Zyed et Bouna

Répondre
Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 105505
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : L'univers
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Fonck1 » 29 avril 2011 14:34

Dernier message de la page précédente :

Stick a écrit : Tu as raison : lorsque l'on n'a rien à se reprocher, on n'a pas peur de la police, et on ne la fuit pas.
c'est pas si simple que ca stick,j'en parle souvent avec les pré-ados,j'ai aussi eu affaire a eux,de simple contrôles,c'est pas si évident.
si comme dans ces quartiers,il y a du matraquage,et de mauvaises arrestations,la peur prends vite le dessus,et ta police ne deviens plus force de l'ordre,mais force de répression.
a ajouter également,beaucoup de gens des quartiers modestes viennent souvent d'endroit ou la signification de la police,signifie la prison directe,ou la torture,il peut aussi y avoir cause a effet.
encore des manquements à l'éducation des immigrés.
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
Sergent Major
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2668
Enregistré le : 28 mars 2010 17:44

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Sergent Major » 29 avril 2011 14:38

Moi si tisi ! :XD:

Mais maintenant, avec mes cheveux gris, mon look de bon père de famille, le style de voiture que j'ai ... si les flics me contrôlent et que je n'ai aucun papier sur moi je suppose qu'ils me donneront un délai pour me présenter au poste et ne me tutoieront pas. Mais c'est bizarre, à pied ou en bagnole je ne suis jamais contrôlé ! Tout cela marcherait-il aux apparences pour ne pas dire au faciès ??? :shock:

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 119343
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par tisiphoné » 29 avril 2011 14:39

Fonck1 a écrit : c'est pas si simple que ca stick,j'en parle souvent avec les pré-ados,j'ai aussi eu affaire a eux,de simple contrôles,c'est pas si évident.
si comme dans ces quartiers,il y a du matraquage,et de mauvaises arrestations,la peur prends vite le dessus,et ta police ne deviens plus force de l'ordre,mais force de répression.
a ajouter également,beaucoup de gens des quartiers modestes viennent souvent d'endroit ou la signification de la police,signifie la prison directe,ou la torture,il peut aussi y avoir cause a effet.
encore des manquements à l'éducation des immigrés.
on en revient encore à la Police de proximité de Jospin.
#lepointnoir

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 105505
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : L'univers
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Fonck1 » 29 avril 2011 14:45

Sergent Major a écrit : Moi si tisi ! :XD:

Mais maintenant, avec mes cheveux gris, mon look de bon père de famille, le style de voiture que j'ai ... si les flics me contrôlent et que je n'ai aucun papier sur moi je suppose qu'ils me donneront un délai pour me présenter au poste et ne me tutoieront pas. Mais c'est bizarre, à pied ou en bagnole je ne suis jamais contrôlé ! Tout cela marcherait-il aux apparences pour ne pas dire au faciès ??? :shock:
il a déjà été relayé ici qu'on faisait plus de contrôles "au faciès".c'est même des ordres de l'intérieur.c'est ca la république égalitaire d'aujourd'hui.
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 119343
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par tisiphoné » 29 avril 2011 14:47

Fonck1 a écrit : il a déjà été relayé ici qu'on faisait plus de contrôles "au faciès".c'est même des ordres de l'intérieur.c'est ca la république égalitaire d'aujourd'hui.
on va retomber sur les propos de zeymour
#lepointnoir

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 105505
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : L'univers
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Fonck1 » 29 avril 2011 14:48

tisiphoné a écrit : on en revient encore à la Police de proximité de Jospin.
non mais le petit a dit qu'il fallait pas les côtoyer mais plutôt leur taper dessus et jouer a starsky et hutch.
puis ca donne mieux médiatiquement dans les reportages.
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
Crapulax
Administrateur
Administrateur
Messages : 142341
Enregistré le : 15 septembre 2008 22:22
Localisation : A "Bonheur City".
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Crapulax » 01 mai 2011 12:43

dinosaure a écrit : Tu vis sur quelle planète ?

