Les élections européennes 2019

Forums et débats des campagnes politiques (Forum ouvert lors d' élections)
Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 109221
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : l'océan
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par Fonck1 » 05 mars 2019 17:59

Dernier message de la page précédente :

Lion blanc a écrit : Moi ça m'étonne pas que les gens s'apprêtent à revoter masse pour la macronie...Parallèlement cette révolte GJ ça devient de plus en plus une bizarrerie bien française. . :f_fr:
pourquoi voter pour des félons? Macron a été au contact, a lâché certaines brides, a entendu, a écouté, et a lancé le grand débat.
c'est son action qui l'a fait revenir dans la course.
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
Lion blanc
Rang Tisiphonesque
Rang Tisiphonesque
Messages : 31102
Enregistré le : 23 avril 2013 14:59
Localisation : A la croisée de l'Auvergne et de l'Occitanie
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par Lion blanc » 05 mars 2019 18:02

Fonck1 a écrit :
Lion blanc a écrit : Moi ça m'étonne pas que les gens s'apprêtent à revoter masse pour la macronie...Parallèlement cette révolte GJ ça devient de plus en plus une bizarrerie bien française. . :f_fr:
pourquoi voter pour des félons? Macron a été au contact, a lâché certaines brides, a entendu, a écouté, et a lancé le grand débat.
c'est son action qui l'a fait revenir dans la course.
Il a vaincu les gilets jaunes... :winner:
Je crois que t'as pas tort..
Image
Lion a écrit :
Je me suis assis au bord du fleuve et j'ai vu passer le corps de mon ennemi.

evariste
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 4227
Enregistré le : 22 octobre 2014 16:26

Re: Les élections européennes 2019

Message par evariste » 05 mars 2019 20:01

Fonck1 a écrit :
evariste a écrit :


c'est la cas de la France , nous sommes retourné en 1940 lorsque nous avons conclu la collaboration avec les allemands comme aujourd'hui et maintenant nous avons la dictature et la soumission totale devant les allemands
tu racontes n'importe quoi mon pauvre tu perds tout sens des réalités.
d'ailleurs, si ton pays avait fait des réformes il y a quarante ans, comme l'on fait les allemands, de dépenser moins (fric que tu réclames en permanence) avoir des budgets en équilibres et une vraie politique industrielle, on en serait pas là.
mais tu es illogique, on ne peut pas se mettre à l'égal des allemands parce qu'on continue a dépenser plus que ce que l'on gagne, et passer son temps à réclamer plus de fric pour tout le monde comme tu le fais en permanence.
je serais d'accord avec ton analyse si nous n'avions pas fait la connerie d'écouter les allemands avec son Europe de tout détruire en France pour protéger le deutschmark euro et par là satisfaire la grande finance via Bruxelles . Comme nous n'avons plus grand chose comme industrie ou usines la balance des paiements est largement déficitaire et un chômage costaud afin de satisfaire la feuille de route de Bruxelles , alors comme nous n'avons pas d'argent de rentrées fiscales suffisantes suite à la décadence de nôtre économie et pour éviter la révolution dans le pays on emprunte pour faire du social en pagaille bilan deux mille milliards cinq cent millions de dette. Cette situation s'arrêtera un jour et là je crains le pire et nous ne pouvons plus rien faire puisque nous n'avons plus les commandes du pays pour le réindustrialiser . L'Allemagne a réussie ce qu'elle n'a pas pu faire en 1940 pour nous mettre à genoux elle le fait maintenant en silence , et les états se trouvent en très mauvaise posture Aux français de voir !

Avatar du membre
AAAgora
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 6485
Enregistré le : 03 septembre 2016 11:28
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par AAAgora » 05 mars 2019 23:03

