Le 19 mars 1962

L'Histoire avec un grand H, l'histoire politique, les dictatures, le communisme...
Avatar du membre
Jiimmy
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 1696
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Le 19 mars 1962

Message par Jiimmy » 23 mars 2020 11:35

Dernier message de la page précédente :

Anne32 a écrit :
23 mars 2020 10:35
Personnellement, je reste les pieds sur terre, sans me pavaner dans des dissertations et des rappels d'une histoire souvent arrangée à votre gré
Vous voulez avoir raison, vous condamnez sans appel une histoire, avec vos préjugés et vos convictions
Ce galimatias, où vous mélangez tout, avec componction, ne resiste pas à un bon sens populaire
Difficile de vous suivre dans ces égarements sans doute faits pour masquer un manque de clarté dans vos propos
Nous parlons du 19 Mars et de ses conséquences tragiques sur une population tant Européenne qu'autochtone, ne diluez donc pas
Dans 3 jours je commémorerai à ma manière la tragédie de la fusillade de la rue d'Isly
Qu'allez vous encore inventer, disserter, philosopher à la manière du café du commerce, pour me démontrer que c'est encore la faute des pieds noirs????
Gargarisez vous de mots creux, vous ne pourrez rien contre des faits, des preuves et des témoignages
En ce qui me concerne je ne parle pas du 19 mars 1962. Je ne vois pas l'intérêt de réduire une tragédie à une date unique si ce n'est la volonté de biaiser la perception de la situation d'ensemble à laquelle cette date se rattache.
Concernant les faits, les preuves et les témoignages ils sont accablants si l'on considère que les enfants d'une nation en devenir ont été arrachés à leur sol pour aller, quelques années auparavant, donner leur vie pour permettre à la patrie qui les soumet de recouvrer sa liberté perdue et lorsqu'il s'est agi, en guise de mince retour, d'obtenir à leur tour cette liberté tant chérie, seuls les sons des fusils et celui d'un terrible N.O.N furent entendus.

Comment l'histoire jugera la période de la colonisation Française en Algérie ? Avec gravité, comme cela est déjà le cas, en considération du principe essentiel porté, entre autres, par des nations comme la France et qui affirme qu'il existe un droit immuable que l'on ne peut retirer à aucun peuple et qui est celui de pouvoir disposer de lui-même. La France a gravement violé ce principe en Algérie et a adopté une posture qu'à peine une décennie plus tôt elle tentait de combattre lorsqu'elle se situait chez l'envahisseur Allemand.

L'histoire de l'envahi qui envahit, voilà les leçons que l'on pourra tirer de la guerre d'Algérie avant qu'elle ne finisse progressivement par disparaitre totalement des mémoires.

Les colons étaient en terre étrangère. Aucune partie de l'Afrique ne devrait appartenir à la France, de la même façon que la réciproque apparait parfaitement naturelle. Ils se sont fait expulsés d'une terre volée, sur laquelle ils ont appliqué la torture, le meurtre, le désordre, voilà les seuls faits qui continueront à être enseignés.


Enfin pour terminer, sachez une chose, c'est que les pratiques terroristes/criminelles de l'armée Française en Algérie ont été reprises et ont fait l'objet d'études et d'enseignements avec une application dans diverses autres parties du monde (notamment l'Amérique Latine et l'école des Amériques ou encore le Vietnam) contre l'intérêt des peuples. Voilà l'héritage mondial de la France en Algérie : La torture et la guerre contre-insurrectionnelle qui furent mises en oeuvre au détriment de millions de civils dans le monde par la suite, aussi bien par les etasuniens que par les dictatures effroyables en Amérique Latine.

Lisez le livre maléfique de cet ancien colon admirateur comme vous de l'Algérie Française et qui a enseigné dans divers endroits du monde comment il torturait et massacrait des Algériens afin qu'ils restent sous sa domination et comment agir similairement avec d'autres peuples : paul aussaresses (dont je le nom ne m'évoque que dégoût).

Combien d'autres anciens colons se sont servis de leur expérience en Algérie pour agir de même avec d'autres populations que ce soit en Angola, au Congo, au Nigéria ou ailleurs.

Avatar du membre
Anne32
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10904
Enregistré le : 08 février 2012 12:53
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par Anne32 » 23 mars 2020 12:17

