Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Forums et débats des campagnes politiques (Forum ouvert lors d' élections)
Avatar du membre
Kelenner
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 13109
Enregistré le : 05 juin 2013 09:03

Re: Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Message par Kelenner » 18 juin 2017 20:40

Dernier message de la page précédente :

Avec 60% d'abstention, non. Soit un peu plus réaliste, 80 à 85% ne veulent pas de cette politique.

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 106930
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : l'océan
Genre :

Re: Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Message par Fonck1 » 18 juin 2017 20:44

Kelenner a écrit : Avec 60% d'abstention, non. Soit un peu plus réaliste, 80 à 85% ne veulent pas de cette politique.
fallait aller voter les guignols,c'est ça la démocratie, ya que ceux qui vont voter qui sont récompensés.
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Torapamavoix
Posteur Diamant
Posteur Diamant
Messages : 976
Enregistré le : 18 mai 2017 18:28
Genre :

Re: Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Message par Torapamavoix » 03 juillet 2017 22:41

Fonck1 a écrit :
Kelenner a écrit : Avec 60% d'abstention, non. Soit un peu plus réaliste, 80 à 85% ne veulent pas de cette politique.
fallait aller voter les guignols,c'est ça la démocratie, ya que ceux qui vont voter qui sont récompensés.



Pourquoi les macronistes sont-ils aussi méprisants que macron ? par mimétisme ?

vincent
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9918
Enregistré le : 28 avril 2017 12:19

Re: Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Message par vincent » 04 juillet 2017 09:37

fallait aller voter les guignols,c'est ça la démocratie, ya que ceux qui vont voter qui sont récompensés.[/quote]

Pourquoi les macronistes sont-ils aussi méprisants que macron ? par mimétisme ?[/quote]


traiter de guignol , n 'est pas méprisant, c'est de la moquerie , de l'humour .

Je pense que Mélenchon est l' individu politique le plus méprisant qui soit en France .

capitaine de pédalo peut être considéré comme une forme d'humour si on s' adresse a un individu lambda , lorsqu' on parle du président de la république , c'est du mépris.

contester le résultat des élections comme il le fait ,c'est du mépris .
, la division , la contruction de blocs qui s'opposent , la finalité est la guerre civilqu' induit ses derniers propos. .

Il va faire une erreur . Il est sur la scéne, comme un acteur au théatre, il joue sa partition , s'écoute déclamer.....mais ne voit qu' une partie du public. Le public France est lassé du négativisme mais il ne le voit pas trop absorbé par la pièce qu' il joue.

L' un joue la réconciliation autour d' un projet positif , l' autre l' affrontement . L' autre perdra .

Je pense que le taux d'abstention élevé n 'est que le signe de gens a qui l' on a fait depuis 1981 des promesses financées a crédit , a qui on a dit qu' on allait résoudre le chômage . TOUS ces discours étaient voisins , mais voila un Macron qui proposeun autre produit auquel les consommateurs n' ont jamais goûté , on comprend donc leur hésitations . On hésite avant de passer a l' acte d'achat .

Un produit mélenchoniste qui ne montre que la voie del' affrontement est voué a l' échec , et restera le domaine des aigris , des jaloux , de ceux qui sont en échec

voileux
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 5600
Enregistré le : 14 avril 2016 14:16
Genre :

Re: Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Message par voileux » 04 juillet 2017 10:46

vincent a écrit : fallait aller voter les guignols,c'est ça la démocratie, ya que ceux qui vont voter qui sont récompensés.
Pourquoi les macronistes sont-ils aussi méprisants que macron ? par mimétisme ?[/quote]


traiter de guignol , n 'est pas méprisant, c'est de la moquerie , de l'humour .

Je pense que Mélenchon est l' individu politique le plus méprisant qui soit en France .

capitaine de pédalo peut être considéré comme une forme d'humour si on s' adresse a un individu lambda , lorsqu' on parle du président de la république , c'est du mépris.

contester le résultat des élections comme il le fait ,c'est du mépris .
, la division , la contruction de blocs qui s'opposent , la finalité est la guerre civilqu' induit ses derniers propos. .

Il va faire une erreur . Il est sur la scéne, comme un acteur au théatre, il joue sa partition , s'écoute déclamer.....mais ne voit qu' une partie du public. Le public France est lassé du négativisme mais il ne le voit pas trop absorbé par la pièce qu' il joue.

L' un joue la réconciliation autour d' un projet positif , l' autre l' affrontement . L' autre perdra .

Je pense que le taux d'abstention élevé n 'est que le signe de gens a qui l' on a fait depuis 1981 des promesses financées a crédit , a qui on a dit qu' on allait résoudre le chômage . TOUS ces discours étaient voisins , mais voila un Macron qui proposeun autre produit auquel les consommateurs n' ont jamais goûté , on comprend donc leur hésitations . On hésite avant de passer a l' acte d'achat .