Victor a écrit :
AAAgora a écrit :
.
Il y a un préalable à toute décision : à qui elle profite.
Vous n'aimez pas le mot peuple (qui d'ailleurs est inscrit à grandes lettres dans la constitution avec la souveraineté qui lui est associée), utilisons donc le mot CITOYENS, ,qui lui est associé au mot République, mais le problème reste le même, même si il faudrait trouver un nouveau mot, car en Europe tous les pays ne sont pas des Républiques.
Passons.
Donc je suis pour une Europe des citoyens (élites et plèbes associés).
Toute décision, qui n'est pas prioritairement bénéfiques pour l'ensemble des citoyens, est mauvaise.
Une telle Europe supprimerait l'émergence de toute protestation, car tout le monde s'y retrouverait.
Le capitalisme est le système politique le plus performant s'il contient le principe de répartition des richesses favorable à tous et pas seulement aux élites comme aujourd'hui.(2700 personnes disposent de 80% des richesses planétaires).
Nous sommes loin d'une répartition équitable.
Pour que le rêve de Macron soit crédible, il faut passer par là.
.
Tu critiques le libéralisme et le capitalisme, c'est tout à fait ton droit, mais ce n'est pas à l'UE d'inventer un nouveau marxisme ou je ne sais quoi ou de faire un travail théorique.
Tu confonds le travail théorique (philosophes, penseurs, économises, sociologues, historiens, etc.) avec celui de politiciens, de gouvernants qui doivent prendre des décisions concrètes dans un contexte mondial et européen donné.

On peut tout à fait critiquer les orientations de commission européenne actuelle mais on ne peut pas demander tout et n'importe quoi à l'UE.

En fait tu demandes à l'UE de réformer le capitalisme ... sachant que le capitalisme actuel est de fait presque entièrement mondialisé ...
Donc, toute seule dans son coin, l'UE pourrait réformer le capitalisme mondial, sans concertation avec les USA, la Chine, et les puissances émergentes comme l'Inde ...

L'UE peut avoir du poids, plus que la France toute seule, mais il ne faut quand même pas lui demander la lune.

Par ailleurs j'adore ta phrase :
"Toute décision, qui n'est pas prioritairement bénéfiques pour l'ensemble des citoyens, est mauvaise."
Mais comment tu détermines cela ???

C'est justement tout l'enjeu du débat et du "combat" politique de défendre l'intérêt ou la nuisance de telle ou telle mesure.

Et toi, tu aurais une martingale qui te permettrait de déterminer à coup sûr que telle mesure est positive ou négative ?
J'en reste bouche bée.
Si tu avais cet algorithme imparable, il faudrait le faire apprendre par une IA et cette IA pourra gouverner la France, l'UE et le monde entier au mieux et sans jamais se tromper.

On pourrait enfin vivre comme avec Candide dans le "meilleur des mondes possibles" !
.
La France toute seule ne le peut pas, l'Europe toute seule ne le peut pas.
Donc personne ne le peut.
Le pouvoir sans le vouloir n'a pas de sens, comme vous dites il faudrait une concertation avec les autres.
Et où est-elle la concertation ?
Avouez-le, Victor, il n'y a aucun capitaliste, ni aucun politique, qui veut changer les règles du jeu actuel.
Les intérêts financiers sont tellement importants pour que la concentration des richesses( qui augmentent tous les ans) soit mise en discussion.
Vous tournez autour du pot.
Personne parmi les puissants s'imagine que les règles puissent changer, et vu que ceux là ne le veulent pas, les politiques n'ont qu'a obéir (ce ne sont pas ces derniers qui ont le pognon).
Qui a le pognon commande, c'est à dire les 2700 que j'ai cité plus haut.
Je préfère la gauche à l'opposition plutôt que dans la compromission

Avatar du membre
bister
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10421
Enregistré le : 04 mai 2006 21:27
Localisation : PARIS
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par bister » 05 mars 2019 23:34

Bah déjà la futur Europe avec l'Angleterre en moins soit 15% de parts en moins dans la BCE , une partie des bureaude la City retournent sur le continent.. d'ailleurs je ne vois pas pourquoi ils étaient à la BCE vu qu'ils ne marchaient pas avec l'Euro.. Ah c'est peu être pour les clients qui achètent en euro là bas.. ou l'inverse

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ ... la_BCE.png
wahou-menndha inn,gili.. dahla dahla

Avatar du membre
bister
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10421
Enregistré le : 04 mai 2006 21:27
Localisation : PARIS
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par bister » 05 mars 2019 23:42

Comment organiser ça pour qu'il n'y ai plus de Pays en faillites au sein même de l'Europe

remettre un peu de quota ? , de garde fous pour les consommateurs effrénés ?
wahou-menndha inn,gili.. dahla dahla

