Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Actualité hebdo, politique, économie, informations...
Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 109593
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : l'océan
Genre :

Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Fonck1 » 18 novembre 2015 11:07

Je sais, c’est long, mais preuve en est que les courants musulmans laïcs existent et essayent de sortir la tête de l'eau...si nos faschos avant,ne les laissent pas au fond....
Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin - de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd'hui. Je te regarde avec mes yeux sévères de philosophe nourri depuis son enfance par le taçawwuf (soufisme) et par la pensée occidentale. Je te regarde donc à partir de ma position de barzakh, d'isthme entre les deux mers de l'Orient et de l'Occident!
Et qu'est-ce que je vois ? Qu'est-ce que je vois mieux que d'autres sans doute parce que justement je te regarde de loin, avec le recul de la distance ? Je te vois toi, dans un état de misère et de souffrance qui me rend infiniment triste, mais qui rend encore plus sévère mon jugement de philosophe ! Car je te vois en train d'enfanter un monstre qui prétend se nommer État islamique et auquel certains préfèrent donner un nom de démon : DAESH. Mais le pire est que je te vois te perdre - perdre ton temps et ton honneur - dans le refus de reconnaître que ce monstre est né de toi, de tes errances, de tes contradictions, de ton écartèlement interminable entre passé et présent, de ton incapacité trop durable à trouver ta place dans la civilisation humaine.

Que dis-tu en effet face à ce monstre ? Quel est ton unique discours ? Tu cries « Ce n'est pas moi ! », « Ce n'est pas l'islam ! ». Tu refuses que les crimes de ce monstre soient commis en ton nom (hashtag #NotInMyName). Tu t'indignes devant une telle monstruosité, tu t'insurges aussi que le monstre usurpe ton identité, et bien sûr tu as raison de le faire. Il est indispensable qu'à la face du monde tu proclames ainsi, haut et fort, que l'islam dénonce la barbarie. Mais c'est tout à fait insuffisant ! Car tu te réfugies dans le réflexe de l'autodéfense sans assumer aussi, et surtout, la responsabilité de l'autocritique. Tu te contentes de t'indigner, alors que ce moment historique aurait été une si formidable occasion de te remettre en question ! Et comme d'habitude, tu accuses au lieu de prendre ta propre responsabilité : « Arrêtez, vous les occidentaux, et vous tous les ennemis de l'islam de nous associer à ce monstre ! Le terrorisme, ce n'est pas l'islam, le vrai islam, le bon islam qui ne veut pas dire la guerre, mais la paix! »

J'entends ce cri de révolte qui monte en toi, ô mon cher monde musulman, et je le comprends. Oui tu as raison, comme chacune des autres grandes inspirations sacrées du monde l'islam a créé tout au long de son histoire de la Beauté, de la Justice, du Sens, du Bien, et il a puissamment éclairé l'être humain sur le chemin du mystère de l'existence... Je me bats ici en Occident, dans chacun de mes livres, pour que cette sagesse de l'islam et de toutes les religions ne soit pas oubliée ni méprisée ! Mais de ma position lointaine, je vois aussi autre chose - que tu ne sais pas voir ou que tu ne veux pas voir... Et cela m'inspire une question, LA grande question : pourquoi ce monstre t'a-t-il volé ton visage ? Pourquoi ce monstre ignoble a-t-il choisi ton visage et pas un autre ? Pourquoi a-t-il pris le masque de l'islam et pas un autre masque ? C'est qu'en réalité derrière cette image du monstre se cache un immense problème, que tu ne sembles pas prêt à regarder en face. Il le faut bien pourtant, il faut que tu en aies le courage.

Ce problème est celui des racines du mal. D'où viennent les crimes de ce soi-disant « État islamique » ? Je vais te le dire, mon ami. Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c'est mon devoir de philosophe. Les racines de ce mal qui te vole aujourd'hui ton visage sont en toi-même, le monstre est sorti de ton propre ventre, le cancer est dans ton propre corps. Et de ton ventre malade, il sortira dans le futur autant de nouveaux monstres - pires encore que celui-ci - aussi longtemps que tu refuseras de regarder cette vérité en face, aussi longtemps que tu tarderas à l'admettre et à attaquer enfin cette racine du mal !

