Les élections européennes 2019

Forums et débats des campagnes politiques (Forum ouvert lors d' élections)
Avatar du membre
UBUROI
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10295
Enregistré le : 19 février 2017 22:40
Localisation : LE GRAND EST en haut à droite
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par UBUROI » 08 mars 2019 13:12

Dernier message de la page précédente :

Tu es un ^pur Hypocrite, t'inventant ardent défenseur, des Rotchild, une des banques qui sert de transfert dans toutes les transactions , dans le monde, je lisais dernièrement que La banque Rotchild était le principal rouage de transaction entre le CETA et l'Europe, deuxième banque UBS...Pour démontrer ton incurie est ce céréalier de Beauce qui fixe le prix de la tonne de blé, ce sont les marchés et rien d'autres , l'un produit , l'autre fixe les prix et cela s'appelle la bourse... Lire que l'Irlande accueille des boat peple , alors que l'on retrouve tous les gafa dans ce pays avec Amazone dirigé par le plus riche du monde...
.Pour démontrer ton incurie est ce céréalier de Beauce qui fixe le prix de la tonne de blé, ce sont les marchés et rien d'autres , l'un produit , l'autre fixe les prix et cela s'appelle la bourse.
Explique moi ce qu'est un "marché" et dis moi en quoi le céréalier de la Beauce est totalement étranger à ces marchés qui "puent du bec"!

et aussi précise moi le rapport entre UBS, Rotschild et le CETA: je n'ai parlé de la banque Rothschild en l'associant aux GJ... uniquement pour rappeler l'antisémitisme latent des antimacroniens primaires!
Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien. Plus je connais les femmes moins j'aime ma chienne... Pierre DESPROGES

Avatar du membre
ombrageux
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 3430
Enregistré le : 29 mars 2009 12:18
Localisation : 50.490066, 5.846575
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par ombrageux » 09 mars 2019 11:33

UBUROI a écrit :
Je n'ai pas lu Zemmour Dieu m'en garde! Mais comme historien, ( et le reste)tu repasseras. On parle de l'Europe! Qui patine au milieu d'un monde qui change - pas en bien; dernier exemple, Poutine qui quitte comme Trump avant un accord de désarmement. Ce monde change et va à sa perte, sans transition écologique.
L'Europe éclatera et chacun de ses pays sera bien démuni "quand l"hiver sera venu"; cet hiver sera soit l'hiver nucléaire, mais je ne suis pas si pessimiste, soit la "grande chaleur et la grande sécheresse" qui pousseront des "immigrés climatiques " à transhumer pour survivre. Et si tu crois que l'Italie, isolée, saura mieux que maintenant "accueillir" ces boatspeople, tu te mets le doigt dans le fion!

Et si, dans cette France, cela ne va pas mieux que pendant les 30 glorieuses, ce n'est pas la faute à l'Europe, mais à la "finance", pas celle des Rotschild (laissons les GJ dans le caniveau) mais à la "financiarisation" de l'économie dans laquelle par exemple le céréalier de la Beauce surveille les marchés mondiaux, les cours des céréales... que ses champs pesticidés!
Vous devriez lire du Zemour de temps en temps, il est toujours bon d'être éclectique dans ces lectures ça évite de resté sclérosé sur des idées et des idéologies, je ne suis pas un grand fan de Zemour mais il écrit bien et il ne raconte pas que des idioties même si je ne suis pas d’accords avec certaines de ces prises de décisions.

L'Europe c'est le Titanic, les gens le croyait invincible à l'époque et ça entraîné la mort de centaines de personnes et la ruine de sa compagnie, seul ceux qui ont su quitter le navire à temps ont survécu les autres sont mort.

L'Italie isolée n'aura pas d'autre choix que de repousser les clandestins et ceux-ci n'auront d'autres choix que de tenter de trouver des solutions ou de rester chez eux.

Que la période des trente glorieuse soit passée c'est un fait que nous nous laissions embarquer dans le naufrage par des financiers et des idéologues rêveurs c'est autre chose, la France est suffisamment grande puissante et à suffisamment de ressource pour s'en sortir seule dans le monde comme le font la majorité de tous les pays.

Quand je vois d'où vient la Corée-du-Sud sans faire partie d'une union quelconque et qu'on voit le niveau de vie et le P.I.B et qu'on fait le parallèle avec la France qui c'est embringuée dans l'Union-Européenne et qui ne cesse de déchoir on est en droit de se poser des questions sur le choix des politiques qui ont guidé notre pays.

vivarais
Dieu D'Interaldys
Dieu D'Interaldys
Messages : 22352
Enregistré le : 04 avril 2018 16:39

Re: Les élections européennes 2019

Message par vivarais » 12 mars 2019 19:05

UBUROI a écrit : Il est l'heure de poser ce sujet généraliste sur ces élections européennes où on pourra parler de :
- les élections en France... et dans l'UE
- les rapports de force entre les groupes 2014/2019
- les listes,
- les sondages
- les coups de com., , la campagne et ses coups tordus ou ses coups droits
etc...