Jiimmy a écrit :
23 mars 2020 11:35
Anne32 a écrit :
23 mars 2020 10:35
Personnellement, je reste les pieds sur terre, sans me pavaner dans des dissertations et des rappels d'une histoire souvent arrangée à votre gré
Vous voulez avoir raison, vous condamnez sans appel une histoire, avec vos préjugés et vos convictions
Ce galimatias, où vous mélangez tout, avec componction, ne resiste pas à un bon sens populaire
Difficile de vous suivre dans ces égarements sans doute faits pour masquer un manque de clarté dans vos propos
Nous parlons du 19 Mars et de ses conséquences tragiques sur une population tant Européenne qu'autochtone, ne diluez donc pas
Dans 3 jours je commémorerai à ma manière la tragédie de la fusillade de la rue d'Isly
Qu'allez vous encore inventer, disserter, philosopher à la manière du café du commerce, pour me démontrer que c'est encore la faute des pieds noirs????
Gargarisez vous de mots creux, vous ne pourrez rien contre des faits, des preuves et des témoignages
En ce qui me concerne je ne parle pas du 19 mars 1962. Je ne vois pas l'intérêt de réduire une tragédie à une date unique si ce n'est la volonté de biaiser la perception de la situation d'ensemble à laquelle cette date se rattache.
Concernant les faits, les preuves et les témoignages ils sont accablants si l'on considère que les enfants d'une nation en devenir ont été arrachés à leur sol pour aller, quelques années auparavant, donner leur vie pour permettre à la patrie qui les soumet de recouvrer sa liberté perdue et lorsqu'il s'est agi, en guise de mince retour, d'obtenir à leur tour cette liberté tant chérie, seuls les sons des fusils et celui d'un terrible N.O.N furent entendus.

Comment l'histoire jugera la période de la colonisation Française en Algérie ? Avec gravité, comme cela est déjà le cas, en considération du principe essentiel porté, entre autres, par des nations comme la France et qui affirme qu'il existe un droit immuable que l'on ne peut retirer à aucun peuple et qui est celui de pouvoir disposer de lui-même. La France a gravement violé ce principe en Algérie et a adopté une posture qu'à peine une décennie plus tôt elle tentait de combattre lorsqu'elle se situait chez l'envahisseur Allemand.

L'histoire de l'envahi qui envahit, voilà les leçons que l'on pourra tirer de la guerre d'Algérie avant qu'elle ne finisse progressivement par disparaitre totalement des mémoires.

Les colons étaient en terre étrangère. Aucune partie de l'Afrique ne devrait appartenir à la France, de la même façon que la réciproque apparait parfaitement naturelle. Ils se sont fait expulsés d'une terre volée, sur laquelle ils ont appliqué la torture, le meurtre, le désordre, voilà les seuls faits qui continueront à être enseignés.


Enfin pour terminer, sachez une chose, c'est que les pratiques terroristes/criminelles de l'armée Française en Algérie ont été reprises et ont fait l'objet d'études et d'enseignements avec une application dans diverses autres parties du monde (notamment l'Amérique Latine et l'école des Amériques ou encore le Vietnam) contre l'intérêt des peuples. Voilà l'héritage mondial de la France en Algérie : La torture et la guerre contre-insurrectionnelle qui furent mises en oeuvre au détriment de millions de civils dans le monde par la suite, aussi bien par les etasuniens que par les dictatures effroyables en Amérique Latine.

Lisez le livre maléfique de cet ancien colon admirateur comme vous de l'Algérie Française et qui a enseigné dans divers endroits du monde comment il torturait et massacrait des Algériens afin qu'ils restent sous sa domination et comment agir similairement avec d'autres peuples : paul aussaresses (dont je le nom ne m'évoque que dégoût).

Combien d'autres anciens colons se sont servis de leur expérience en Algérie pour agir de même avec d'autres populations que ce soit en Angola, au Congo, au Nigéria ou ailleurs.
Si la date du 19 mars ne vous interesse pas, ne répondez donc pas
Quant aux autochtones qui ont participé à la dernière guerre, c'est un autre sujet, sur lequel il vous faudra être très renseigné, car mon époux l'a faite, lui, avec des copains de toute race, ayant même partagé sa gamelle avec un copain de son village
Il n'y a eu aucune désertion lors de la dernière guerre, et je vous engage à observer combien les Arabes et les Kabyles arboraient fièrement leurs décorations
J'ai donc une multitude de témoignages, vous avez donc interêt à être très prudent dans vos déclarations
Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé - Oscar Wilde

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 1696
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Le 19 mars 1962

Message par Jiimmy » 23 mars 2020 14:13

Anne32 a écrit :
23 mars 2020 12:17


Si la date du 19 mars ne vous interesse pas, ne répondez donc pas
Quant aux autochtones qui ont participé à la dernière guerre, c'est un autre sujet, sur lequel il vous faudra être très renseigné, car mon époux l'a faite, lui, avec des copains de toute race, ayant même partagé sa gamelle avec un copain de son village
Il n'y a eu aucune désertion lors de la dernière guerre, et je vous engage à observer combien les Arabes et les Kabyles arboraient fièrement leurs décorations
J'ai donc une multitude de témoignages, vous avez donc interêt à être très prudent dans vos déclarations
Je ne vois pas le rapport entre le fait que certains soient fiers d'arborer leurs décorations et ce que j'énonçais, à savoir que l'on était bien content de voir des Africains venir combattre pour notre liberté alors qu'on leur refusait systématiquement la leur.

Si vous voulez parler de témoignages, j'ai connu des tirailleurs Sénégalais, j'ai connu des gens qui avaient encore au travers de la gorge le massacre de Thiaroye et je peux vous dire que ces gens là étaient fortement désabusés par le traitement qui leur fut réservé. Ils furent désabusés lors du fameux "blanchiment des troupes coloniales". Lorsque De Gaule et certains étasuniens insistèrent pour désarmer et empêcher les troupes noires de figurer lors des défilés de victoire.