Même les intellectuels occidentaux, quand je leur dis cela, ont de la difficulté à le voir : pour la plupart, ils ont tellement oublié ce qu'est la puissance de la religion - en bien et en mal, sur la vie et sur la mort - qu'ils me disent « Non le problème du monde musulman n'est pas l'islam, pas la religion, mais la politique, l'histoire, l'économie, etc. ». Ils vivent dans des sociétés si sécularisées qu'ils ne se souviennent plus du tout que la religion peut être le cœur du réacteur d'une civilisation humaine ! Et que l'avenir de l'humanité passera demain non pas seulement par la résolution de la crise financière et économique, mais de façon bien plus essentielle par la résolution de la crise spirituelle sans précédent que traverse notre humanité toute entière ! Saurons-nous tous nous rassembler, à l'échelle de la planète, pour affronter ce défi fondamental ? La nature spirituelle de l'homme a horreur du vide, et si elle ne trouve rien de nouveau pour le remplir elle le fera demain avec des religions toujours plus inadaptées au présent - et qui comme l'islam actuellement se mettront alors à produire des monstres.

Je vois en toi, ô monde musulman, des forces immenses prêtes à se lever pour contribuer à cet effort mondial de trouver une vie spirituelle pour le XXIe siècle ! Il y a en toi en effet, malgré la gravité de ta maladie, malgré l'étendue des ombres d'obscurantisme qui veulent te recouvrir tout entier, une multitude extraordinaire de femmes et d'hommes qui sont prêts à réformer l'islam, à réinventer son génie au-delà de ses formes historiques et à participer ainsi au renouvellement complet du rapport que l'humanité entretenait jusque-là avec ses dieux ! C'est à tous ceux-là, musulmans et non musulmans qui rêvent ensemble de révolution spirituelle, que je me suis adressé dans mes livres ! Pour leur donner, avec mes mots de philosophe, confiance en ce qu'entrevoit leur espérance!

Il y a dans la Oumma (communauté des musulmans) de ces femmes et ces hommes de progrès qui portent en eux la vision du futur spirituel de l'être humain. Mais ils ne sont pas encore assez nombreux ni leur parole assez puissante. Tous ceux-là, dont je salue la lucidité et le courage, ont parfaitement vu que c'est l'état général de maladie profonde du monde musulman qui explique la naissance des monstres terroristes aux noms d'Al Qaida, Al Nostra, AQMI ou de l'«État islamique». Ils ont bien compris que ce ne sont là que les symptômes les plus graves et les plus visibles sur un immense corps malade, dont les maladies chroniques sont les suivantes: impuissance à instituer des démocraties durables dans lesquelles est reconnue comme droit moral et politique la liberté de conscience vis-à-vis des dogmes de la religion; prison morale et sociale d'une religion dogmatique, figée, et parfois totalitaire ; difficultés chroniques à améliorer la condition des femmes dans le sens de l'égalité, de la responsabilité et de la liberté; impuissance à séparer suffisamment le pouvoir politique de son contrôle par l'autorité de la religion; incapacité à instituer un respect, une tolérance et une véritable reconnaissance du pluralisme religieux et des minorités religieuses.

Tout cela serait-il donc la faute de l'Occident ? Combien de temps précieux, d'années cruciales, vas-tu perdre encore, ô cher monde musulman, avec cette accusation stupide à laquelle toi-même tu ne crois plus, et derrière laquelle tu te caches pour continuer à te mentir à toi-même ? Si je te critique aussi durement, ce n'est pas parce que je suis un philosophe « occidental », mais parce que je suis un de tes fils conscients de tout ce que tu as perdu de ta grandeur passée depuis si longtemps qu'elle est devenue un mythe !

Depuis le XVIIIe siècle en particulier, il est temps de te l'avouer enfin, tu as été incapable de répondre au défi de l'Occident. Soit tu t'es réfugié de façon infantile et mortifère dans le passé, avec la régression intolérante et obscurantiste du wahhabisme qui continue de faire des ravages presque partout à l'intérieur de tes frontières - un wahhabisme que tu répands à partir de tes lieux saints de l'Arabie Saoudite comme un cancer qui partirait de ton cœur lui-même ! Soit tu as suivi le pire de cet Occident, en produisant comme lui des nationalismes et un modernisme qui est une caricature de modernité - je veux parler de cette frénésie de consommation, ou bien encore de ce développement technologique sans cohérence avec leur archaïsme religieux qui fait de tes « élites » richissimes du Golfe seulement des victimes consentantes de la maladie désormais mondiale qu'est le culte du dieu argent.