Avatar du membre
ombrageux
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 3430
Enregistré le : 29 mars 2009 12:18
Localisation : 50.490066, 5.846575
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par ombrageux » 05 mars 2019 23:47

Jarod1 a écrit :
Victor a écrit : Les populistes genre MLP ou la Méluche explique que les problèmes franco-français viendraient de l'UE !
Ah la belle entourloupe !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France a s'endetter un max au lieu d'être rigoureuse dans ses dépenses publiques ! Alors que l'UE tance la France depuis tant d'années !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à passer aux 35 heures !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à passer à la retraite à 60 ans puis 62 ! (67 ans en Allemagne).
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à placer l'IS (impôt sur les sociétés) au plus haut possible 33% alors que la moyenne européenne est autour de 25%.
Comme si c'était l'UE qui avait inventé et imposé l'impôt sur la fortune, impôt totalement et uniquement franco-français !
Comme si c'était l'UE qui avait imposé à la France toutes ces entreprises publiques remplies de salariés avec tellement trop nombreux et avec des avantages énormes payés par tous les autres français.
Comme si c'était l'UE qui avait placé les cotisations patronales à un tel niveau que le coût horaire du travail est le plus élevé des grands pays de l'UE.
etc.

L'UE n'est pas la cause des problèmes de notre pays. C'est nous-mêmes qui les avons créé ou favorisé.

Sortir de l'UE ne réglera aucun des problèmes de la France. Bien au contraire, cela ne fera que les accentuer.
C'est très juste, d'ailleurs si l'Europe était la cause de tous les maux, tous ses membres seraient dans la même situation, ce qui est loin d'être le cas.
L'union Européenne c'est:

Les travailleurs détachés qui ont mit au chômage des milliers de personnes en France.

C'est le libre échange qui fait qu'il y a des milliers de camions en trop sur nos routes.

Ce sont des normes à la noix qui ont ruiné un bon nombre de petits producteurs.

C'est la délocalisation de bons nombre de sociétés dans les pays de l'Est.

C'est la délocalisation de service comme la saisie, la comptabilité ou les lignes d'assistances dans les pays de l'Est.

C'est une enquête de 3 ans et une dépense de 89 300 € pour sortir une norme sur les chasses d'eau.

C'est une concurrence déloyale entre les entreprises, la ruine des agriculteurs et autres producteurs.

C'est une monnaie défavorable à la France car trop forte.

C'est une immigration non contrôlée voir encouragée.

Je pourrais continuer comme ça pendant une bonne partie de la nuit.

La C.E.E. à 6 me convenait très bien et la France n'aurait jamais dû accepter de rentrer dans la zone Euro ni que l’extension à d'autres pays que les 6 de base.

Avatar du membre
AAAgora
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 6485
Enregistré le : 03 septembre 2016 11:28
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par AAAgora » 06 mars 2019 00:08

Victor a écrit : Les populistes genre MLP ou la Méluche explique que les problèmes franco-français viendraient de l'UE !
Ah la belle entourloupe !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France a s'endetter un max au lieu d'être rigoureuse dans ses dépenses publiques ! Alors que l'UE tance la France depuis tant d'années !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à passer aux 35 heures !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à passer à la retraite à 60 ans puis 62 ! (67 ans en Allemagne).
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à placer l'IS (impôt sur les sociétés) au plus haut possible 33% alors que la moyenne européenne est autour de 25%.
Comme si c'était l'UE qui avait inventé et imposé l'impôt sur la fortune, impôt totalement et uniquement franco-français !
Comme si c'était l'UE qui avait imposé à la France toutes ces entreprises publiques remplies de salariés avec tellement trop nombreux et avec des avantages énormes payés par tous les autres français.
Comme si c'était l'UE qui avait placé les cotisations patronales à un tel niveau que le coût horaire du travail est le plus élevé des grands pays de l'UE.
etc.

L'UE n'est pas la cause des problèmes de notre pays. C'est nous-mêmes qui les avons créé ou favorisé.

