Plus l'on est petit plus grands sont les risques (en tant "qu'animaux")

Rêves, philosophie de la vie, sciences de l'âme, ésotérisme, ...
Répondre
Avatar du membre
Jiimmy
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 4939
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Plus l'on est petit plus grands sont les risques (en tant "qu'animaux")

Message par Jiimmy » 14 juillet 2022 09:17

Il ne viendrait à personne, à l'esprit un minimum sain, l'idée d'aller tuer pour le plaisir un cheval ou encore d'éliminer un chat qui viendrait se coller à nous dans la rue.
Et pourtant, nous procédons, bien souvent, ainsi lorsqu'il s'agit d'insectes. S'impose inconsciemment à nous l'illusion que la valeur de la vie d'un "animal" est naturellement tributaire soit :

- De sa taille (une girafe valant plus qu'un chien)

- De sa rareté (un pingouin valant plus qu'une poule)

- De sa valeur marchande (un pur sang valant plus qu'un boeuf)

Au final, tous restent des êtres vivants nonobstant la considération que l'on peut avoir d'eux, il devrait (il me semble) nous incomber de ne pas leur ôter la vie pour notre unique jouissance.
En ce qui me concerne, j'ai une phobie maladive des insectes (et plus particulièrement des Araignées dont la seule image pourrait suffire à me torturer). Et pourtant, il ne me vient pas à l'idée de les tuer lorsque je les croise au dehors de chez moi ou lorsque je peux en apercevoir une chez moi. Au mieux, je prends mon courage à 100 mains et je tente de l'évacuer avec une feuille, sans la regarder, si elle est petite. Au pire j'appelle à l'aide pour que quelqu'un le fasse pour moi.

Certes, ce n'est pas parce que j'agis ainsi que tout le monde doit procéder et penser similairement mais je considère comme extrêmement malsain le fait de tuer des mouches (lorsqu'il ne s'agit pas de les trucider en leur découpant les ailes pour le plaisir), des moustiques ou tout autre insecte uniquement dans le but de ne pas être embêté (dans les cas où ceux-ci ne menacent aucunement notre intégrité physique et/ou ne véhiculent aucune maladie). L'on peut tuer pour se nourrir ou se protéger, c'est un fait, mais j'admets difficilement que ce soit par plaisir ou pour un confort furtif.

A mon sens, il est tout aussi cruel que de tuer un éléphant dans un safari qu'une mouche qui aura eu le malheur de passer trop près de notre tête. Au final on sacrifie deux existences et ce quelle que soit la taille de leurs corps (ce qui ne revêt, pour moi, aucune importance).
Vergissmeinnicht

Avatar du membre
Laell
Posteur Experimente
Posteur Experimente
Messages : 159
Enregistré le : 20 juin 2022 23:24
Genre :

Re: Plus l'on est petit plus grands sont les risques (en tant "qu'animaux")

Message par Laell » 14 juillet 2022 10:31

Et pour les moustiques femelles dont certaines espèces transmettent des maladies mortelles ?
"un jour après l'autre".
Pour ne faire plus qu'un, il faudra laisser un peu de soi quelque part...

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 4939
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Plus l'on est petit plus grands sont les risques (en tant "qu'animaux")

Message par Jiimmy » 03 août 2022 12:50

Laell a écrit :
14 juillet 2022 10:31
Et pour les moustiques femelles dont certaines espèces transmettent des maladies mortelles ?
C'est la raison pour laquelle je disais : dans les cas où ceux-ci ne menacent aucunement notre intégrité physique et/ou ne véhiculent aucune maladie
Vergissmeinnicht

patbill
Posteur VIP
Posteur VIP
Messages : 1428
Enregistré le : 04 août 2019 10:12
Localisation : Hauts de France
Genre :

Re: Plus l'on est petit plus grands sont les risques (en tant "qu'animaux")

Message par patbill » 03 août 2022 20:48

Et pour les guêpes on fait quoi ?

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 4939
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Plus l'on est petit plus grands sont les risques (en tant "qu'animaux")

Message par Jiimmy » 06 août 2022 00:25

patbill a écrit :
03 août 2022 20:48
Et pour les guêpes on fait quoi ?
On tente de les apprivoiser et on les met dans une cage.
Vergissmeinnicht

Avatar du membre
Laell
Posteur Experimente
Posteur Experimente
Messages : 159
Enregistré le : 20 juin 2022 23:24
Genre :

Re: Plus l'on est petit plus grands sont les risques (en tant "qu'animaux")

Message par Laell » 06 août 2022 08:59

patbill a écrit :
03 août 2022 20:48
Et pour les guêpes on fait quoi ?
On utilise des répulsifs naturels, on ne s'agite pas, et on les laisse vivre et jouer leur rôle de "polinisateurs"
"un jour après l'autre".
Pour ne faire plus qu'un, il faudra laisser un peu de soi quelque part...

Répondre

Retourner vers « PSYCHOLOGIE & PHILOSOPHIE »