faut-il supprimer le secret défense ?

faut-il supprimer le secret défense ?

oui
4
31%
non
7
54%
ne se prononce pas
2
15%
 
Nombre total de votes : 13

Avatar du membre
bister
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 10686
Enregistré le : 04 mai 2006 21:27
Localisation : PARIS
Genre :

Re: faut-il supprimer le secret défense ?

Message par bister » 30 octobre 2009 09:17

Dernier message de la page précédente :

Ba, il finira peu être sa vie à Sainte-Hélène, ils y ont construit une petite dépendance sur pilotis (dans le cas ou la mer monte) spéciale pour l'exile pénitentiaire.

Image

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 121071
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Vers une levée du "secret défense" dans l'affaire des moines

Message par tisiphoné » 20 novembre 2009 09:15

La Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN) a proposé une large déclassification de documents des ministères français de la Défense, des Affaires étrangères et de l'Intérieur sur la mort des moines de Tibehirine (Algérie) dans trois avis parus vendredi au JO. Sept religieux avaient été assassinés en mars 1996.
La commission, dont les avis ont toujours été suivis dans leur quasi totalité par les autorités concernées (Elysée, Matignon, ministères), a émis un avis favorable à la déclassification de 105 documents "confidentiel défense" ou "secret défense" sur un total de 109 documents soumis à son examen par ces trois ministères concernés.

Elle s'était réunie le 5 novembre pour examiner ces 109 documents à la suite d'une demande de levée du secret de la défense faite par le juge d'instruction antiterroriste Marc Trévidic, chargé de l'enquête sur la mort des sept moines de Tibehirine en 1996.
#cryNYC

Avatar du membre
Jarod1
Animateur
Animateur
Messages : 41514
Enregistré le : 24 avril 2008 14:05
Genre :

Re: faut-il supprimer le secret défense ?

Message par Jarod1 » 20 novembre 2009 11:03

Plus sérieusement, les activités militaires ou d'armement d'un état demeureront toujours couvertes par le secret, alors mieux vaut qu'un cadre juridique encadre ce secret, plutot que d'avoir un système de pacotille.
"disons que la chine est un pays particulier,c'est sur,tout le monde a du travail,et ceux qui ne savent rien faire au lieu d'attendre que ça passe balayent les autoroutes.
on ne sait pas trop à quoi ca sert,mais au moins,ils travaillent."

Avatar du membre
cyrus
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 5653
Enregistré le : 25 janvier 2007 20:11
Localisation : ville en bord de mer
Genre :

Re: faut-il supprimer le secret défense ?

Message par cyrus » 21 novembre 2009 12:18

dans certains cas je pense qu'il faut absolument garder cette confidentialité qui reste essentielle dans certains conflits. De plus, si tout le monde était au courant de ce qui se passait dans le monde, Georges s'ennuierait... :mrgreen:
Image

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 121071
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

a vérité sur la mort des moines de Tibéhirine, enfin ?

Message par tisiphoné » 14 mai 2013 15:25

Comment sont morts, en mai 1996, les moines de Tibéhirine, enlevés par un groupe islamiste ? A l’époque, Djamel Zitouni, chef suprême du Groupement islamique armé (GIA) avait revendiqué la décapitation des moines. Mais d’importantes zones d’ombre persistaient.

L’armée algérienne a été soupçonnée d’avoir tué par erreur les sept moines, en mitraillant le camp des ravisseurs. Elle aurait par la suite camouflé cette « bavure » en tranchant les têtes des cadavres, pour faire croire à une opération terroriste.

Cette hypothèse ne tient pas la route, à croire le documentaire que France 3 s’apprête à diffuser le 23 mai. Une enquête, menée pendant plusieurs années par un journaliste algérien et une chercheuse au CNRS, et qui affirme apporter la lumière sur cette affaire.

Selon plusieurs témoignages recueillis par Malik Ait Aoudia et Séverine Labat, ce sont bien les membres du GIA qui ont égorgé les moines. Ce film mettra-t-il fin aux polémiques ?

Ce serait certes pratique pour Marc Trévidic, le juge antiterroriste chargé d’enquêter sur l’affaire. Mais c’est peu probable, étant donné la personnalité de Malik Ait Aoudia. Ancien militant politique (il était au RCD), correspondant de Marianne en Algérie, il est d’ores et déjà accusé de n’avoir cherché qu’une chose, blanchir les services de sécurité algériens (le DRS) de tout soupçon. Il est vrai qu’en Algérie, toutes les manipulations sont possibles.