Actuellement en RP le sport policier national c'est la chasse au jeune. Et crois moi les bleus trouvent toujours quelque chose à redire.

Sans compter que jusqu'à la semaine dernière ils pouvaient "faire chier" n'importe qui en le mettant en garde à vue sans motif, sans contrôle et dans les conditions les plus humiliantes.

Je l'ai répété sans arret,les Flics dans certaines zones harcèlent les memes personnes,à force ca gonfle.En fait ca fait depuis 15 ans que les chtars nous les cassent,mais bien sur quand ils sont en nombre.Meme à 2 ils ne s'arretent pas. :XD:

Au fait,les kisdés ne font peurs qu'à eux meme (sauf en patrouille la nuit lorsqu'ils puent le sky,là tu te poses la question de savoir si rien ne les démange).
Aux mains de l'Etat,la force s'appelle Droit....Aux mains de l'individu,elle se nomme le crime....
Si tu m'as pris pour un clown tu t'es trompé de Carnaval...
..J'apprécie tellement les Chips que parfois je leurs fais des bisous...

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 119343
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par tisiphoné » 01 mai 2011 13:45

Crapulax a écrit :
Je l'ai répété sans arret,les Flics dans certaines zones harcèlent les memes personnes,à force ca gonfle.En fait ca fait depuis 15 ans que les chtars nous les cassent,mais bien sur quand ils sont en nombre.Meme à 2 ils ne s'arretent pas. :XD:

Au fait,les kisdés ne font peurs qu'à eux meme (sauf en patrouille la nuit lorsqu'ils puent le sky,là tu te poses la question de savoir si rien ne les démange).
tu peux traduire STP?
#lepointnoir

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 105505
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : L'univers
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Fonck1 » 01 mai 2011 18:10

ouais seb,a un moment,il faut faire une effort ^^
si tu parles comme ca au flics,t'étonnes pas non plus ^^

comment par les respecter en parlant français ;-)
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 119343
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Genre :
Contact :

es familles de obtiendront-elles finalement un procés ?

Message par tisiphoné » 03 octobre 2012 16:27

Les familles des ados morts à Clichy-sous-Bois espèrent beaucoup de la prochaine décision de la Cour de cassation. Interview d'un de leurs avocats, Me Tordjman.

Les familles de Zyed Benna et Bouna Traoré obtiendront-elles, finalement, la tenue d'un procès ? A l'issue d'une course-poursuite avec la police, les ados de 17 et 15 ans sont morts électrocutés, le 27 octobre 2005, dans un transformateur EDF, à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Déclenchant des violences urbaines de grande ampleur.

Après de longues années de procédure, leurs familles espèrent que la prochaine décision de la chambre criminelle de la Cour de cassation leur sera favorable. Mais va-t-elle, comme elles le redoutent, suivre l'avis de l'avocat général, confirmer le non-lieu et rejeter leur pourvoi ?

Si sa décision, qui devrait être mise en délibéré, ne sera sans doute pas connue dans la foulée, la haute juridiction doit étudier mercredi 3 octobre la remise en cause ou non, de ce non-lieu.


"Le Nouvel Observateur" a questionné un avocat des familles, Emmanuel Tordjman.

Quelles peuvent être les conséquences de cette décision et comment les abordez-vous ?


- Dans l'hypothèse où la Cour de cassation casserait l'arrêt de la chambre de l'instruction, elle dirait à une nouvelle cour d'appel que les constatations faites dans le dossier justifient le fait qu'un procès public puisse se tenir. Pour que les policiers, à l'égard desquels des charges avaient été reprochées, soient jugés par le tribunal correctionnel. Il appartiendra alors au tribunal correctionnel d'apprécier la nature des charges et les faits soumis. Autre hypothèse, la moins porteuse d'espoir pour les familles, serait que la Cour de cassation, demain ou dans le cadre de son délibéré, rejette le pourvoi.

L'avocat général s'est déjà prononcé pour la confirmation du non-lieu. Dans quelle mesure cela pèse-t-il sur l'espoir des familles et que prévoyez-vous s'il est effectivement confirmé ?