Sans même parler de l'histoire des pensions versées (ou pas versées plutôt) aux anciens soldats. C'est dire la cruauté du traitement qui fut celui des troupes qui furent arrachés à leurs terres/familles pour venir donner leurs vies pour préserver notre liberté (si vous vous rendez en Afrique Noire, vous constaterez que bien peu de soldats étaient volontaires).

Avatar du membre
Anne32
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10904
Enregistré le : 08 février 2012 12:53
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par Anne32 » 23 mars 2020 15:49

Jiimmy a écrit :
23 mars 2020 14:13
Anne32 a écrit :
23 mars 2020 12:17


Si la date du 19 mars ne vous interesse pas, ne répondez donc pas
Quant aux autochtones qui ont participé à la dernière guerre, c'est un autre sujet, sur lequel il vous faudra être très renseigné, car mon époux l'a faite, lui, avec des copains de toute race, ayant même partagé sa gamelle avec un copain de son village
Il n'y a eu aucune désertion lors de la dernière guerre, et je vous engage à observer combien les Arabes et les Kabyles arboraient fièrement leurs décorations
J'ai donc une multitude de témoignages, vous avez donc interêt à être très prudent dans vos déclarations
Je ne vois pas le rapport entre le fait que certains soient fiers d'arborer leurs décorations et ce que j'énonçais, à savoir que l'on était bien content de voir des Africains venir combattre pour notre liberté alors qu'on leur refusait systématiquement la leur.

Si vous voulez parler de témoignages, j'ai connu des tirailleurs Sénégalais, j'ai connu des gens qui avaient encore au travers de la gorge le massacre de Thiaroye et je peux vous dire que ces gens là étaient fortement désabusés par le traitement qui leur fut réservé. Ils furent désabusés lors du fameux "blanchiment des troupes coloniales". Lorsque De Gaule et certains étasuniens insistèrent pour désarmer et empêcher les troupes noires de figurer lors des défilés de victoire.

Sans même parler de l'histoire des pensions versées (ou pas versées plutôt) aux anciens soldats. C'est dire la cruauté du traitement qui fut celui des troupes qui furent arrachés à leurs terres/familles pour venir donner leurs vies pour préserver notre liberté (si vous vous rendez en Afrique Noire, vous constaterez que bien peu de soldats étaient volontaires).

Je conçois que vous ne voyez pas le rapport entre la fierté des combattants d'AFN et la demande d'indépendance des autochtones car il n'y en n'a pas
A cette époque, tous ceux qui ont combattu pour la libération de la France, n'avaient qu'un seul but, libérer ce qu'ils considéraient comme leur patrie
Ils n'y sont pas allés contraints et forcés, il se sentaient concernés et n'avaient aucun état d'âme
J'insiste encore pour vous rappeler, car vous en êtes gêné, qu'il n'y a eu aucune mutinerie ni aucune désertion
Quant à refuser systématiquement leur liberté c'est une erreur monumentale, ils n'etaient pas des esclave, les fers aux pieds et le dos flagellé.Toujours ces idées reçues d'ignares gobant en se pâmant de lectures plus que suspectes
Quant à l'Afrique Noire, je ne me permettrai pas de donner un avis quelconque, je n'y ai pas vécu, je ne sais donc pas ce qui s'y est passé.Les yakafokon sont toujours parmi nous

Le sujet est je vous le rappelle:le 19 mars 1962
Merci de vous en rappeler
Si vous voulez ouvrir d'autres sujet, c'est très facile, mais ne polluez pas celui là
Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé - Oscar Wilde

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 1696
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Le 19 mars 1962

Message par Jiimmy » 23 mars 2020 18:34

Anne32 a écrit :
23 mars 2020 15:49



Je conçois que vous ne voyez pas le rapport entre la fierté des combattants d'AFN et la demande d'indépendance des autochtones car il n'y en n'a pas
A cette époque, tous ceux qui ont combattu pour la libération de la France, n'avaient qu'un seul but, libérer ce qu'ils considéraient comme leur patrie
Ils n'y sont pas allés contraints et forcés, il se sentaient concernés et n'avaient aucun état d'âme
J'insiste encore pour vous rappeler, car vous en êtes gêné, qu'il n'y a eu aucune mutinerie ni aucune désertion
Quant à refuser systématiquement leur liberté c'est une erreur monumentale, ils n'etaient pas des esclave, les fers aux pieds et le dos flagellé.Toujours ces idées reçues d'ignares gobant en se pâmant de lectures plus que suspectes
Quant à l'Afrique Noire, je ne me permettrai pas de donner un avis quelconque, je n'y ai pas vécu, je ne sais donc pas ce qui s'y est passé.Les yakafokon sont toujours parmi nous

Le sujet est je vous le rappelle:le 19 mars 1962
Merci de vous en rappeler
Si vous voulez ouvrir d'autres sujet, c'est très facile, mais ne polluez pas celui là
Vous parlez de qui ? Car les tirailleurs Sénégalais ne considéraient certainement pas que la France étaient leur patrie. Une bonne partie d'entre-eux (dans quelle proportion, nous ne saurons jamais exactement) ne connaissaient rien de la France, n'ont jamais été volontaires et ont été arrachés de force à leurs villages, qui constituaient pour eux la seule réalité, par des chefs de village qui devaient fournir des quotas de soldats.