Quatre témoins s’expriment, dont celui qui a posé les têtes des moines sur la route

Dans le documentaire, quatre témoins confirment que les moines ont été tués sur ordre de Djamel Zitouni, le chef du GIA :

Hassan Hattab, ancien chef de région du GIA, rival de Djamel Zitouni.


« Zitouni m’a appelé. Il m’a dit : “Je dois t’informer de quelque chose. On a tué les moines.”

Je n’en croyais pas mes oreilles, nous nous sommes disputés, l’ambiance est devenue électrique.

Je lui ai dit : “Tu n’es pas digne de confiance, tu viens encore de le prouver.”

Je lui ai demandé : “Pourquoi ne les-as tu pas relâchés ?” Il m’a dit : “Qu’auraient pensé mes combattants ?” Je lui ai répondu : “Ah bon, tu as peur de tes hommes plus que tu n’as peur de Dieu ?” »

Abou Imen, le principal geôlier des moines.

Il a passé des heures derrière leur porte et affirme avoir assisté à leur décapitation :

« On n’a pas tiré une seule balle, de toute façon on manquait de balles. Ils ont tous été égorgés au couteau [...] Ils prenaient un moine, le sortaient, l’éloignaient et l’égorgeaient.

Les autres moines, lorsqu’ils ont vu que les moines qui sortaient ne revenaient pas, ils se sont évanouis [...]. L’un d’eux m’a dit : “Tiens, égorges-en un !” J’étais pétrifié. Il m’a poussé et il l’a égorgé. »

Abou Mohamed, émir du GIA à Tablat.

« Entre le moment où ils ont été tués et le moment où ils ont été enterrés, il s’est passé au plus une journée.

Comme le ratissage ne s’arrêtait pas, et que les hélicoptères tournaient sans cesse, quelqu’un a conseillé à Zitouni de les jeter sur la route, pour que tout s’arrête, pour que l’armée cesse de les chercher.

Quand Zitouni a pris la décision de s’en débarrasser, il n’était pas facile de prendre les corps en entier. Ils étaient trop lourds. Alors ils ont coupé les têtes, c’était plus léger à transporter [...]

Quand je suis arrivé, ça puait, une odeur insupportable, comme un sanglier en décomposition. J’ai mis le sac dans la voiture, mais c’était impossible de conduire.

J’étais obligé de sortir la tête pour respirer. Je suis allé chez Abou Srahil, j’ai demandé l’émir, parce que lui savait où déposer les têtes à Médéa. Ils étaient encore reconnaissables, leurs visages n’était pas encore décomposés. »

Laid Chabou, qui faisait alors partie du groupe du GIA ayant enlevé les moines.


« Celui qui tue les moines, il se rapproche de Dieu, et tous avaient soif de meurtre. Il n’y en avait pas un qui ne voulait pas les égorger tous les sept. »

Le GIA, en enlevant les moines, espérait faire pression sur la France pour obtenir la libération de Abdelhak Layada, détenu par les autorités algériennes.

Jean-Charles Marchiani, préfet du Var, ancien de la DGSE et proche de Charles Pasqua, alors sénateur, avait commencé à négocier avec les terroristes.

Selon Pasqua, Jacques Chirac était d’accord sur cette mission secrète, mais il lui avait demandé de ne rien en dire au Premier ministre, Alain Juppé, précisant : « Sinon, il va y avoir un drame. »

Le 9 mai 1996, au milieu d’un article consacré à l’enlèvement des moines, Le Parisien glisse incidemment que Jean-Charles Marchiani a été « vu à Alger il y a cinq jours ».

Consterné, Alain Juppé, apprenant qu’il se fait doubler par Pasqua et Marchiani, ordonne la fin de cette diplomatie parallèle. Le ministre de l’Intérieur Jean-Louis Debré informe Jean-Charles Marchiani, qui lui répond : « Faites-le, mais je vous préviens, ils sont morts. »

Interrogé par les auteurs de l’enquête, Alain Juppé affirme qu’il n’avait pas alors eu connaissance de « propositions crédibles susceptible de sauver la vie des moines ».

Le 10 mai, Jean-Charles Marchiani informe l’émissaire de Djamel Zitouni et les autorités algériennes qu’il a été mis hors jeu. Les Algériens essayent alors de récupérer les moines, envoyant des hélicoptères là où le GIA est soupçonné de les cacher.