- Les familles doivent d'abord être saluées. Depuis près de sept ans, elles ont confiance dans la justice de notre pays. Elles sont persévérantes, et mettent en œuvre les procédures que les sociétés démocratiques offrent aux victimes, à savoir la saisine d'un tribunal correctionnel, pour que les infractions puissent être jugées conformément à la loi. Elles ont déjà affronté des réquisitions de non-lieu, ce qui était déjà assez exceptionnel, par le procureur de la République, quand les juges d'instruction avaient eux estimé qu'il y avait des indices graves et concordants et des charges justifiant le renvoi devant un tribunal correctionnel.

Nous espérons donc cette fois, avec l'aide de Me Patrice Spinosi, que la chambre criminelle viendra dire que les éléments du dossier justifient qu'un procès puisse se tenir devant un tribunal. Cela serait le meilleur moyen de rétablir la sérénité et de montrer que la loi s'applique de la même manière sur l'ensemble du territoire de la République. Si le pourvoi est rejeté, nous saisirons la cour européenne des droits de l'homme et engagerons des citations directes pour "mise en danger de la vie d'autrui" à l'encontre des policiers.

L'avocat des policiers, Daniel Merchat, qualifie la position des familles de "tartufferie" et "manipulation de l'opinion". Il dénonce l'absence de charges et soutient qu'il y a eu une tentative de cambriolage à l'origine de la course-poursuite.

- Les familles Benna et Traoré ont découvert les propos tenus par notre confrère avec consternation. Elles nous ont d'ailleurs demandé, à Jean-Pierre Mignard et moi-même, d'engager une action judiciaire appropriée pour les faire sanctionner. Au travers de l'atteinte à la mémoire des morts, ces propos visent évidemment à porter atteinte à l'honneur et la considération des familles, à disqualifier leur action et à mettre en cause leur probité. Alors qu'elles ne font que rappeler une stricte vérité judiciaire, à savoir que dans ce dossier, à l'origine, il n'y avait aucune infraction pénale de commise par les enfants. Aucune.

Quel est l'état d'esprit des proches des victimes, sept ans après les faits ?

- Ils attendent la tenue de l'audience avec impatience. Pour la première fois, même si ce n'est pas encore devant un tribunal, elle sera publique. Je le répète, les familles ont confiance en la justice française pour qu'elle dise le droit, et qu'elle dise, au regard des éléments matériels du dossier et pour ces faits en particulier, qu'un reproche de nature pénale peut être fait aux policiers. A charge pour le tribunal, pour qu'il y ait enfin un procès et un peu de sérénité, d'apprécier si oui ou non ces charges étaient justifiées. La décision revient évidemment au tribunal, la présomption d'innocence devant être reconnue sans aucune difficulté aux policiers.

Quelle pourrait être l'incidence de la confirmation du non-lieu pour les policiers sur les proches et les habitants du quartier où vivaient les deux jeunes ?

- Ce serait une très grande déception, un sentiment d'incompréhension et d'injustice. Cela reviendrait à dire à ces familles, qui ont déjà souffert de la perte d'un enfant -qui est quand même ce qu'il y a de plus terrible-, que notre système judiciaire français ne leur permet pas d'être reconnues comme victimes. Elles seraient évidemment très déçues. Les familles ont fait un choix démocratique : elles ont désigné un avocat et saisi la justice. Il faut que la justice entende cet appel pour que dans les quartiers comme dans les centre-villes la justice soit la même pour tous.
#lepointnoir

Avatar du membre
sanka
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2109
Enregistré le : 05 janvier 2008 20:23
Contact :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par sanka » 03 octobre 2012 17:41

Pour
fonck

A quand le coup de foudre entre les jeunes et les policiers ?