Le 5 mars est considéré comme le coup d'envoi... donné par qui, notre Président
Interview à la Rai Uno, tribune dans la presse, choix de la tête de liste : comment Macron donne le coup d'envoi de la campagne des européennes
En s'adressant aux Européens dans une tribune relayée dans les vingt-huit pays de l'Union, le chef de l'Etat donne le véritable coup d'envoi de la campagne des européennes.

Emmanuel Macron passe à l'offensive.

A un peu plus de deux mois du début de la campagne officielle, le chef de l'Etat s'implique personnellement dans la bataille des élections européennes en multipliant les initiatives. Après une interview à la Rai Uno dimanche 3 mars, le président s'apprête à publier une tribune sur l'Europe dans la presse française et européenne. Et il doit trancher rapidement sur l'identité de celui ou celle qui mènera la liste de La République en marche lors du scrutin du 26 mai.

Une interview à la Rai Uno contre la tentation du repli nationaliste
L'entretien accordé par Emmanuel Macron à la Rai Uno, une chaîne de télévision italienne, enregistré jeudi et diffusé dimanche soir, avait pour but premier de déminer une ambiance explosive entre Paris et le gouvernement eurosceptique de Rome. Ces dernières semaines, les tensions sont montées très haut entre ces deux pays fondateurs de l'Union européenne, allant jusqu'à provoquer le rappel (temporaire) par la France de son ambassadeur en Italie.

"Il y a un malentendu qui s'est installé. Les péripéties les plus récentes ne sont à mes yeux pas graves et il faut passer au-delà", a estimé le président français. "L'Europe ne peut pas avancer si l'Italie n'en fait pas partie. Pour moi, le dialogue avec l'Italie, le dialogue avec Rome est absolument essentiel", a-t-il ajouté.

Selon l'Elysée, cette interview à la télévision publique italienne ne s'inscrit pas dans l'offensive médiatique préparée par le chef de l'Etat en vue des européennes. "On a eu une demande de la Rai, et le président a jugé utile de s'exprimer", fait-on valoir. Toujours est-il qu'Emmanuel Macron a largement profité de cette intervention pour souligner une fois de plus le clivage entre progressistes et populistes qui traverse l'Europe.

S'il juge que cette campagne "ne doit pas être entre une ouverture béate et le retour au nationalisme", il a aussi confirmé qu'il combattrait "avec force les gens qui défendent le nationalisme, qui veulent combattre notre Europe". Et c'est bien autour de cet affrontement que le parti présidentiel envisage de bâtir sa campagne. "L'affrontement avec les populistes, il sera assumé. D'ailleurs, ce clivage est validé par les sondages d'opinion", assure-t-on chez LREM.

Une "expression" présidentielle dans les journaux européens

Pour la majorité, ce devrait être le véritable coup d'envoi de la campagne des européennes. Emmanuel Macron a prévu de s'exprimer ce mardi sous la forme d'une tribune qui sera publiée dans des journaux des vingt-huit pays de l'Union européenne. Selon l'entourage du chef de l'Etat, cité par le JDD, ce texte sonnera comme un "signal d'alerte sur une Europe en danger", constatant une forme de "délitement" de l'Union, avec une réflexion sur la manière de "reconstruire l'Europe autour de quelques idées très fortes".

La tribune présidentielle, qui devrait être traduite dans les vingt-quatre langues de l'Union européenne, est présentée par l'entourage du président comme sa "plus importante intervention depuis le discours de la Sorbonne", prononcé en septembre 2017. Le plan de communication, gardé secret jusqu'à ce week-end, est bien rôdé. Selon Le Figaro, les membres du gouvernement avaient reçu la consigne ces dernières semaines de ne pas s'exprimer sur les questions européennes. A partir de mardi matin, les poids lourds de la majorité devraient au contraire être omniprésents dans les matinales télé et radio. Non seulement pour assurer le service après-vente de la tribune présidentielle, mais aussi pour marquer clairement le début des hostilités.

Le choix imminent de la tête de liste
A l'inverse de la plupart de ses concurrents, La République en marche n'a toujours pas choisi sa tête de liste. Mais, assure-t-on dans la majorité, cela devrait être une question de jours. "La liste dans son intégralité sera présentée dans la troisième semaine de mars", confie à franceinfo une source au sein de La République en marche. Nécessairement, le nom de la tête de liste devra être connu avant cette date. "Et si c'est une ministre, cela pourrait aller encore plus vite", suggère-t-on au sein de LREM, avec un possible remaniement très bientôt.

