UN MILLION DE REVOLUTIONS TRANQUILLES

Rêves, philosophie de la vie, sciences de l'âme, ésotérisme, ...
jack127
Posteur de Bronze
Posteur de Bronze
Messages : 202
Enregistré le : 10 mai 2019 16:07

Re: UN MILLION DE REVOLUTIONS TRANQUILLES

Message par jack127 » 24 novembre 2019 22:25

Dernier message de la page précédente :

Anaïs a écrit :
24 novembre 2019 14:51

C'est ta vision limitée des choses qui pose problème ; tu regardes trop la télé... Si les médias n'avaient pas fait de bruit sur Dieudonné, tu continuerais de l'applaudir.. Tu vas bêtement vers le chemin que t'impose le pouvoir et tu y vas en courant en plus...
Dieudonné est applaudit par les juifs du quotidien. Si tu t'intéressais un peu plus de manière neutre, tu t'en apercevrais...
Il est peut être un peu trop subtile pour toi... peut être.. ;)
Pour affirmer de telles choses, soit vous êtes antisémite, soit vous êtes ignorante. Je vais être indulgent et vous classé dans la seconde catégorie.Je vous rappelle que ce monsieur a été condamné pour ses propos et je ne pense pas que notre justice le soit elle ignorante et concernant les juifs qui l'applaudissent, il s'agit d'un de vos fantasmes et j'ajouterais que Dieudonné a lui même été agressé par des juifs radicaux. On est donc bien loin de vos délires personnels...

jack127
Posteur de Bronze
Posteur de Bronze
Messages : 202
Enregistré le : 10 mai 2019 16:07

Re: UN MILLION DE REVOLUTIONS TRANQUILLES

Message par jack127 » 24 novembre 2019 22:41

Personnellement ce type ne m'a jamais fait rire depuis sa séparation avec Semoun car j'avais déjà perçu sa noirceur dans ses propos. Il a d'ailleurs été laché par tous ces amis du show biz, même ceux qui l'ont défendu coûte que coûte et qui ont finis par comprendre que ce type avait un sérieux problème avec les juifs.
Un petit florilège de ces citations pour vous rafraichir la mémoire:
Dieudonné interprète, au cours d'un sketch, un colon israélien extrémiste, portant un chapeau de Juif orthodoxe, des papillotes, une cagoule et un treillis militaire. Le personnage joué par Dieudonné qualifie d'« acte antisémite » la présence de Jamel Debbouze sur le plateau, avant de lancer un appel aux jeunes des cités : « Convertissez-vous comme moi. Rejoignez l'axe du bien, l'axe américano-sioniste, qui vous offrira beaucoup de débouchés »75, puis de conclure son discours par un cri, que la plupart des médias retranscrivent par « Isra-heil76,77,78 ! », et par une parodie de salut nazi!

Il s'en prend à l'animateur Arthur, lui reprochant notamment de « financer de manière très active (avec sa société de production) l'armée israélienne qui n'hésite pas à tuer des enfants palestiniens ». Arthur porte plainte : en juin 2006, Dieudonné est condamné pour diffamation.

Dieudonné accorde un entretien au Journal du dimanche et revient sur la manifestation et l'agression lors du spectacle. À une question d'un journaliste lui demandant comment il a vécu les manifestations avant son spectacle, il répond : « Les ligues juives insultaient les spectateurs, ils m'insultaient moi. Pire, ils ont commis un attentat. Que le CRIF ne condamne pas et excuse même ! Un homme a été arrêté, qui fait partie de ces mouvements d'extrême droite sionistes, racistes et xénophobes. « Sale nègre », « les Juifs auront ta peau », voilà le genre de slogans que j'ai entendus. Ce sont tous ces négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd'hui l'action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d'Ariel Sharon. Ceux qui m'attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur les traites négrières et l'esclavage.

À partir d'avril 2004, Dieudonné interprète un nouveau one-man-show, ironiquement intitulé Mes excuses. Dieudonné avait initialement prévu d'intituler le spectacle Mes excuses, dans ton cul, avant de le renommer pour « calmer le jeu ». Il y expose de manière récurrente une vision du monde où les Juifs règnent sur la pensée et le discours. Des comparses, déguisés en militaires, incarnent une « police de l'esprit », qui vient régulièrement le rappeler à l'ordre durant le spectacle. On lui interdit notamment de prononcer le mot « Palestinien » et on lui rappelle que « lécher le cul du CRIF est recommandé ». Dieudonné présente au début du spectacle ses « excuses » au « peuple élu », mais enchaîne ensuite sur un bras d'honneur.

Le 16 février 2005, lors d'une conférence de presse à Alger, Dieudonné qualifie la commémoration de la Shoah (à l'occasion du soixantième anniversaire de la libération des camps) de « pornographie mémorielle ». Ces propos entraînent une nouvelle polémique et un procès. Dans le même temps, il s'en prend au « lobby sioniste, qui cultive l'unicité de la souffrance » et se plaint de ne pouvoir réaliser son film sur la traite des Noirs à cause des « autorités sionistes ».

J'arrête ou je continue?

Répondre

Retourner vers « PSYCHOLOGIE & PHILOSOPHIE »