Avatar du membre
scorpion3917
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 7602
Enregistré le : 02 février 2011 20:19

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par scorpion3917 » 03 octobre 2012 19:05

ce triste feuilleton n'en finit pas de m'exaspérer. Soit les flics sont coupables et doivent être condamnés soit on ne peut rien leur reprocher. Le dossier est vide . Alors, dissimulation de preuves, mensonges du côté policier ou réellement ce qui devait arriver est arrivé et arrivera encore. Cette famille veut la peau de ces deux policiers. C'est qu'elle a des preuves de leur culpabilité. L'intime conviction ne suffit pas. Et s'ils sont innocents, pourquoi cet acharnement ?
La cour de cassation a 1 mois pour réfléchir. Voyons de quel côté va pencher la décision ultime avec un dossier plus que maigre. Je ne serais pas surpris que la décision soit politique pour calmer les esprits comme on dit et de renvoyer les 2 fonctionnaires devant les tribunaux. Il faut aussi avoir une pensée pour eux et leur familles qui depuis cette affaire ne doivent pas être à la fête tous les jours. Certes 2 vies ont été fauchées et je ne l'oublie pas non plus. Mais enfin, il serait temps de mettre un terme à tous ces atermoiements qui n'ont que trop duré.
La seule chose qui permet au mal de triompher est l inaction des hommes de bien.
Edmund Burke.

Avatar du membre
Jarod1
Animateur
Animateur
Messages : 41514
Enregistré le : 24 avril 2008 14:05
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Jarod1 » 04 octobre 2012 10:27

Je ne connais pas le dossier, mais comme les juges d'instruction font rarement des cadeaux aux flics quand ils déconnent...
"disons que la chine est un pays particulier,c'est sur,tout le monde a du travail,et ceux qui ne savent rien faire au lieu d'attendre que ça passe balayent les autoroutes.
on ne sait pas trop à quoi ca sert,mais au moins,ils travaillent."

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 105505
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : L'univers
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Fonck1 » 04 octobre 2012 11:03

sanka a écrit : Pour
fonck

A quand le coup de foudre entre les jeunes et les policiers ?
si ca pouvait être un vrai coup de foudre,ca nous débarrasserait de beaucoup de violence d'un coté comme de l'autre :lol:
Tu as peur.
La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.

Avatar du membre
Crapulax
Administrateur
Administrateur
Messages : 142341
Enregistré le : 15 septembre 2008 22:22
Localisation : A "Bonheur City".
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par Crapulax » 04 octobre 2012 18:05

:XD: La retranscription des conversations des policiers dans les voitures prouvent qu'ils ont laissé les gamins rentrer dans le transfo,ils parlaient meme de "griller". :langue11

Des années aprés ce n'est pas jugé,ça je le répète depuis le drame.Ils sont coupables et en premier lieu de non assistance à personne en danger,ils ne sont pas aller les empecher ou les avertir du danger alors qu'ils se marraient dans la voiture.

De belles ordures,pas d'autres mots et il n'y a rien de choquant,vous savez ce que j'en dis depuis le début! :langue11
Aux mains de l'Etat,la force s'appelle Droit....Aux mains de l'individu,elle se nomme le crime....
Si tu m'as pris pour un clown tu t'es trompé de Carnaval...
..J'apprécie tellement les Chips que parfois je leurs fais des bisous...

véra
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 11020
Enregistré le : 15 janvier 2009 16:32
Genre :

Re: Zyed et Bouna: non-lieu pour les deux policiers

Message par véra » 05 octobre 2012 10:05

Crapulax a écrit : :XD: La retranscription des conversations des policiers dans les voitures prouvent qu'ils ont laissé les gamins rentrer dans le transfo,ils parlaient meme de "griller". :langue11

Des années aprés ce n'est pas jugé,ça je le répète depuis le drame.Ils sont coupables et en premier lieu de non assistance à personne en danger,ils ne sont pas aller les empecher ou les avertir du danger alors qu'ils se marraient dans la voiture.

De belles ordures,pas d'autres mots et il n'y a rien de choquant,vous savez ce que j'en dis depuis le début! :langue11

tu connais à fond le dossier ? :(

Répondre

Retourner vers « POLITIQUE 2010-2011 »