Qu'as-tu d'admirable aujourd'hui, mon ami ? Qu'est-ce qui en toi reste digne de susciter le respect et l'admiration des autres peuples et civilisations de la Terre ? Où sont tes sages, et as-tu encore une sagesse à proposer au monde ? Où sont tes grands hommes, qui sont tes Mandela, qui sont tes Gandhi, qui sont tes Aung San Suu Kyi ? Où sont tes grands penseurs, tes intellectuels dont les livres devraient être lus dans le monde entier comme au temps où les mathématiciens et les philosophes arabes ou persans faisaient référence de l'Inde à l'Espagne ? En réalité tu es devenu si faible, si impuissant derrière la certitude que tu affiches toujours au sujet de toi-même... Tu ne sais plus du tout qui tu es ni où tu veux aller et cela te rend aussi malheureux qu'agressif... Tu t'obstines à ne pas écouter ceux qui t'appellent à changer en te libérant enfin de la domination que tu as offerte à la religion sur la vie toute entière. Tu as choisi de considérer que Mohammed était prophète et roi. Tu as choisi de définir l'islam comme religion politique, sociale, morale, devant régner comme un tyran aussi bien sur l'État que sur la vie civile, aussi bien dans la rue et dans la maison qu'à l'intérieur même de chaque conscience. Tu as choisi de croire et d'imposer que l'islam veut dire soumission alors que le Coran lui-même proclame qu'«Il n'y a pas de contrainte en religion» (La ikraha fi Dîn). Tu as fait de son Appel à la liberté l'empire de la contrainte ! Comment une civilisation peut-elle trahir à ce point son propre texte sacré ? Je dis qu'il est l'heure, dans la civilisation de l'islam, d'instituer cette liberté spirituelle - la plus sublime et difficile de toutes - à la place de toutes les lois inventées par des générations de théologiens !

De nombreuses voix que tu ne veux pas entendre s'élèvent aujourd'hui dans la Oumma pour s'insurger contre ce scandale, pour dénoncer ce tabou d'une religion autoritaire et indiscutable dont se servent ses chefs pour perpétuer indéfiniment leur domination... Au point que trop de croyants ont tellement intériorisé une culture de la soumission à la tradition et aux « maîtres de religion » (imams, muftis, shouyoukhs, etc.) qu'ils ne comprennent même pas qu'on leur parle de liberté spirituelle, et n'admettent pas qu'on ose leur parler de choix personnel vis-à-vis des « piliers » de l'islam. Tout cela constitue pour eux une « ligne rouge », quelque chose de trop sacré pour qu'ils osent donner à leur propre conscience le droit de le remettre en question ! Et il y a tant de ces familles, tant de ces sociétés musulmanes où cette confusion entre spiritualité et servitude est incrustée dans les esprits dès leur plus jeune âge, et où l'éducation spirituelle est d'une telle pauvreté que tout ce qui concerne de près ou de loin la religion reste ainsi quelque chose qui ne se discute pas!

Or cela, de toute évidence, n'est pas imposé par le terrorisme de quelques fous, par quelques troupes de fanatiques embarqués par l'État islamique. Non, ce problème-là est infiniment plus profond et infiniment plus vaste ! Mais qui le verra et le dira ? Qui veut l'entendre ? Silence là-dessus dans le monde musulman, et dans les médias occidentaux on n'entend plus que tous ces spécialistes du terrorisme qui aggravent jour après jour la myopie générale ! Il ne faut donc pas que tu t'illusionnes, ô mon ami, en croyant et en faisant croire que quand on en aura fini avec le terrorisme islamiste l'islam aura réglé ses problèmes ! Car tout ce que je viens d'évoquer - une religion tyrannique, dogmatique, littéraliste, formaliste, machiste, conservatrice, régressive - est trop souvent, pas toujours, mais trop souvent, l'islam ordinaire, l'islam quotidien, qui souffre et fait souffrir trop de consciences, l'islam de la tradition et du passé, l'islam déformé par tous ceux qui l'utilisent politiquement, l'islam qui finit encore et toujours par étouffer les Printemps arabes et la voix de toutes ses jeunesses qui demandent autre chose. Quand donc vas-tu faire enfin ta vraie révolution ? Cette révolution qui dans les sociétés et les consciences fera rimer définitivement religion et liberté, cette révolution sans retour qui prendra acte que la religion est devenue un fait social parmi d'autres partout dans le monde, et que ses droits exorbitants n'ont plus aucune légitimité !