Pour eux, l'Allemand n'était pas plus leur ennemi que le Français qui occupait leur sol. Ils ne combattaient que parce qu'ils n'avaient d'autres choix et que parce que s'ils le faisaient bien alors ils espéraient rentrer plus vite au pays. Que dire du traitement post-guerre qui leur fut réservé (massacre de Thiaroye, révolte de Cayenne notamment). Ils ne se sentaient absolument pas concernés par ce combat. Je ne sais de quelles populations vous voulez bien parler (si ce n'est que je perçois une propagande qui date d'un siècle et qui tente de nous faire naivement croire que les "Indigènes" se considéraient comme des Français et étaient honorés de l'être).

N'espérez pas que quiconque ici puisse croire, au-delà de ceux adhérant encore à des thèses moyenageuses pétris comme ils le sont d'un sentiment de supériorité et d'un paternalisme désuet à l'égard des peuples Africains, que les soldats Maghrébins étaient heureux de se retrouver sur le front et avaient la sensation de lutter pour leur propre liberté. Ceci n'est que de la propagande de colon frustré d'avoir été chassé par les armes d'une terre occupée illégitimement. A ce propos ils ont fait un film "Indigène" il y a quelques années qui, je pense, résume de façon bien moins partielle et partiale le sentiment de ces soldats qui luttaient pour notre liberté au détriment de la leur et qui avaient conscience de ne pas être considérés comme les égaux de ceux pour qui ils versaient leur sang.

Avatar du membre
Anne32
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10904
Enregistré le : 08 février 2012 12:53
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par Anne32 » 23 mars 2020 18:51

Jiimmy a écrit :
23 mars 2020 18:34
Anne32 a écrit :
23 mars 2020 15:49



Je conçois que vous ne voyez pas le rapport entre la fierté des combattants d'AFN et la demande d'indépendance des autochtones car il n'y en n'a pas
A cette époque, tous ceux qui ont combattu pour la libération de la France, n'avaient qu'un seul but, libérer ce qu'ils considéraient comme leur patrie
Ils n'y sont pas allés contraints et forcés, il se sentaient concernés et n'avaient aucun état d'âme
J'insiste encore pour vous rappeler, car vous en êtes gêné, qu'il n'y a eu aucune mutinerie ni aucune désertion
Quant à refuser systématiquement leur liberté c'est une erreur monumentale, ils n'etaient pas des esclave, les fers aux pieds et le dos flagellé.Toujours ces idées reçues d'ignares gobant en se pâmant de lectures plus que suspectes
Quant à l'Afrique Noire, je ne me permettrai pas de donner un avis quelconque, je n'y ai pas vécu, je ne sais donc pas ce qui s'y est passé.Les yakafokon sont toujours parmi nous

Le sujet est je vous le rappelle:le 19 mars 1962
Merci de vous en rappeler
Si vous voulez ouvrir d'autres sujet, c'est très facile, mais ne polluez pas celui là
Vous parlez de qui ? Car les tirailleurs Sénégalais ne considéraient certainement pas que la France étaient leur patrie. Une bonne partie d'entre-eux (dans quelle proportion, nous ne saurons jamais exactement) ne connaissaient rien de la France, n'ont jamais été volontaires et ont été arrachés de force à leurs villages, qui constituaient pour eux la seule réalité, par des chefs de village qui devaient fournir des quotas de soldats.

Pour eux, l'Allemand n'était pas plus leur ennemi que le Français qui occupait leur sol. Ils ne combattaient que parce qu'ils n'avaient d'autres choix et que parce que s'ils le faisaient bien alors ils espéraient rentrer plus vite au pays. Que dire du traitement post-guerre qui leur fut réservé (massacre de Thiaroye, révolte de Cayenne notamment). Ils ne se sentaient absolument pas concernés par ce combat. Je ne sais de quelles populations vous voulez bien parler (si ce n'est que je perçois une propagande qui date d'un siècle et qui tente de nous faire naivement croire que les "Indigènes" se considéraient comme des Français et étaient honorés de l'être).

N'espérez pas que quiconque ici puisse croire, au-delà de ceux adhérant encore à des thèses moyenageuses pétris comme ils le sont d'un sentiment de supériorité et d'un paternalisme désuet à l'égard des peuples Africains, que les soldats Maghrébins étaient heureux de se retrouver sur le front et avaient la sensation de lutter pour leur propre liberté. Ceci n'est que de la propagande de colon frustré d'avoir été chassé par les armes d'une terre occupée illégitimement. A ce propos ils ont fait un film "Indigène" il y a quelques années qui, je pense, résume de façon bien moins partielle et partiale le sentiment de ces soldats qui luttaient pour notre liberté au détriment de la leur et qui avaient conscience de ne pas être considérés comme les égaux de ceux pour qui ils versaient leur sang.