Sortir de l'UE ne réglera aucun des problèmes de la France. Bien au contraire, cela ne fera que les accentuer.
.
Vous avez oublié une ligne : la fiscalité européenne, que l'UE a "oublié" d'aligner.
Chaque pays est libre de la fixer où il veut et nous avons une Irlande à 12% qui attire les grosses capitalisation et un Luxembourg, paradis fiscal par excellence, où le Juncker est président de la Commission (celle qui compte selon vous).
Je préfère la gauche à l'opposition plutôt que dans la compromission

Avatar du membre
bister
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10421
Enregistré le : 04 mai 2006 21:27
Localisation : PARIS
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par bister » 06 mars 2019 00:18

Faudrait peu être limiter Macron et sa macronie , il nous a mis dans un de cé bordel lui

ilest bien gentil , mais faut le calmer ou l'enfermer un peu , celui là , avec ses deux illustres comparses
wahou-menndha inn,gili.. dahla dahla

Avatar du membre
ombrageux
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 3430
Enregistré le : 29 mars 2009 12:18
Localisation : 50.490066, 5.846575
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par ombrageux » 06 mars 2019 00:19

AAAgora a écrit :Vous avez oublié une ligne : la fiscalité européenne, que l'UE a "oublié" d'aligner.
C'est cent lignes que je n'ai pas mis, il faudrait toute la nuit pour énumérer tous les défauts et les problèmes que l'Union-Européenne nous a causé.

Avatar du membre
bister
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10421
Enregistré le : 04 mai 2006 21:27
Localisation : PARIS
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par bister » 06 mars 2019 00:36

Victor a écrit : Les populistes genre MLP ou la Méluche explique que les problèmes franco-français viendraient de l'UE !
Ah la belle entourloupe !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France a s'endetter un max au lieu d'être rigoureuse dans ses dépenses publiques ! Alors que l'UE tance la France depuis tant d'années !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à passer aux 35 heures !
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à passer à la retraite à 60 ans puis 62 ! (67 ans en Allemagne).
Comme si c'était l'UE qui avait forcé la France à placer l'IS (impôt sur les sociétés) au plus haut possible 33% alors que la moyenne européenne est autour de 25%.
Comme si c'était l'UE qui avait inventé et imposé l'impôt sur la fortune, impôt totalement et uniquement franco-français !
Comme si c'était l'UE qui avait imposé à la France toutes ces entreprises publiques remplies de salariés avec tellement trop nombreux et avec des avantages énormes payés par tous les autres français.
Comme si c'était l'UE qui avait placé les cotisations patronales à un tel niveau que le coût horaire du travail est le plus élevé des grands pays de l'UE.
etc.

L'UE n'est pas la cause des problèmes de notre pays. C'est nous-mêmes qui les avons créé ou favorisé.

Sortir de l'UE ne réglera aucun des problèmes de la France. Bien au contraire, cela ne fera que les accentuer.
oui m'enfin ne t'en prends pas obligatoirement aux extrêmes , peu être un peu Mélenchon (en tout cas pas pour les guerres coûteuses) .. parce que ce n'est pas les extrêmes non plus qui ont installé tous ces impôts et tout le reste de cette organisation , ce sont des gens bien souriant ,un peu comme Macron , dernière couvée

sinon l'Europe nous impose quand même pas mal de contraintes et d'absurdité quelle fait respecter par des amendes
alors que les Pays sont différent , par exemple l'élevage de porc..en France Ah !... l'alge verte , pollution des eaux , si vous amélioré pas ; amende... en Allemagne et Espagne ils ont doublé triplé leur production de porc , tu crois pas qu'ils polluent pas , beaucoup plus encore ? Ah mais euh ça ne se voit pas ils ne sont pas sûr le bord de mer.. mais alors leur nappes fréatiques :cote: .. mais ils ont pas d'amendes eux.. même avec leurs OGM ils polluent tout.. et avec les produits Bayer - Mosanto ils tuent tous les insectes
wahou-menndha inn,gili.. dahla dahla

Avatar du membre
UBUROI
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9878
Enregistré le : 19 février 2017 22:40
Localisation : LE GRAND EST en haut à droite
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par UBUROI » 07 mars 2019 22:50

Pour votre culture personnelle, je vous mets gratuitement à disposition l'appel de notre Président de la république pour une renaissance de l'Europe. Cet appel a été diffusé dans les 28 pays de l'UE.
Fallait bien que QQun d'indépendant vous en parle.
Et puis un peu d'optimisme, d'idéal va nous faire du bien après ces 16 WE à entendre le bruit du LDB, le crépitement des flammes, et la fureur de la foule.