Bien sûr, dans ton immense territoire, il y a des îlots de liberté spirituelle : des familles qui transmettent un islam de tolérance, de choix personnel, d'approfondissement spirituel ; des milieux sociaux où la cage de la prison religieuse s'est ouverte ou entrouverte ; des lieux où l'islam donne encore le meilleur de lui-même, c'est-à-dire une culture du partage, de l'honneur, de la recherche du savoir, et une spiritualité en quête de ce lieu sacré où l'être humain et la réalité ultime qu'on appelle Allâh se rencontrent. Il y a en Terre d'islam et partout dans les communautés musulmanes du monde des consciences fortes et libres, mais elles restent condamnées à vivre leur liberté sans assurance, sans reconnaissance d'un véritable droit, à leurs risques et périls face au contrôle communautaire ou bien même parfois face à la police religieuse. Jamais pour l'instant le droit de dire « Je choisis mon islam », « J'ai mon propre rapport à l'islam » n'a été reconnu par « l'islam officiel » des dignitaires. Ceux-là au contraire s'acharnent à imposer que « La doctrine de l'islam est unique » et que « L'obéissance aux piliers de l'islam est la seule voie droite » (sirâtou-l-moustaqîm).

Ce refus du droit à la liberté vis-à-vis de la religion est l'une de ces racines du mal dont tu souffres, ô mon cher monde musulman, l'un de ces ventres obscurs où grandissent les monstres que tu fais bondir depuis quelques années au visage effrayé du monde entier. Car cette religion de fer impose à tes sociétés tout entières une violence insoutenable. Elle enferme toujours trop de tes filles et tous tes fils dans la cage d'un Bien et d'un Mal, d'un licite (halâl) et d'un illicite (harâm) que personne ne choisit, mais que tout le monde subit. Elle emprisonne les volontés, elle conditionne les esprits, elle empêche ou entrave tout choix de vie personnel. Dans trop de tes contrées, tu associes encore la religion et la violence - contre les femmes, contre les « mauvais croyants », contre les minorités chrétiennes ou autres, contre les penseurs et les esprits libres, contre les rebelles - de telle sorte que cette religion et cette violence finissent par se confondre, chez les plus déséquilibrés et les plus fragiles de tes fils, dans la monstruosité du jihad !

Alors, ne t'étonne donc pas, ne fais plus semblant de t'étonner, je t'en prie, que des démons tels que le soi-disant État islamique t'aient pris ton visage ! Car les monstres et les démons ne volent que les visages qui sont déjà déformés par trop de grimaces ! Et si tu veux savoir comment ne plus enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C'est simple et très difficile à la fois. Il faut que tu commences par réformer toute l'éducation que tu donnes à tes enfants, que tu réformes chacune de tes écoles, chacun de tes lieux de savoir et de pouvoir. Que tu les réformes pour les diriger selon des principes universels (même si tu n'es pas le seul à les transgresser ou à persister dans leur ignorance) : la liberté de conscience, la démocratie, la tolérance et le droit de cité pour toute la diversité des visions du monde et des croyances, l'égalité des sexes et l'émancipation des femmes de toute tutelle masculine, la réflexion et la culture critique du religieux dans les universités, la littérature, les médias. Tu ne peux plus reculer, tu ne peux plus faire moins que tout cela ! Tu ne peux plus faire moins que ta révolution spirituelle la plus complète ! C'est le seul moyen pour toi de ne plus enfanter de tels monstres, et si tu ne le fais pas tu seras bientôt dévasté par leur puissance de destruction. Quand tu auras mené à bien cette tâche colossale - au lieu de te réfugier encore et toujours dans la mauvaise foi et l'aveuglement volontaire, alors plus aucun monstre abject ne pourra plus venir te voler ton visage.

