulax
Administrateur
Administrateur
Messages : 142241
Enregistré le : 15 septembre 2008 22:22
Localisation : A "Bonheur City".
Genre :

Re: sniffff !

Message par Crapulax » 11 février 2009 07:29

:mrgreen: Vive le Punk. :content79 :content79 :cool:
Aux mains de l'Etat,la force s'appelle Droit....Aux mains de l'individu,elle se nomme le crime....
Si tu m'as pris pour un clown tu t'es trompé de Carnaval...
..J'apprécie tellement les Chips que parfois je leurs fais des bisous...

Avatar du membre
Crapulax
Administrateur
Administrateur
Messages : 142241
Enregistré le : 15 septembre 2008 22:22
Localisation : A "Bonheur City".
Genre :

Re: Fred Chichin

Message par Crapulax » 15 février 2009 21:24

Je me rapelle d'un concert,Rue des soeurs de la Rivière en 1987 :cool: Merci à ma soeur et ses potes pour ces souvenirs.La folie qui se dégageait du Duo emportait la salle.
Aux mains de l'Etat,la force s'appelle Droit....Aux mains de l'individu,elle se nomme le crime....
Si tu m'as pris pour un clown tu t'es trompé de Carnaval...
..J'apprécie tellement les Chips que parfois je leurs fais des bisous...

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 119314
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Hey, Willy Deville est mort!

Message par tisiphoné » 08 août 2009 00:42

Le chanteur et guitariste américain est mort dans la nuit de jeudi à vendredi. Il avait 56 ans.

Willy Deville, c'était une gueule d'abord, un mélange de Don Diego de la Vega, de Cochise et de Brian Ferry, à qui il avait aussi emprunté la voix cassée et les poses de crooner - façon mariachi, avec grosses bagouzes, boucles d'oreille turquoise, gilet brodé et crinière impeccable.

Version américaine et tirée à quatre épingles de Keith Richard - qui est l'un des plus fervents soutiens de son premier album, Cabretta - il débarque sur la scène punk new-yorkaise à la fin des années 70, en leader d'un groupe improbable à l'époque, Mink de Ville. Entièrement dévoué à son chanteur et guitariste, il glisse son rock latino mâtiné de cuivres, de blues et de fièvre cajun au milieu des fumées du mythique CBGB's, entre un concert des Ramones et un autre de Blondie. C'est l'heure des premiers succès, les singles Spanish Stroll et Cadillac Walk.

En 1980, Le Chat bleu est un hommage à Edith Piaf, à la France, qu'il adore, dit-il, et à Paris - où l'album est enregistré. Cinq ans plus tard, après un dernier tube d'équipe, Italian Shoes, Willy Deville met un terme à l'aventure collective. Sorti en 1987, produit par Marc Knopfler, de Dire Straits, son premier album solo, Miracle, profite du succès de Princess Bride, le film de Rob Reiner, dont Storybook Love est la chanson générique.

C'est en 1992 que Willy Deville, installé depuis une paire d'année dans un état qui lui va comme un gant de veau en agneau plongé, la Louisiane, abat sa carte maîtresse, une reprise hispanisante du Hey Joe de Jimi Hendrix. Aujourd'hui encore, elle fait régulièrement de l'ombre à l'original.

Par la suite, la carrière du "capitaine Crochet du rock" se fait plus hésitante. Les albums s'espacent et, comme souvent, sa cote d'amour devient aussi élevé en Europe qu'elle s'effondre dans son pays.

Crown Jane Alley, son avant dernier disque, et Pistola, en 2008, avaient déçu les fans et les critiques. Son hépatite et son cancer n'auront pas laissé à Willy Deville l'occasion de se racheter.
#lepointnoir

Répondre

Retourner vers « CULTURE , MÉDIAS, LITTÉRATURE »