POUR UNE RENAISSANCE EUROPÉENNE
EMMANUEL MACRON
Citoyens d’Europe,

Si je prends la liberté de m’adresser directement à vous, ce n’est pas seulement au nom de l’histoire et des valeurs qui nous rassemblent. C’est parce qu’il y a urgence. Dans quelques semaines, les élections européennes seront décisives pour l’avenir de notre continent.

Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, l’Europe n’a été aussi nécessaire. Et pourtant, jamais l’Europe n’a été autant en danger.

Le Brexit en est le symbole. Symbole de la crise de l’Europe, qui n’a pas su répondre aux besoins de protection des peuples face aux grands chocs du monde contemporain. Symbole, aussi, du piège européen. Le piège n’est pas l’appartenance à l’Union européenne ; ce sont le mensonge et l’irresponsabilité qui peuvent la détruire. Qui a dit aux Britanniques la vérité sur leur avenir après le Brexit ? Qui leur a parlé de perdre l’accès au marché européen ? Qui a évoqué les risques pour la paix en Irlande en revenant à la frontière du passé ? Le repli nationaliste ne propose rien ; c’est un rejet sans projet. Et ce piège menace toute l’Europe : les exploiteurs de colère, soutenus par les fausses informations, promettent tout et son contraire.

Face à ces manipulations, nous devons tenir debout. Fiers et lucides.

Dire d’abord ce qu’est l’Europe. C’est un succès historique : la réconciliation d’un continent dévasté, dans un projet inédit de paix, de prospérité et de liberté. Ne l’oublions jamais. Et ce projet continue à nous protéger aujourd’hui : quel pays peut agir seul face aux stratégies agressives de grandes puissances ? Qui peut prétendre être souverain, seul, face aux géants du numérique ? Comment résisterions-nous aux crises du capitalisme financier sans l’euro, qui est une force pour toute l’Union ? L’Europe, ce sont aussi ces milliers de projets du quotidien qui ont changé le visage de nos territoires, ce lycée rénové, cette route construite, l’accès rapide à Internet qui arrive, enfin. Ce combat est un engagement de chaque jour, car l’Europe comme la paix ne sont jamais acquises. Au nom de la France, je le mène sans relâche pour faire progresser l’Europe et défendre son modèle. Nous avons montré que ce qu’on nous disait inaccessible, la création d’une défense européenne ou la protection des droits sociaux, était possible.

Mais il faut faire plus, plus vite. Car il y a l’autre piège, celui du statu quo et de la résignation. Face aux grands chocs du monde, les citoyens nous disent bien souvent : « Où est l’Europe ? Que fait l’Europe ? ». Elle est devenue à leurs yeux un marché sans âme. Or l’Europe n’est pas qu’un marché, elle est un projet. Un marché est utile, mais il ne doit pas faire oublier la nécessité de frontières qui protègent et de valeurs qui unissent. Les nationalistes se trompent quand ils prétendent défendre notre identité dans le retrait de l’Europe ; car c’est la civilisation européenne qui nous réunit, nous libère et nous protège. Mais ceux qui ne voudraient rien changer se trompent aussi, car ils nient les peurs qui traversent nos peuples, les doutes qui minent nos démocraties. Nous sommes à un moment décisif pour notre continent ; un moment où, collectivement, nous devons réinventer politiquement, culturellement, les formes de notre civilisation dans un monde qui se transforme. C’est le moment de la Renaissance européenne. Aussi, résistant aux tentations du repli et des divisions, je vous propose de bâtir ensemble cette Renaissance autour de trois ambitions : la liberté, la protection et le progrès.

Défendre notre liberté
Le modèle européen repose sur la liberté de l’homme, la diversité des opinions, de la création. Notre liberté première est la liberté démocratique, celle de choisir nos gouvernants là où, à chaque scrutin, des puissances étrangères cherchent à peser sur nos votes. Je propose que soit créée une Agence européenne de protection des démocraties qui fournira des experts européens à chaque Etat membre pour protéger son processus électoral contre les cyberattaques et les manipulations. Dans cet esprit d’indépendance, nous devons aussi interdire le financement des partis politiques européens par des puissances étrangères. Nous devrons bannir d’Internet, par des règles européennes, tous les discours de haine et de violence, car le respect de l’individu est le fondement de notre civilisation de dignité.