Cher monde musulman... Je ne suis qu'un philosophe, et comme d'habitude certains diront que le philosophe est un hérétique. Je ne cherche pourtant qu'à faire resplendir à nouveau la lumière - c'est le nom que tu m'as donné qui me le commande, Abdennour, « Serviteur de la Lumière ».

Je n'aurais pas été si sévère dans cette lettre si je ne croyais pas en toi. Comme on dit en français: «Qui aime bien châtie bien». Et au contraire tous ceux qui aujourd'hui ne sont pas assez sévères avec toi - qui te trouvent toujours des excuses, qui veulent faire de toi une victime, ou qui ne voient pas ta responsabilité dans ce qui t'arrive - tous ceux-là en réalité ne te rendent pas service ! Je crois en toi, je crois en ta contribution à faire demain de notre planète un univers à la fois plus humain et plus spirituel ! Salâm, que la paix soit sur toi.


Abdennour Bidar

Philosophe spécialiste des évolutions contemporaines de l'islam et des théories de la sécularisation et post-sécularisation
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
PascalL
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 6259
Enregistré le : 11 février 2014 18:56
Genre :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par PascalL » 18 novembre 2015 11:08

:super: très beau texte.
« Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis » (André Gide)
Tous le monde unis, contre tous les autres!

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 121071
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par tisiphoné » 18 novembre 2015 11:14

mais pas très suivi dans les faits :confus25
#cryNYC

Avatar du membre
Geronimo
Posteur VIP
Posteur VIP
Messages : 1363
Enregistré le : 17 novembre 2015 00:32

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Geronimo » 18 novembre 2015 12:58

Texte fort intéressant au demeurant , mais qui malheureusement ne me convainc pas totalement , ou plutot me gène quelque peu , notamment quand il écrit :

" Cher monde musulman ....

.... Car je te vois en train d'enfanter un monstre qui prétend se nommer État islamique et auquel certains préfèrent donner un nom de démon : DAESH "

En quoi le "monde musulman " est-il fautif d'engendrer le monstre Daesh ?

Le "monde musulman " c'est aussi des pays comme l'Indonésie - le plus peuplé en musulmans'- le Maroc , la Tunisie et d'autres qui n'ont aucune responsabilité dans cette montée islamo-fasciste en Syrie et en Irak à ce que je sache .

La bienveillance et l'aide apportée à ces criminels par certains états du golfe me paraissent bien plus coupables .

Des décennies de dictature féroce en Syrie et en Irak également .

Le massacre des minorités musulmanes en Birmanie ou en Inde et dont apparemment tout le mode se fout ,

Ne font pas pour autant que tout le monde indo-asiatique a engendre ces montres .

CQFD
Modifié en dernier par Geronimo le 18 novembre 2015 13:03, modifié 2 fois.
Celui qui écoute se fatigue moins que celui qui parle

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 109593
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : l'océan
Genre :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Fonck1 » 18 novembre 2015 13:00

tisiphoné a écrit : mais pas très suivi dans les faits :confus25
rome ne s'est pas faite en un jour,comme dirait l'autre.
c'est pas en stigmatisant ceux qui essayent, que nous avancerons,ensemble.
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 121071
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par tisiphoné » 18 novembre 2015 13:03

Fonck1 a écrit :
tisiphoné a écrit : mais pas très suivi dans les faits :confus25
rome ne s'est pas faite en un jour,comme dirait l'autre.
c'est pas en stigmatisant ceux qui essayent, que nous avancerons,ensemble.
ce que je veux dire c'est que ce texte a plus d'un an, il ressort aujourd'hui, comme il est sorti en début d'année, mais rien n'a changé.
#cryNYC

hulneb
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2290
Enregistré le : 20 octobre 2013 11:00

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par hulneb » 18 novembre 2015 13:12

Fonck1 a écrit : Je sais, c’est long, mais preuve en est que les courants musulmans laïcs existent et essayent de sortir la tête de l'eau...si nos faschos avant,ne les laissent pas au fond....
Je lirai le pavé plus tard, mais j'ai beaucoup de mal avec la 1ère phrase.
"musulman laïc" :?:
pensant le terme antagoniste, j'ai cherché, et je suis tombé la-dessus.
Les musulmans laïques sont des personnes se revendiquant musulmanes et laïques. Certains d'entre eux sont imams ou muftis,

Un sondage effectué en 2008 rapporte que 75 % des musulmans de France sont favorables à la laïcité, toutefois selon le même sondage, 78 % d'entre eux sont favorables au financement public des Mosquées en France. Aussi, seuls 38 % d'entre eux sont défavorables à l'application de la charia (loi islamique) dans un pays non-musulman, 37 % considérant qu'elle doit être adaptée en partie aux lois des pays non-islamiques, et 17 % qu'elle doit être appliquée intégralement quel que soit le pays. Autrement, 22 % des musulmans de France considèrent que la polygamie « devrait être autorisée en France aux personnes dont la religion le permet ».