Un produit mélenchoniste qui ne montre que la voie del' affrontement est voué a l' échec , et restera le domaine des aigris , des jaloux , de ceux qui sont en échec[/quote]

La politique actuelle se résume à plusieurs évidences, d'abord des promesses tels les impôts locaux , remis aux oubliettes.Bizarrement nous étions plusieurs à l'avoir annoncé, l'excuse bidon par excellence.Mais contrairement à tes propos cela a toujours existé...Pour qualifier un projet positif , il faut attendre c'est une évidence à moins d'être tellement formaté que le moindre raisonnement reste en arrière plan...Mélenchon n'a aucun pouvoir , et cette habitude de masquer par un grand brouillard me dégoute... Mais moi je fais partie des riens, quoique 95% sont comme moi, mais ils s'assoient sur le fait que Macron les considère comme des merdes et ils en redemandent ,bravo....
“L'intelligence défend la paix. L'intelligence a horreur de la guerre.”

vincent
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9918
Enregistré le : 28 avril 2017 12:19

Re: Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Message par vincent » 04 juillet 2017 12:01

[

La politique actuelle se résume à plusieurs évidences, d'abord des promesses tels les impôts locaux , remis aux oubliettes.Bizarrement nous étions plusieurs à l'avoir annoncé, l'excuse bidon par excellence.Mais contrairement à tes propos cela a toujours existé...Pour qualifier un projet positif , il faut attendre c'est une évidence à moins d'être tellement formaté que le moindre raisonnement reste en arrière plan...Mélenchon n'a aucun pouvoir , et cette habitude de masquer par un grand brouillard me dégoute... Mais moi je fais partie des riens, quoique 95% sont comme moi, mais ils s'assoient sur le fait que Macron les considère comme des merdes et ils en redemandent ,bravo....[/quote]


je fais un commentaire sur le mépris de Mélenchon.....vous répondez quoi ? rien bref

donc

Mais moi je fais partie des riens


précision inutile

Torapamavoix
Posteur Diamant
Posteur Diamant
Messages : 976
Enregistré le : 18 mai 2017 18:28
Genre :

Re: Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Message par Torapamavoix » 04 juillet 2017 12:06

voileux a écrit :
vincent a écrit : fallait aller voter les guignols,c'est ça la démocratie, ya que ceux qui vont voter qui sont récompensés.
Pourquoi les macronistes sont-ils aussi méprisants que macron ? par mimétisme ?

traiter de guignol , n 'est pas méprisant, c'est de la moquerie , de l'humour .

Je pense que Mélenchon est l' individu politique le plus méprisant qui soit en France .

capitaine de pédalo peut être considéré comme une forme d'humour si on s' adresse a un individu lambda , lorsqu' on parle du président de la république , c'est du mépris.

contester le résultat des élections comme il le fait ,c'est du mépris .
, la division , la contruction de blocs qui s'opposent , la finalité est la guerre civilqu' induit ses derniers propos. .

Il va faire une erreur . Il est sur la scéne, comme un acteur au théatre, il joue sa partition , s'écoute déclamer.....mais ne voit qu' une partie du public. Le public France est lassé du négativisme mais il ne le voit pas trop absorbé par la pièce qu' il joue.

L' un joue la réconciliation autour d' un projet positif , l' autre l' affrontement . L' autre perdra .

Je pense que le taux d'abstention élevé n 'est que le signe de gens a qui l' on a fait depuis 1981 des promesses financées a crédit , a qui on a dit qu' on allait résoudre le chômage . TOUS ces discours étaient voisins , mais voila un Macron qui proposeun autre produit auquel les consommateurs n' ont jamais goûté , on comprend donc leur hésitations . On hésite avant de passer a l' acte d'achat .

Un produit mélenchoniste qui ne montre que la voie del' affrontement est voué a l' échec , et restera le domaine des aigris , des jaloux , de ceux qui sont en échec[/quote]

La politique actuelle se résume à plusieurs évidences, d'abord des promesses tels les impôts locaux , remis aux oubliettes.Bizarrement nous étions plusieurs à l'avoir annoncé, l'excuse bidon par excellence.Mais contrairement à tes propos cela a toujours existé...Pour qualifier un projet positif , il faut attendre c'est une évidence à moins d'être tellement formaté que le moindre raisonnement reste en arrière plan...Mélenchon n'a aucun pouvoir , et cette habitude de masquer par un grand brouillard me dégoute... Mais moi je fais partie des riens, quoique 95% sont comme moi, mais ils s'assoient sur le fait que Macron les considère comme des merdes et ils en redemandent ,bravo....[/quote]








Pour nous enfumer avec la politique ultra libérale que macron va nous imposer, certains libéraux parlent de Mélenchon, comme s'il était le seul homme politique qui mettent en péril le roitelet.