Protéger notre continent
Fondée sur la réconciliation interne, l’Union européenne a oublié de regarder les réalités du monde. Or aucune communauté ne crée de sentiment d’appartenance si elle n’a pas des limites qu’elle protège. La frontière, c’est la liberté en sécurité. Nous devons ainsi remettre à plat l’espace Schengen : tous ceux qui veulent y participer doivent remplir des obligations de responsabilité (contrôle rigoureux des frontières) et de solidarité (une même politique d’asile, avec les mêmes règles d’accueil et de refus). Une police des frontières commune et un office européen de l’asile, des obligations strictes de contrôle, une solidarité européenne à laquelle chaque pays contribue, sous l’autorité d’un Conseil européen de sécurité intérieure : je crois, face aux migrations, à une Europe qui protège à la fois ses valeurs et ses frontières.

Les mêmes exigences doivent s’appliquer à la défense. D’importants progrès ont été réalisés depuis deux ans, mais nous devons donner un cap clair : un traité de défense et de sécurité devra définir nos obligations indispensables, en lien avec l’OTAN et nos alliés européens : augmentation des dépenses militaires, clause de défense mutuelle rendue opérationnelle, Conseil de sécurité européen associant le Royaume‑Uni pour préparer nos décisions collectives.

Nos frontières doivent aussi assurer une juste concurrence. Quelle puissance au monde accepte de poursuivre ses échanges avec ceux qui ne respectent aucune de ses règles ? Nous ne pouvons pas subir sans rien dire. Nous devons réformer notre politique de concurrence, refonder notre politique commerciale : sanctionner ou interdire en Europe les entreprises qui portent atteinte à nos intérêts stratégiques et nos valeurs essentielles, comme les normes environnementales, la protection des données et le juste paiement de l’impôt ; et assumer, dans les industries stratégiques et nos marchés publics, une préférence européenne comme le font nos concurrents américains ou chinois.

Retrouver l’esprit de progrès
L’Europe n’est pas une puissance de second rang. L’Europe entière est une avant‑garde : elle a toujours su définir les normes du progrès. Pour cela, elle doit porter un projet de convergence plus que de concurrence : l’Europe, où a été créée la sécurité sociale, doit instaurer pour chaque travailleur, d’Est en Ouest et du Nord au Sud, un bouclier social lui garantissant la même rémunération sur le même lieu de travail, et un salaire minimum européen, adapté à chaque pays et discuté chaque année collectivement.

Renouer avec le fil du progrès, c’est aussi prendre la tête du combat écologique. Regarderons-nous nos enfants en face, si nous ne résorbons pas aussi notre dette climatique ? L’Union européenne doit fixer son ambition – 0 carbone en 2050, division par deux des pesticides en 2025 – et adapter ses politiques à cette exigence : Banque européenne du climat pour financer la transition écologique ; force sanitaire européenne pour renforcer les contrôles de nos aliments ; contre la menace des lobbies, évaluation scientifique indépendante des substances dangereuses pour l’environnement et la santé... Cet impératif doit guider toute notre action : de la Banque centrale à la Commission européenne, du budget européen au plan d’investissement pour l’Europe, toutes nos institutions doivent avoir le climat pour mandat.

Le progrès et la liberté, c’est pouvoir vivre de son travail : pour créer des emplois, l’Europe doit anticiper. C’est pour cela qu’elle doit non seulement réguler les géants du numérique, en créant une supervision européenne des grandes plateformes (sanction accélérée des atteintes à la concurrence, transparence de leurs algorithmes…), mais aussi financer l’innovation en dotant le nouveau Conseil européen de l’innovation d’un budget comparable à celui des Etats-Unis, pour prendre la tête des nouvelles ruptures technologiques, comme l’intelligence artificielle.

