Le libre arbitre-existe-il?

Rêves, philosophie de la vie, sciences de l'âme, ésotérisme, ...
Répondre
Avatar du membre
crepenutella
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9082
Enregistré le : 02 août 2014 12:30

Le libre arbitre-existe-il?

Message par crepenutella » 20 mai 2020 11:23

Nous le savons, notre conception de la liberté se base sur le concept chrétien de "libre arbitre" qui suppose une instance à l'intérieur de nous (l'âme) doué de la capacité de choisir entre le bien et le mal. C'est le fondement de la liberté. Cette idée est assez lié bien sur à la philosophie grecque qui inventa le "concept" et "l'idée", ainsi que la notion de "liberté" du citoyen par opposition à celle du sujet (de l'Empire Perse). Dans ce cas, que ce soit chez Kant, Rousseau, ou dans le christianisme, il y a toujours un dualisme entre le corps et l'esprit, le sensible et l'intelligible. Rousseau lui même prétend faire "acte de foi" en postulant l’existence d'une instance doté de volition dans le corps. L'être humain doué de volonté en occident est donc toujours double.

Or le libre arbitre n'est pas universel. La Chine ne l'a jamais conçu. Il n'existait d'ailleurs pas jusqu'à récemment de mot pour désigner ce que nous entendons par "liberté" dans cette langue. Le terme actuel étant une transcription du concept occidental. Les penseurs chinois ayant d'avantage théorisé la "spontanéité". L'être humain, comme la plante, étant spontanément poussé dans une direction. Tout l'art du sage consistant à retrouver, malgré les conditionnement extérieurs, sa propre nature/propension qui est de tendre vers la morale. La morale n'étant ni le mal ni le bien qui n'existe pas en tant que tel, mais l'adéquation à sa propension naturelle qui, de manière fondamentale est la réaction devant l’insupportable. Lorsqu'un enfant tombe dans un puit, on tend le bras pour le retenir. Spontanément. En cela on est fondamentalement un être moral.
C'est tout.

Or la science moderne tend à remettre en doute l'existence d'un libre arbitre chez l'être humain. Et je reporte un article ici intéressant à cet égard:

"Patrick Haggard ne croit pas aux fantômes. En tout cas, pas au «fantôme dans la machine», cette âme ou conscience, indépendante du cerveau, qui guiderait les humains. Avec son groupe de recherche de l’Institut de neurosciences cognitives de l’University College de Londres, il étudie la cause de nos actions: ce qui les initie, comment nous les contrôlons.

Pour lui, plus on connaît les processus cérébraux de décision, moins l’existence du libre arbitre paraît vraisemblable, du moins dans le sens cartésien du terme. C’est cette vision que le chercheur présentera le 13 septembre à l’EPF de Lausanne, lors de TEDxHelvetia, avatar suisse des prestigieuses conférences TED organisées partout dans le monde (LT des 22 et 29.08.2012).

Le Temps: Qu’est-ce qui vous fait douter de l’existence du libre arbitre?

Patrick Haggard: J’étudie ce qui se passe dans le cerveau et cause nos actions «volontaires». Le flux qui mène de nos pensées à nos actes est trompeur. Notre cerveau nous joue des tours astucieux pour nous donner une impression de contrôle, qui fait que nous nous considérons responsables de nos actions. C’est très important socialement, notamment dans notre système légal. Dans notre cadre culturel et philosophique, il y a une sorte de penseur conscient qui décide «je veux lever mon bras» et fait que notre bras se lève. C’est l’approche dualiste du corps et de l’esprit héritée de Descartes. Le problème, c’est qu’elle n’est pas compatible avec notre compréhension actuelle des mécanismes du cerveau. Mon bras se lève à cause d’un certain nombre de processus neurologiques déterministes que nous pouvons mesurer et quantifier."
https://www.letemps.ch/sciences/libre-arbitre-nexiste

Alors finalement le libre-arbitre selon vous est-il nécessaire? Est-il un mythe? Comment être libre dans ces conditions? Quelle place pour la responsabilité individuelle? Existe-il seulement un "je" doué de volonté propre?
Modifié en dernier par crepenutella le 20 mai 2020 11:27, modifié 1 fois.
Quand l’intérêt des riches sera t-il confondu avec celui du peuple? Jamais! Maximilien de Robespierre.

Avatar du membre
crepenutella
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 9082
Enregistré le : 02 août 2014 12:30

Re: Le libre arbitre-existe-il?

Message par crepenutella » 20 mai 2020 11:25

"Quelles expériences réalisez-vous?

– Nous demandons par exemple à des gens de choisir de presser un bouton avec leur main droite ou gauche. C’est leur «libre arbitre», à eux de décider. Mais en affichant une flèche sur un écran, tellement rapidement que la personne ne peut la voir consciemment, on arrive à influencer sa décision en faveur d’un côté. Cela montre que, même lorsque nous pensons décider en toute liberté, nous sommes influencés par toutes sortes de choses dans notre environnement. Nous avons récemment obtenu des résultats intéressants en prolongeant l’expérience. Après que les gens ont pesé sur le bouton, nous faisons apparaître une couleur et leur demandons d’évaluer leur responsabilité dans le choix de cette couleur. Si on précède l’action de flèches subliminales et que la personne les suit, elle a l’impression d’avoir plus de contrôle sur le résultat. C’est paradoxal. Pour moi, cela indique que notre ressenti est assez différent des mécanismes cérébraux sous-jacents. Notre conscience de nos actions est en quelque sorte construite."
Quand l’intérêt des riches sera t-il confondu avec celui du peuple? Jamais! Maximilien de Robespierre.

Répondre

Retourner vers « PSYCHOLOGIE & PHILOSOPHIE »