Ne cherchez pas à en rajouter
Il est question ici du 19 mars et non des Sénégalais ou autre tentative de diversion
C'est votre spécialité de tenter de noyer le poisson lorsque vous êtes sans argument valable
Je me méfie de films comme "Indigène",qui a eu l'approbation des bien pensants, alors que "La valise ou le cercueil" a été totalement passée sous silence.Bizarre, non?????
Ne venez donc pas me donner des leçons d'Histoire
Le 19 mars est un jour de honte pour tous les Français
Il est la preuve de la trahison d'une parole donnée
Le reste n'est qu'une littérature de quai de gare.
Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé - Oscar Wilde

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 1696
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Le 19 mars 1962

Message par Jiimmy » 23 mars 2020 21:41

Anne32 a écrit :
23 mars 2020 18:51


Ne cherchez pas à en rajouter
Il est question ici du 19 mars et non des Sénégalais ou autre tentative de diversion
C'est votre spécialité de tenter de noyer le poisson lorsque vous êtes sans argument valable
Je me méfie de films comme "Indigène",qui a eu l'approbation des bien pensants, alors que "La valise ou le cercueil" a été totalement passée sous silence.Bizarre, non?????
Ne venez donc pas me donner des leçons d'Histoire
Le 19 mars est un jour de honte pour tous les Français
Il est la preuve de la trahison d'une parole donnée
Le reste n'est qu'une littérature de quai de gare.
En ce qui me concerne, je considère que le 19 mars est un jour de fête, un jour qui rattrape un peu le déshonneur qui fut celui de la France de combattre les Algériens chez eux dans leur quête de liberté (surtout après qu'ils aient versé leur sang pour notre propre liberté). Je suis très heureux de constater que de nombreuses rues; arrêts de bus ou autres portent le nom de "19 Mars 1962" pour commémorer ce magnifique événement.

Avatar du membre
Anne32
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10904
Enregistré le : 08 février 2012 12:53
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par Anne32 » 24 mars 2020 01:35

Jiimmy a écrit :
23 mars 2020 21:41
Anne32 a écrit :
23 mars 2020 18:51


Ne cherchez pas à en rajouter
Il est question ici du 19 mars et non des Sénégalais ou autre tentative de diversion
C'est votre spécialité de tenter de noyer le poisson lorsque vous êtes sans argument valable
Je me méfie de films comme "Indigène",qui a eu l'approbation des bien pensants, alors que "La valise ou le cercueil" a été totalement passée sous silence.Bizarre, non?????
Ne venez donc pas me donner des leçons d'Histoire
Le 19 mars est un jour de honte pour tous les Français
Il est la preuve de la trahison d'une parole donnée
Le reste n'est qu'une littérature de quai de gare.
En ce qui me concerne, je considère que le 19 mars est un jour de fête, un jour qui rattrape un peu le déshonneur qui fut celui de la France de combattre les Algériens chez eux dans leur quête de liberté (surtout après qu'ils aient versé leur sang pour notre propre liberté). Je suis très heureux de constater que de nombreuses rues; arrêts de bus ou autres portent le nom de "19 Mars 1962" pour commémorer ce magnifique événement.
Eh bien fêtez le, personne ne vous en empêche
Quant aux rues portant le nom du 19 mars, elles ne sont pas légion, heureusement
Quand donc répondrez vous à ma question :Les arabes sont des envahisseurs, ils sont sur une terre qui n'est pas la leur, oui ou non????
Ca vous gêne tant que ça ??????
Et la situation en Algérie, est elle à vôtre goût????La non plus, comme par hasard, vous n'osez pas vous aventurer sur ce terrain
Vous faites semblant de condamner tous les attentats, c'est de la pure hypocrisie.
Les égorgements et les émasculations de vos copains ont votre aval
Tirer dans le dos de vos compatriotes ne vous aurait pas posé de problème,pas vrai?????
Je le répète, ce 19 mars est la journée de la honte, et devrait être une journée de deuil
Je suis certaine que vous n'auriez pas hésité à tirer dans le dos de vos compatriotes, si tant est que vous soyez Français
Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé - Oscar Wilde

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 1696
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Le 19 mars 1962