Mais selon les deux enquêteurs, Djamel Zitouni ordonne par talkie walkie de les liquider cinq des sept moines. Dans le documentaire, un ancien garde du corps de Zitouni, passé du côté de l’armée, livre un par un les nom des exécutants : Abou N. de la Casbah, Abou T., Rachid O. de son vrai nom, de Bab-el-Oued, A. de Sidi-Moussa, Omar Abou el H., de Bougara – ce dernier est un spécialiste des gorges coupées : « Pas besoin de lui demander, il était toujours volontaire... »

Les hommes du GIA auraient ensuite fui avec les deux derniers moines, mais ceux-ci les ralentissant, ils les auraient tués à leur tour dans les maquis de Bougara.

Le 30 mai 1996, les sept têtes sont déposées à l’entrée de Médéa, sous un petit arbre.

Avatar du membre
Samir
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2777
Enregistré le : 25 mars 2013 16:21
Localisation : Perdu

Re: faut-il supprimer le secret défense ?

Message par Samir » 14 mai 2013 21:14

Non, mais il faut une date de de-classification a partir d'un certain temps pour certain dossier pour que la population y est accès !
"Nos théories sont des représentations symboliques qui jamais ne s'identifient au monde. Entre les deux, aussi raffinée que soit notre connaissance, la distance n'est jamais nulle".
Michel Paty

profil supprimé
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12668
Enregistré le : 29 avril 2011 20:19
Genre :

Re: faut-il supprimer le secret défense ?

Message par profil supprimé » 15 mai 2013 00:06

Le secret défense existe pour une bonne raison : protéger la France, son gouvernement, ses citoyens, ses intérêts contre ses ennemis.

Alors bien sur il y a des information qui sont classées "secret défense" sans pour autant que ce soit vitale pour la sécurité de l'état ou de la nation mais il y a des information qui, prises en dehors de leur contexte géo-politique, risqueraient d'être très mal interprétés. L'ensemble des citoyens français ne sont pas tous des experts en géo-politique tant globale qu'ultra-locale. Certaines disposition particulières sont prises par rapport à un certain contexte particulier lié à une région particulière. Et pour des béotiens qui ne connaitrait pas ce contexte, ces dispositions pourraient être choquantes.

Lever le secret-défense dans le cadre d'une enquête judiciaire ou d'un procès. Pourquoi pas mais il faudrait que l'ensemble des personne ayant pris connaissance des infos jurent solennellement qu'elle garderont ces informations pour elles. Dans la cadre d'un procès, le secret défense ne pourrait alors être levé que dans le cadre d'un hui-clos : pas de public, pas de journalistes uniquement des avocats, des magistrats et les personnes concernés par le procès (accusé, famille proche de la victime et témoins).

meulan
Posteur Diamant
Posteur Diamant
Messages : 586
Enregistré le : 19 juillet 2007 11:18
Localisation : Terre-Europe-France-Bretagne
Genre :

Re: faut-il supprimer le secret défense ?

Message par meulan » 15 mai 2013 01:57

Ne soyons pas naïfs. Le "Secret Défense" a une utilité et une justification.

Le problème est : "Qui ? Quelle instance peut justifier ce qui doit rester secret et ce qui peut être divulguer.

La masse ? Les électeurs ? Les élus ? Le gouvernement ? Seulement les "services" ?

Qui contrôle les contrôleurs ?
"Dès que l'on fouille le passé, le mal n'est pas toujours où l'on dit, le bien n'est pas toujours où l'on croit"
(Jean Sévillia)

Avatar du membre
Crapulax
Administrateur
Administrateur
Messages : 147123
Enregistré le : 15 septembre 2008 22:22
Localisation : A "Bonheur City".
Genre :

Re: faut-il supprimer le secret défense ?

Message par Crapulax » 15 mai 2013 06:29

Si ils l'enlèvent pour le dossier Karachi,il y en a qui vont "se faire" dessus. :XD: :content79
Aux mains de l'Etat,la force s'appelle Droit....Aux mains de l'individu,elle se nomme le crime....
Si tu m'as pris pour un clown tu t'es trompé de Carnaval...
..J'apprécie tellement les Chips que parfois je leurs fais des bisous...

véra
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 11382
Enregistré le : 15 janvier 2009 16:32
Genre :

Re: faut-il supprimer le secret défense ?

Message par véra » 15 mai 2013 11:50

Crapulax a écrit : Si ils l'enlèvent pour le dossier Karachi,il y en a qui vont "se faire" dessus. :XD: :content79


bof! tout a été nettoyé, et les pièces compromettantes sont dans le secret défense et rien ne sera révéler, peut-être dans 50 ans, 100 ans.....! :(

Répondre

Retourner vers « POLITIQUE 2009 et avant »