Une Europe qui se projette dans le monde doit être tournée vers l’Afrique, avec laquelle nous devons nouer un pacte d’avenir. En assumant un destin commun, en soutenant son développement de manière ambitieuse et non défensive : investissement, partenariats universitaires, éducation des jeunes filles…

Liberté, protection, progrès. Nous devons bâtir sur ces piliers une Renaissance européenne. Nous ne pouvons pas laisser les nationalistes sans solution exploiter la colère des peuples. Nous ne pouvons pas être les somnambules d’une Europe amollie. Nous ne pouvons pas rester dans la routine et l’incantation. L’humanisme européen est une exigence d’action. Et partout les citoyens demandent à participer au changement. Alors d’ici la fin de l’année, avec les représentants des institutions européennes et des Etats, mettons en place une Conférence pour l’Europe afin de proposer tous les changements nécessaires à notre projet politique, sans tabou, pas même la révision des traités. Cette conférence devra associer des panels de citoyens, auditionner des universitaires, les partenaires sociaux, des représentants religieux et spirituels. Elle définira une feuille de route pour l’Union européenne traduisant en actions concrètes ces grandes priorités. Nous aurons des désaccords, mais vaut-il mieux une Europe figée ou une Europe qui progresse parfois à différents rythmes, en restant ouverte à tous ?

Dans cette Europe, les peuples auront vraiment repris le contrôle de leur destin ; dans cette Europe, le Royaume-Uni, j’en suis sûr, trouvera toute sa place.

Citoyens d’Europe, l’impasse du Brexit est une leçon pour tous. Sortons de ce piège, donnons un sens aux élections à venir et à notre projet. A vous de décider si l’Europe, les valeurs de progrès qu’elle porte, doivent être davantage qu’une parenthèse dans l’histoire. C’est le choix que je vous propose, pour tracer ensemble le chemin d’une Renaissance européenne.
Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien. Plus je connais les femmes moins j'aime ma chienne... Pierre DESPROGES

Avatar du membre
ombrageux
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 3430
Enregistré le : 29 mars 2009 12:18
Localisation : 50.490066, 5.846575
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par ombrageux » 08 mars 2019 00:57

Macron ne dit quasiment que des contres vérités et il fait comme si nous n'avions pas connu l'avant Union-Européenne.

Nous commercions, nous nous déplacions et nous vivions beaucoup mieux que maintenant.

Zemour disait dans "Destin français" que de tout temps les puissances étrangère c'était alliée militairement pour empêcher la France de briller dans le monde entier, de nos jours ce n'est plus militairement que c'est puissance sont alliés ils ont créé l'Europe pour anéantir la France.

Franchement lorsque je vois l'état de désolation de notre pays je ne suis pas loin de le croire.

Avatar du membre
UBUROI
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9878
Enregistré le : 19 février 2017 22:40
Localisation : LE GRAND EST en haut à droite
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par UBUROI » 08 mars 2019 09:04

ombrageux a écrit : Macron ne dit quasiment que des contres vérités et il fait comme si nous n'avions pas connu l'avant Union-Européenne.

Nous commercions, nous nous déplacions et nous vivions beaucoup mieux que maintenant.

Zemour disait dans "Destin français" que de tout temps les puissances étrangère c'était alliée militairement pour empêcher la France de briller dans le monde entier, de nos jours ce n'est plus militairement que c'est puissance sont alliés ils ont créé l'Europe pour anéantir la France.

Franchement lorsque je vois l'état de désolation de notre pays je ne suis pas loin de le croire.
Je n'ai pas lu Zemmour Dieu m'en garde! Mais comme historien, ( et le reste)tu repasseras. On parle de l'Europe! Qui patine au milieu d'un monde qui change - pas en bien; dernier exemple, Poutine qui quitte comme Trump avant un accord de désarmement. Ce monde change et va à sa perte, sans transition écologique.
L'Europe éclatera et chacun de ses pays sera bien démuni "quand l"hiver sera venu"; cet hiver sera soit l'hiver nucléaire, mais je ne suis pas si pessimiste, soit la "grande chaleur et la grande sécheresse" qui pousseront des "immigrés climatiques " à transhumer pour survivre. Et si tu crois que l'Italie, isolée, saura mieux que maintenant "accueillir" ces boatspeople, tu te mets le doigt dans le fion!

Et si, dans cette France, cela ne va pas mieux que pendant les 30 glorieuses, ce n'est pas la faute à l'Europe, mais à la "finance", pas celle des Rotschild (laissons les GJ dans le caniveau) mais à la "financiarisation" de l'économie dans laquelle par exemple le céréalier de la Beauce surveille les marchés mondiaux, les cours des céréales... que ses champs pesticidés!
Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien. Plus je connais les femmes moins j'aime ma chienne... Pierre DESPROGES

voileux
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 5829
Enregistré le : 14 avril 2016 14:16
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par voileux » 08 mars 2019 10:08

UBUROI a écrit :
ombrageux a écrit : Macron ne dit quasiment que des contres vérités et il fait comme si nous n'avions pas connu l'avant Union-Européenne.