Message par Jiimmy » 24 mars 2020 09:56

Anne32 a écrit :
24 mars 2020 01:35


Eh bien fêtez le, personne ne vous en empêche
Quant aux rues portant le nom du 19 mars, elles ne sont pas légion, heureusement
Quand donc répondrez vous à ma question :Les arabes sont des envahisseurs, ils sont sur une terre qui n'est pas la leur, oui ou non????
Ca vous gêne tant que ça ??????
Et la situation en Algérie, est elle à vôtre goût????La non plus, comme par hasard, vous n'osez pas vous aventurer sur ce terrain
Vous faites semblant de condamner tous les attentats, c'est de la pure hypocrisie.
Les égorgements et les émasculations de vos copains ont votre aval
Tirer dans le dos de vos compatriotes ne vous aurait pas posé de problème,pas vrai?????
Je le répète, ce 19 mars est la journée de la honte, et devrait être une journée de deuil
Je suis certaine que vous n'auriez pas hésité à tirer dans le dos de vos compatriotes, si tant est que vous soyez Français
Tous les peuples du monde sont des envahisseurs, y compris nos ancêtres les Francs. La différence entre les Arabes et les colons Français en Algérie, c'est que les Arabes sont présents sur cette terre depuis + de 1000 ans et se sont mélangés et parfaitement intégrés désormais aux populations en place. Il ne viendrait à l'idée de personne, pas même aux Berbères, de remettre en question leur présence sur place. Tandis qu'en ce qui concerne les colons Français cela n'était pas le cas.

Cela faisait à peine 100 ans qu'ils étaient présents sur place. Il n'y avait aucune comparaison possible entre l'intégration qui fut la leur et celle des Arabes par rapport aux populations originelles. Le sentiment de supériorité qui animait certains colons qui considéraient les autochtones comme des Indigènes à leur service, de la main d'oeuvre servile n'existait pas chez les Arabes vis-à-vis des Berbères. De même que le système de discrimination qui fut mis en place au détriment des autochtones. Savez-vous que la conquête de l'Algérie a causé entre 200 000 et 400 000 morts chez les Algériens ?
Savez-vous que les meilleures terres ont été confisquées et accaparées par les colons ? Savez-vous que la population Algérienne a fortement diminué dans les premières décennies du fait des sévices des colons ?

L'Algérie constituait juste une vache à lait pour la France qui n'avait que faire de sa population. Les colons étaient comme des virus chargés de pomper un maximum de ressources.

Et enfin, la différence entre la présence des Arabes et des Colons, c'est que depuis plus d'un millénaire plus personne ne remet en cause la présence des Arabes qui sont totalement assimilés tandis que la vôtre n'était pas désirée par le peuple Algérien qui a voté à 99 pour cent pour son indépendance. C'est preuve du désamour qu'il entretenait pour vous. Ce peuple ne vous aimait pas et ne rêvait que de votre départ et a versé son sang pour qu'il devienne effectif.




Enfin quant à la situation de l'Algérie actuelle, je ne vois pas ce qu'elle vient faire dans le débat. Cela ne nous regarde pas. Les Algériens font ce qu'ils veulent, ce pays ne nous appartient pas et sa condition ne nous regarde pas.


Le 19 Mars 1962 est un jour de fête et de deuil à l'égard de tous les héros Algériens ayant péri pour recouvrer leur liberté ainsi que, dans une mesure bien moindre, les soldats du contingent qui sont venus donner leur vie pour sauver des colons égoistes qui ne voulaient pas cesser leur domination sur les peuples Algériens.

Avatar du membre
Anne32
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10904
Enregistré le : 08 février 2012 12:53
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par Anne32 » 24 mars 2020 10:53

J'ai donné mon avis sur ce jour de la honte, inutile de ressasser et de rabâcher comme vous le faites
Ce l9 mars qui a bradé l'Algérie et permis aux couteaux du FLN de s'en donner à coeur joie est pour ceux qui l'ont vécu, aussi bien militaires que civils un jour de deuil, et je le répète et le surpète.
Quand on sait que ma terre natale etait totalement pacifiée, que nous pouvions circuler sans crainte de se voir étriper ou égorger par vos amis, on ne peut que condamner un homme si grand soit il, de haute trahison
Votre propagande FLN ne prend pas
Vous ne m'avez toujours pas répondu sur le fait que nombre de maghrébins continuent à venir en France pour y trouver la sécurité et la santé
Vous bottez en touche, comme d'habitude lorsque j'évoque l'etat lamentable de l'Algérie, alors qu'elle devrait être votre premier souci
Votre mauvaise foi s'étale au grand jour, votre masque n'a pas tenu longtemps
Je ne vais pas épiloguer ad vitam eternam
Continuez donc tout seul à baver sur nous, l'Histoire est ce qu'elle est, et le jour où les Algériens feront repentance, nous pieds noirs et notre descendance consentiront, peut être, à enterrer la hache de guerre
Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé - Oscar Wilde

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 1696
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Le 19 mars 1962

Message par Jiimmy » 24 mars 2020 22:01

Anne32 a écrit :
24 mars 2020 10:53

Vous ne m'avez toujours pas répondu sur le fait que nombre de maghrébins continuent à venir en France pour y trouver la sécurité et la santé

Continuez donc tout seul à baver sur nous, l'Histoire est ce qu'elle est, et le jour où les Algériens feront repentance, nous pieds noirs et notre descendance consentiront, peut être, à enterrer la hache de guerre
Je ne vous ai pas répondu car je ne vois pas le rapport avec le sujet. Est-ce que parce que des Maghrébins viennent en France qu'il faut coloniser le Maghreb ? Bien entendu vous conviendrez que non, de ce fait quel est le rapport entre la colonisation et l'émigration ?