Alors c'est vrai d'un certain coté, seuls les députés de la France Insoumise combattent sans lâcher prise les prétentions de macron, et c'est un bien pour le peuple qui est considéré comme moins que rien.


Au lieu de tirer en touche, que les aficionados macronistes nous démontrent que les futures mesures libérales, vont améliorer la vie des petites gens, qu'ils essayent de nous en convaincre, .... s'ils le peuvent, of course.

Torapamavoix
Posteur Diamant
Posteur Diamant
Messages : 976
Enregistré le : 18 mai 2017 18:28
Genre :

Re: Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur d

Message par Torapamavoix » 04 juillet 2017 23:30

Torapamavoix a écrit : Législatives : non, ce n'est pas un raz-de-marée en faveur de Macron.

Jamais un président n'avait obtenu aussi peu de voix lors des élections législatives qui suivaient la présidentielle.

Il est des images trompeuses. L'Assemblée nationale sera repeinte aux couleurs d'Emmanuel Macron à l'issue du premier tour des législatives, et pourtant, le triomphe qui s'annonce en nombre de sièges mérite d'être nuancé. Oui, La République en marche va remporter haut la main les élections législatives dimanche prochain - le second tour sera immanquablement la confirmation du premier. Mais non, il ne s'agit pas d'un raz-de-marée en faveur d'Emmanuel Macron, loin de là. Les Français n'ont pas voté massivement pour les candidats de La République en marche.

Le taux record de l'abstention, 50,2% selon les estimations, en est la première indication. Jamais les Français n'avaient aussi massivement boudé les urnes pour des élections législatives. C'est le signe que la nouvelle offre politique n'a pas fait disparaître le scepticisme des citoyens.

Surtout, les 32,2% obtenus selon les estimations par l'alliance entre La République en marche et le MoDem représentent un score historiquement bas. Jamais un président de la République n'avait obtenu un pourcentage aussi faible lors des élections législatives qui suivaient son accession à l'Elysée.


Image

En 1981, au premier tour des législatives 54,4% des Français avaient voté pour un parti soutenant François Mitterrand. 36,0% des voix pour le PS seul, et 17,5% pour ses alliés, dont 16,1% pour le Parti communiste, partenaire qui rejoint le gouvernement.

En 1988, après sa réélection, François Mitterrand doit se contenter d'une majorité relative à l'Assemblée. Le PS a pourtant obtenu un score supérieur à celui de la République en marche aujourd'hui : 34,8% des voix, plus 2,8% pour ses alliés du PRG et divers gauche.

En 1995, la présidentielle n'est pas suivie d'élections législatives. Mais en 2002, l'UMP de Jacques Chirac obtient à elle seule 33,3% des voix, et la majorité présidentielle dépasse les 43% avec l'apport des alliés UDF, DL, MPF et RFP.

Nicolas Sarkozy fait un peu mieux en 2007. L'UMP obtient 39,5% des voix, et la majorité présidentielle 45,6% avec le Nouveau centre et le MPF.

François Hollande, lui aussi, obtient en 2012 un soutien supérieur à celui d'Emmanuel Macron. 39,9% des suffrages se portent sur la majorité présidentielle. 29,4% pour le PS, 5,4% pour EELV, 1,6% pour le PRG, 3,4% pour des candidats divers gauche.

Une opposition en morceaux

Le succès actuel de La République en marche s’explique surtout par l’effondrement des partis qui pourraient représenter une opposition. L’alliance RPR-UDF avait obtenu 42,8% au premier tour en 1981, 40,5% en 1988. Après l’élimination de Lionel Jospin en 2002, la gauche PS-PCF-EELV-PRG représentait encore 37,3% des électeurs, et 35,6% des voix en 2007. En 2012, la droite obtenait 34,6% des suffrages.

Aujourd’hui, Les Républicains (21,5% selon les estimations), le Front national (14%), La France insoumise (11%) et le PS (10,2%), sont loin, très loin, de ces niveaux.

Ironie de l’histoire, le mode de scrutin majoritaire à deux tours, qui durant 60 ans a contribué à la bipolarisation de la vie politique française entre droite et gauche, joue un nouveau rôle en amplifiant le score de la formation centriste. C’est grâce à lui que 390 à 445 députés REM, sur 577, pourraient entrer à l’Assemblée, selon les projections.

http://tempsreel.nouvelobs.com/poli...






Qu'on ne l'oubli pas trop.....

Verrouillé

Retourner vers « LE FORUM DES ÉLECTIONS »