ISLAM MODERE, HEIN :!:
Visiblement, le mot "laïc" n'a pas la même signification pour tout le monde :siffle:
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" Mark Twain
Boycott QATAR FIFA 2022

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 109593
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : l'océan
Genre :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Fonck1 » 18 novembre 2015 13:35

hulneb a écrit :
Fonck1 a écrit : Je sais, c’est long, mais preuve en est que les courants musulmans laïcs existent et essayent de sortir la tête de l'eau...si nos faschos avant,ne les laissent pas au fond....
Je lirai le pavé plus tard, mais j'ai beaucoup de mal avec la 1ère phrase.
"musulman laïc" :?:
pensant le terme antagoniste, j'ai cherché, et je suis tombé la-dessus.
Les musulmans laïques sont des personnes se revendiquant musulmanes et laïques. Certains d'entre eux sont imams ou muftis,

Un sondage effectué en 2008 rapporte que 75 % des musulmans de France sont favorables à la laïcité, toutefois selon le même sondage, 78 % d'entre eux sont favorables au financement public des Mosquées en France. Aussi, seuls 38 % d'entre eux sont défavorables à l'application de la charia (loi islamique) dans un pays non-musulman, 37 % considérant qu'elle doit être adaptée en partie aux lois des pays non-islamiques, et 17 % qu'elle doit être appliquée intégralement quel que soit le pays. Autrement, 22 % des musulmans de France considèrent que la polygamie « devrait être autorisée en France aux personnes dont la religion le permet ».


ISLAM MODERE, HEIN :!:
Visiblement, le mot "laïc" n'a pas la même signification pour tout le monde :siffle:
c'est tout le problème de l'immigration non gérée en france depuis longtemps.
mais d'un autre côté,ces gens sont là,et personne ne leur a rien expliqué.
c'est d'ailleurs comme cela quand on arrive en poste dans l'administration, "démerdes toi" !! :lol:

comment voulez vous que des gens,non instruits et rentrés pour cela, comprennent nos codes et coutumes,cela étalé sur des années, donc en renouvellement permanent, puissent comprendre les choses?

l'homme qui fait cet article est instruit,comme beaucoup de premières générations qui sont arrivées en france et aujourd'hui presque à la retraite, ces hommes là sont en train de créer cela.
vous vous basez sur des statistiques provenant de sciences po,et dont on ne sait pas les questions, si le demandeur est frontiste,et suivant comment on oriente les questions,et leur déroulement dans un chemin donné,vous conviendrez que le résultat peut être contesté,c'est pour cela que je me méfie toujours des sondages,même si celui là est de sciences po.

il y a fort à parier que les gens interrogé sont des bougres comme souvent chez les immigrés,ne vous étonnez pas qu'avec un manque de formation d'ou ils habitent,ils croient encore que ce qu'ils faisaient chez eux est possible.

mais c'est de notre faute désolé.
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 11671
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par le chimple » 18 novembre 2015 13:42

Un laïc musulman.... ça existe çà ?????

Il me semble qu'un laïc n'a pas à melanger sa religion ???

Il est vrai que les """laïcs""" musulmans ferraillent dur pour avoir un parti "" musulman " en France !

Nous avons dejà ça avec le parti democrate chretien qui est plutot dans les etceteras qui va etre rejoint dans les intensions de vote , par le PC et quelques partis ecolo !!
N'accuse point la mer à ton second naufrage.