Nous commercions, nous nous déplacions et nous vivions beaucoup mieux que maintenant.

Zemour disait dans "Destin français" que de tout temps les puissances étrangère c'était alliée militairement pour empêcher la France de briller dans le monde entier, de nos jours ce n'est plus militairement que c'est puissance sont alliés ils ont créé l'Europe pour anéantir la France.

Franchement lorsque je vois l'état de désolation de notre pays je ne suis pas loin de le croire.
Je n'ai pas lu Zemmour Dieu m'en garde! Mais comme historien, ( et le reste)tu repasseras. On parle de l'Europe! Qui patine au milieu d'un monde qui change - pas en bien; dernier exemple, Poutine qui quitte comme Trump avant un accord de désarmement. Ce monde change et va à sa perte, sans transition écologique.
L'Europe éclatera et chacun de ses pays sera bien démuni "quand l"hiver sera venu"; cet hiver sera soit l'hiver nucléaire, mais je ne suis pas si pessimiste, soit la "grande chaleur et la grande sécheresse" qui pousseront des "immigrés climatiques " à transhumer pour survivre. Et si tu crois que l'Italie, isolée, saura mieux que maintenant "accueillir" ces boatspeople, tu te mets le doigt dans le fion!

Et si, dans cette France, cela ne va pas mieux que pendant les 30 glorieuses, ce n'est pas la faute à l'Europe, mais à la "finance", pas celle des Rotschild (laissons les GJ dans le caniveau) mais à la "financiarisation" de l'économie dans laquelle par exemple le céréalier de la Beauce surveille les marchés mondiaux, les cours des céréales... que ses champs pesticidés!

Tu es un ^pur Hypocrite, t'inventant ardent défenseur, des Rotchild, une des banques qui sert de transfert dans toutes les transactions , dans le monde, je lisais dernièrement que La banque Rotchild était le principal rouage de transaction entre le CETA et l'Europe, deuxième banque UBS...Pour démontrer ton incurie est ce céréalier de Beauce qui fixe le prix de la tonne de blé, ce sont les marchés et rien d'autres , l'un produit , l'autre fixe les prix et cela s'appelle la bourse... Lire que l'Irlande accueille des boat peple , alors que l'on retrouve tous les gafa dans ce pays avec Amazone dirigé par le plus riche du monde...
“L'intelligence défend la paix. L'intelligence a horreur de la guerre.”

Avatar du membre
UBUROI
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9878
Enregistré le : 19 février 2017 22:40
Localisation : LE GRAND EST en haut à droite
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par UBUROI » 08 mars 2019 13:12

Tu es un ^pur Hypocrite, t'inventant ardent défenseur, des Rotchild, une des banques qui sert de transfert dans toutes les transactions , dans le monde, je lisais dernièrement que La banque Rotchild était le principal rouage de transaction entre le CETA et l'Europe, deuxième banque UBS...Pour démontrer ton incurie est ce céréalier de Beauce qui fixe le prix de la tonne de blé, ce sont les marchés et rien d'autres , l'un produit , l'autre fixe les prix et cela s'appelle la bourse... Lire que l'Irlande accueille des boat peple , alors que l'on retrouve tous les gafa dans ce pays avec Amazone dirigé par le plus riche du monde...
.Pour démontrer ton incurie est ce céréalier de Beauce qui fixe le prix de la tonne de blé, ce sont les marchés et rien d'autres , l'un produit , l'autre fixe les prix et cela s'appelle la bourse.
Explique moi ce qu'est un "marché" et dis moi en quoi le céréalier de la Beauce est totalement étranger à ces marchés qui "puent du bec"!

et aussi précise moi le rapport entre UBS, Rotschild et le CETA: je n'ai parlé de la banque Rothschild en l'associant aux GJ... uniquement pour rappeler l'antisémitisme latent des antimacroniens primaires!
Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien. Plus je connais les femmes moins j'aime ma chienne... Pierre DESPROGES

Répondre

Retourner vers « LE FORUM DES ÉLECTIONS »