Quant à la repentance, je ne sais pas s'il faut en rire ou pleurer. Personnellement j'ai choisi la première solution et j'imagine que vous faites de l'humour. Vraiment celle là je ne l'avais jamais entendue. Que les Algériens fassent repentance pour avoir été colonisés, discriminés puis torturés et tués lorsqu'ils ont voulu être libres ? ::d ::d ::d ::d ::d ::d ::d ::d

Vous pouvez garder la hache à la main, je pense que les Algériens n'en ont que faire car pour eux vous n'existez pas.

Avatar du membre
mic43121
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15076
Enregistré le : 23 mars 2016 20:42
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par mic43121 » 26 mars 2020 19:40

Jiimmy a écrit :
21 mars 2020 00:50
En ce qui me concerne, je suis né dans un territoire sous occupation, mes parents sont des colons, j'ai des connaissances dans tel ou tel cimetière, j'ai mes habitudes etc.... du jour au lendemain l'on me dit que le territoire va être décolonisé et va repasser aux populations autochtones auxquelles il appartient légitimement.

Alors j'applaudis et je dis bravo, c'est votre terre, en héros (les Algériens morts dans cette guerre en luttant contre la colonisation Française) vous avez donné votre sang pour le récupérer et vous soustraire à notre domination honteuse, vous la méritez (cette terre), soit je me plie à la réalité et je prends ma valise, soit je lutte contre celle-ci et je vais acheter mon cercueil.

Bon c'est un rêve. Dans la réalité, je réagirais comme tout colon qui se respecte. Je ne verrais que mon intérêt et je serais triste que ma domination sur les autres s'estompe et je souhaiterais que mon état continue sa politique discriminatoire et coloniale et que les autochtones restent à mes pieds.

Fort heureusement, proches sont les temps où l'on ne parlera plus de cette partie honteuse de notre passé et l'histoire de la France en Algérie tombera bien vite dans les oubliettes de l'histoire une fois que tous les témoins de cette sordide page auront disparu.


Vous n'avez rien gagné du tout…les 4 fells qui restaient étaient réfugiés en Tunisie ..
Et ce n'est pas TON passé …Et on oubliera pas ce que les pieds ont fait pour ce pays ..
Quand je dis ce pays ,les Algériens qui rentent chez eux (apporter les sous) disent je vais au BLED..
Et c'est bien ce qu'on peut dire de ce pays …ou les dictateurs se succèdent ..
ou les femmes se voilent …alors qu'avant seules les femmes âgées le faisaient..
Une preuve que ce pays est un pays fermé …chercher du tourisme .. :hehe:
La tolérance c'est quand on connait des cons- et qu'on ne dit pas les noms

Avatar du membre
mic43121
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15076
Enregistré le : 23 mars 2016 20:42
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par mic43121 » 26 mars 2020 19:47

Jiimmy a écrit :
24 mars 2020 22:01
Anne32 a écrit :
24 mars 2020 10:53

Vous ne m'avez toujours pas répondu sur le fait que nombre de maghrébins continuent à venir en France pour y trouver la sécurité et la santé

Continuez donc tout seul à baver sur nous, l'Histoire est ce qu'elle est, et le jour où les Algériens feront repentance, nous pieds noirs et notre descendance consentiront, peut être, à enterrer la hache de guerre
Je ne vous ai pas répondu car je ne vois pas le rapport avec le sujet. Est-ce que parce que des Maghrébins viennent en France qu'il faut coloniser le Maghreb ? Bien entendu vous conviendrez que non, de ce fait quel est le rapport entre la colonisation et l'émigration ?


Quant à la repentance, je ne sais pas s'il faut en rire ou pleurer. Personnellement j'ai choisi la première solution et j'imagine que vous faites de l'humour. Vraiment celle là je ne l'avais jamais entendue. Que les Algériens fassent repentance pour avoir été colonisés, discriminés puis torturés et tués lorsqu'ils ont voulu être libres ? ::d ::d ::d ::d ::d ::d ::d ::d

Vous pouvez garder la hache à la main, je pense que les Algériens n'en ont que faire car pour eux vous n'existez pas.


Oui mais tu ne réponds à la question de Anne ..
Vous n'êtes pas foutu de vous débrouiller sans la France ..
ET Tu viens baver sur le pays qui t'accueille ..
A gerber ce type..
:berk2:
La tolérance c'est quand on connait des cons- et qu'on ne dit pas les noms

Avatar du membre
mic43121
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15076
Enregistré le : 23 mars 2016 20:42
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par mic43121 » 26 mars 2020 19:57

Jimmy:
N'espérez pas que quiconque ici puisse croire, au-delà de ceux adhérant encore à des thèses moyenageuses pétris comme ils le sont d'un sentiment de supériorité et d'un paternalisme désuet à l'égard des peuples Africains, que les soldats Maghrébins étaient heureux de se retrouver sur le front et avaient la sensation de lutter pour leur propre liberté

. Ceci n'est que de la propagande de colon frustré d'avoir été chassé par les armes d'une terre occupée illégitimement