Avatar du membre
Allora
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15775
Enregistré le : 25 avril 2015 16:20
Localisation : France
Genre :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Allora » 18 novembre 2015 14:08

Musulman laïque c'est un oxymore ..

je ne nie pas la volonté de certains Musulmans pacifistes et de bonne volonté à faire évoluer les choses et je souhaite les voir imposer leur idée aux autres . Pourtant je butte sur 2 choses :

1º Le Coran est par définition impossible à réformer , modifier, séculariser . IL EST et ne peut être changé . C'ets la base de cette religion
( ce qui me fait penser que les seuls vrais Musulmans sont bien les Deaschiens )
2º Dieu est au dessus des lois humaines donc de la République .. la religion gère tout .. donc comment faire évoluer cette religion ??

je vais toutefois lire le texte mis par Fonck pour me faire une idée. L'Imam de Bordeaux travaille à l'adaptation de bcp de versets -Je le crois de bonne foi ( excusez l'expression )
c'est louable mais il me trotte en permanence le mot " Taqya " ds la tête .. :content116
Taqya : la ruse divine ( sic le Coran ) : se dissimuler , mentir pour mieux se protéger et /ou avancer caché
https://fr.wikipedia.org/wiki/Taqiya
http://i86.servimg.com/u/f86/16/39/51/81/dictat10.jpg
"Les prophètes font parler Dieu, comme un ventriloque fait parler sa marionnette" P. Gripari.
"Ce n'est pas parce que l'on n'est pas d'accord avec l'autre qu'on a raison "

Avatar du membre
Ganem
Posteur Experimente
Posteur Experimente
Messages : 187
Enregistré le : 01 août 2014 17:26
Genre :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Ganem » 18 novembre 2015 14:18

C'est la Turquie qui est allée le plus loin dans la laïcité avec Kémal Atatürk qui qualifiait l'islam de théologie absurde d'un bédiuin immoral mais avec Erdogan, elle est en train de reculer.

La Tunisie de Bourguiba a eu aussi le front d'interdire la polygynie ce qui revient à contredire Allah qui permet à un musulman d'épouser 4 femmes.
L’Europe, deux fois misérable, a combattu l'Orient lorsqu'il représentait une chance de splendeur.
Elle lui cherche aujourd'hui des raisons profondes alors qu'il donne le spectacle de la dégénérescence la plus sordide

Georges Henein

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 11671
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par le chimple » 18 novembre 2015 14:20

"""rome ne s'est pas faite en un jour,comme dirait l'autre.
c'est pas en stigmatisant ceux qui essayent, que nous avancerons,ensemble."""

Ca fait des millenaires que les musulmans se battent !!
Contre les chretiens , contre les juifs et quand ils n'ont plus rien à se mettre au bout de leur sabre ou leur kalach , ils se battent entre eux ... pour garder la forme .. !
Et ce n'est pas demain la veille que ça va changer !!

Stigmatisation , mot à la mode utilisé juste quand il n'y a plus d'arguments !!

Expliquez nous pourquoi les italiens , les portugais , les espagnols se sont si bien intégrés dans notre pays et pourquoi les arabes n'y arrivent pas ?
De notre faute ??
Foutaises !!
Les premiers nommés sont venus pour des raisons politiques , dictature ou travail en laissant leur religion de coté !
Les seconds viennent nous imposer la leur !

Jamais nous avons autant entendu dans tous les medias autant de reportages , faits , provoqués par cette ethnie et surtourt pour des raisons religieuses !
Voile , hallal , prières de rue !
Pour vivre heureux , vivons caché !
Qu'ils arretent de faire parler d'eux et nous ferons des efforts pour les comprendre et les accepter !
N'accuse point la mer à ton second naufrage.

Avatar du membre
Allora
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15775
Enregistré le : 25 avril 2015 16:20
Localisation : France
Genre :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Allora » 18 novembre 2015 14:27

Oui le chimple

même le Roi du Maroc -musulman - le dit ..

https://www.youtube.com/watch?v=YoUYWqhxr1U
http://i86.servimg.com/u/f86/16/39/51/81/dictat10.jpg
"Les prophètes font parler Dieu, comme un ventriloque fait parler sa marionnette" P. Gripari.
"Ce n'est pas parce que l'on n'est pas d'accord avec l'autre qu'on a raison "

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 109593
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : l'océan
Genre :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Fonck1 » 18 novembre 2015 15:06

le chimple a écrit : Un laïc musulman.... ça existe çà ?????

Il me semble qu'un laïc n'a pas à melanger sa religion ???