Alain Juppé, Daniel Cohn-Bendit, voire François Bayrou… Pendant des mois, de nombreux noms plus ou moins crédibles ont circulé. Mais ces derniers jours, ce sont deux femmes ministres qui semblent tenir la corde. La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau, et surtout la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Cette dernière serait même sur le point de quitter le gouvernement, avance le JDD.

Bien qu'issue de la société civile et donc novice en matière de bataille électorale, Agnès Buzyn "est très à l'aise, sur ses sujets et dans la riposte", selon un membre de la garde rapprochée du président cité par l'hebdomadaire qui note "une mue" chez cette "ministre plutôt technique qui se fait de plus en plus politique". Dernier exemple en date : dans une interview donnée lundi dans Le Parisien au sujet de la recrudescence de rougeole, la ministre de la Santé ne se prive pas d'asséner une pique à la liste Europe Ecologie-Les Verts, sur laquelle elle a cru déceler la présence de militants anti-vaccins.

In fine, c'est bien Emmanuel Macron qui tranchera le nom de la personne qui portera les couleurs de son parti. En prenant l'initiative de lancer lui-même la campagne avant même cette désignation, le chef de l'Etat rappelle qu'il faudra compter sur lui pendant la campagne.
J'ai hâte d'aller voter! Car je crois que si l'Europe n'existait il faudrait l'inventer... mais comme elle existe, il faut la renforcer, la défendre... et l'améliorer :amour88
les élections en France... et dans l'UE
- les rapports de force entre les groupes 2014/2019
- les listes,
- les sondages


vous avez oublié les mises en examen :mdr3:

vivarais
Dieu D'Interaldys
Dieu D'Interaldys
Messages : 22352
Enregistré le : 04 avril 2018 16:39

Re: Les élections européennes 2019

Message par vivarais » 12 mars 2019 19:08

vivarais a écrit :
UBUROI a écrit : Il est l'heure de poser ce sujet généraliste sur ces élections européennes où on pourra parler de :
- les élections en France... et dans l'UE
- les rapports de force entre les groupes 2014/2019
- les listes,
- les sondages
- les coups de com., , la campagne et ses coups tordus ou ses coups droits
etc...

Le 5 mars est considéré comme le coup d'envoi... donné par qui, notre Président



J'ai hâte d'aller voter! Car je crois que si l'Europe n'existait il faudrait l'inventer... mais comme elle existe, il faut la renforcer, la défendre... et l'améliorer :amour88
mais comme elle existe, il faut la renforcer, la défendre... et l'améliorer
merci de défendre mes intérêts de frontalier :lol:

Avatar du membre
ombrageux
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 3430
Enregistré le : 29 mars 2009 12:18
Localisation : 50.490066, 5.846575
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par ombrageux » 13 mars 2019 00:05

vivarais a écrit :
vivarais a écrit :
mais comme elle existe, il faut la renforcer, la défendre... et l'améliorer
merci de défendre mes intérêts de frontalier :lol:
Et de mauvais français qui ne paye pas les divers taxe dans son pays mais les payes aux étrangers.

Avatar du membre
ombrageux
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 3430
Enregistré le : 29 mars 2009 12:18
Localisation : 50.490066, 5.846575
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par ombrageux » 13 mars 2019 00:05

vivarais a écrit :
vivarais a écrit :
mais comme elle existe, il faut la renforcer, la défendre... et l'améliorer
merci de défendre mes intérêts de frontalier :lol:
Et de mauvais français qui ne paye pas les divers taxe dans son pays mais les payes aux étrangers.

Avatar du membre
gare au gorille
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10455
Enregistré le : 30 octobre 2016 19:53

Re: Les élections européennes 2019

Message par gare au gorille » 13 mars 2019 00:29

ombrageux a écrit :
vivarais a écrit :

mais comme elle existe, il faut la renforcer, la défendre... et l'améliorer
merci de défendre mes intérêts de frontalier :lol:
Et de mauvais français qui ne paye pas les divers taxe dans son pays mais les payes aux étrangers.
Ce n'est pas le Français qui est mauvais, ce sont les lois qui sont mal faites. C'est le principe même de l' optimisation fiscale, ce n'est pas au très riche qui profite du système qu'il faut jeter la pierre, mais à ceux qui font en sorte que ces systèmes perdurent.
* il pleut doucement sur la ville *
* Et le poète soul engueulait l' Univers *
(Rimbaud)

Avatar du membre
ombrageux
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 3430
Enregistré le : 29 mars 2009 12:18
Localisation : 50.490066, 5.846575
Genre :

Re: Les élections européennes 2019

Message par ombrageux » 13 mars 2019 00:39

En l’occurrence c'est à l'Union-Européenne qu'il faut en vouloir car dans le cas de Vivarais et de tous les frontaliers c'est l'Europe qui permet qu'on puisse acheter à moindre prix juste de l'autre coté de la frontière.

Répondre

Retourner vers « LE FORUM DES ÉLECTIONS »