Tiens la je suis d'accord sur les 3 premières lignes
..ces pauvres gens n'avaient certainement pas signé de leur pleins gré …
Mais la dernière ligne tu te mets le doigt dans l'oeil ..sans De Gaule ..
Vous n'auriez JAMAIS chassé les Français.;Quel FLN ..
les chefs réfugiés ailleurs.. ou les 4 pauvres bougres qui grillaient sur le barrage ...
.On voit bien que tu ne connais rein de ce qui se passait .
:perv:
La tolérance c'est quand on connait des cons- et qu'on ne dit pas les noms

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 1696
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Le 19 mars 1962

Message par Jiimmy » 27 mars 2020 01:12

mic43121 a écrit :
26 mars 2020 19:47

Vous n'êtes pas foutu de vous débrouiller sans la France ..
Et pourtant il me semble que l'Algérie est un pays qui tourne à peu près correctement malgré qu'elle ait décidé de tourner le dos à ses anciens envahisseurs. Quand je compare les manifestations des gilets jaunes de l'an dernier et celles, à peu près à la même période, en Algérie contre Bouteflika, je constate que d'un côté l'on avait des dégradations, des combats, beaucoup de violence et de l'autre une foule incroyablement pacifique qui faisait même silence lorsqu'elle passait devant un hôpital (j'ai souvenir que même une personne comme Eric Brunet avait relevé la différence en terme de sauvagerie entre les citoyens Français et ceux Algériens en faisant le parallèle entre les deux mouvements de contestation).

C'est dire si en terme de civilisation, les Algériens n'ont pas de leçons à recevoir des Français. Avec la France, les Algériens c'était le code de l'indigénat, de la discrimination, des violences (un tiers de la population décimée durant les 40 premières années de la conquête), de l'expropriation afin de donner les meilleures terres aux colons, un traitement d'exception comparativement aux colons en vertu du code sus-mentionné.
Après la France, les Algériens c'est une situation nettement meilleure que celle qui était la leur sous le régime colonial.

Avatar du membre
Anne32
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10904
Enregistré le : 08 février 2012 12:53
Genre :

Re: Le 19 mars 1962

Message par Anne32 » 27 mars 2020 08:10

Jiimmy a écrit :
27 mars 2020 01:12
mic43121 a écrit :
26 mars 2020 19:47

Vous n'êtes pas foutu de vous débrouiller sans la France ..
Et pourtant il me semble que l'Algérie est un pays qui tourne à peu près correctement malgré qu'elle ait décidé de tourner le dos à ses anciens envahisseurs. Quand je compare les manifestations des gilets jaunes de l'an dernier et celles, à peu près à la même période, en Algérie contre Bouteflika, je constate que d'un côté l'on avait des dégradations, des combats, beaucoup de violence et de l'autre une foule incroyablement pacifique qui faisait même silence lorsqu'elle passait devant un hôpital (j'ai souvenir que même une personne comme Eric Brunet avait relevé la différence en terme de sauvagerie entre les citoyens Français et ceux Algériens en faisant le parallèle entre les deux mouvements de contestation).

C'est dire si en terme de civilisation, les Algériens n'ont pas de leçons à recevoir des Français. Avec la France, les Algériens c'était le code de l'indigénat, de la discrimination, des violences (un tiers de la population décimée durant les 40 premières années de la conquête), de l'expropriation afin de donner les meilleures terres aux colons, un traitement d'exception comparativement aux colons en vertu du code sus-mentionné.
Après la France, les Algériens c'est une situation nettement meilleure que celle qui était la leur sous le régime colonial.
Vous arrangez l'histoire à votre sauce
Je ne pense pas que l'Algérie tourne correctement
Elle est surtout gérée par les Chinois qui ont fait main basse sur ce pays
Elle est comme une jolie fille qui parade bien maquillée, mais dont les dessous sont plus que douteux
Les avenues et rues principales sont coquettes avec des volets bleus, mais quand on prend la peine de se balader dans les rues adjacentes, on se rend compte de la misère qui y règne
Je suis allée faire un tour dans la rue qui m'a vue naître et qui est parallèle à la rue Michelet
Le macadam a été enlevé, les travaux suspendus, les magasins fermés, les marchands ambulants se sont installés d'une manière anarchique
Dans le bled, les montagnards sont descendus dans les villages vidés de leurs occupants, et de 3.000 sont passés à 55.000
Les sanitaires sont débordés, les travaux ne se font pas
Dans les villes les habitants des casbah se sont rués dans les logements vides.
Les hôpitaux sont débordés, manque de médecins et de personnel soignant qualifié
Les citoyens aisés se prélassent dans des marinas vers Fort de l'Eau et autres plages de sable fin
Ils viennent se faire soigner en France, les autres peuvent crever
Pas de spécialistes en oncologie
En somme, le paradis vanté par Jiimy qui se garde bien d'y mettre les pieds
Quant au Code de l'Indigénat, il n'a jamais été appliqué, car inapplicable
Cet argument est avancé par les ignares, taupes à la solde de pays étrangers
Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé - Oscar Wilde

Répondre

Retourner vers « HISTOIRE »