Il est vrai que les """laïcs""" musulmans ferraillent dur pour avoir un parti "" musulman " en France !

Nous avons dejà ça avec le parti democrate chretien qui est plutot dans les etceteras qui va etre rejoint dans les intensions de vote , par le PC et quelques partis ecolo !!
mais il existe déjà le parti musulman, mais aucun ne vote pour lui.
il est insignifiant.

on peut tout à fait avoir une religion et être laïc, la laïcité ne s'oppose pas aux religions,au contraire,elle les respecte !
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 109593
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : l'océan
Genre :

Re: Le courant laïc existe : Lettre ouverte au monde musulman

Message par Fonck1 » 18 novembre 2015 15:12

Ganem a écrit : C'est la Turquie qui est allée le plus loin dans la laïcité avec Kémal Atatürk qui qualifiait l'islam de théologie absurde d'un bédiuin immoral mais avec Erdogan, elle est en train de reculer.
si tu avais un peu étudié la constitution turque,tu saurais quelle ne peut ni reculer ni être touchée.
l'état n'a aucun pourvoir sur la laïcité .
La Tunisie de Bourguiba a eu aussi le front d'interdire la polygynie ce qui revient à contredire Allah qui permet à un musulman d'épouser 4 femmes.
parce que tu crois que la chrétienté ne l'autorise pas?
en tous cas,la bible ne le condamne pas.
Le premier exemple de polygamie fut celui de Lémec dans Genèse 4 : 19 : « Lémec prit deux femmes ». Plusieurs hommes importants de l’Ancien Testament étaient polygames. Abraham, Jacob, David, Salomon, et bien d’autres avaient plusieurs femmes. Dans 2 Samuel 12 : 8, Dieu, s’exprimant par la bouche du prophète Nathan, déclara que si les épouses et les concubines de David n’avaient pas été assez nombreuses, il lui en aurait procuré encore bien plus. Selon 1 Rois 11 : 3, nous voyons que Salomon avait 700 femmes et 300 concubines (essentiellement des femmes de rang social inférieur).
Dans le Nouveau Testament, 1 Timothée 3 : 2, 12 et Titus 1 : 6 indiquent « le mari d’une seule femme » dans la liste des qualifications qui sont exigées chez les responsables spirituels de l’église. Mais il y a débat autour de cette question, sur son sens précis. Cette phrase en effet pourrait littéralement être traduite par «le mari d’une seule femme ». Que cette phrase soit en lien direct ou non avec la polygamie, en aucune façon un polygame ne peut être considéré comme « mari d’une seule femme » Bien que ces qualifications soient celles qui sont exigées chez les responsables spirituels, elles devraient pouvoir s’appliquer à tous les chrétiens. Tous les chrétiens ne devraient-ils pas être « irréprochables….sobres, modérés, réglés dans leur conduite, hospitaliers, propres à l’enseignement, ne s’adonnant ni au vin, ni à la violence, mais indulgents, pacifiques,, désintéressés » (1 Timothée 3 : 2-4) ? Si nous sommes appelés à être saints (1 Pierre 1 : 16), et si ces normes sont saintes pour les anciens et les diacres, alors elles sont saintes pour tous. (on en est loin....)

Ephésiens 5 : 22-33 parle des relations entre époux et épouses. Quand il mentionne le mari (singulier), il se réfère aussi à la femme (singulier). « Car le mari est le chef de la femme (singulier)… Celui qui aime sa femme (singulier) s’aime lui-même…. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme (singulier), et les deux deviendront une seule chair… Que chacun de vous aime sa femme (singulier) comme lui-même et que la femme (singulier) respecte son mari -(singulier) ». Par contre, dans un passage parallèle, Colossiens 3 : 18-19 parle de maris et de femmes au pluriel, mais il est clair là que Paul s’adresse aux maris et aux femmes des croyants de Colosses, et ne signifie pas qu’un mari doit avoir plusieurs femmes. Par contre, Ephésiens 5 : 22-23 fait bien une description de ce que doit être la relation entre un mari et sa femme. Si la polygamie devait être admise, toute l’illustration de la relation qui unit le Christ avec Son corps (l’Eglise) et la relation entre un époux et son épouse serait purement et simplement annihilée.
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Répondre

Retourner vers « DISCUSSIONS POLITIQUE - ACTUALITÉ - DÉBATS »