Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Actualité hebdo, politique, économie, informations...
Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 14134
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23
Localisation : Clermont Ferrand
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par le chimple » 22 septembre 2022 20:25

Dernier message de la page précédente :

Jiimmy a écrit :
22 septembre 2022 19:36
le chimple a écrit :
22 septembre 2022 12:59

Qui pour certains ont vite calculé qu'il était infiniment plus cool de rester chez eux plutot que d'aller bosser pour quelques euros de plus ??
Que certains reprennent le travail et démissionnent juste après le délais qui leur permet de retoucher des allocations ??
On voit vraiment tout et n'importe quoi. Comme souvent ce sont ceux qui s'y connaissent le moins qui parlent le + sur ces sujets là.

Vous pouvez nous citer des faits concrets de personnes gagnant presque autant au chômage qu'au travail (en détaillant les conditions) et nous dire combien de gens cela impacterait ?

Enfin, vous pouvez nous citer les cas légitimes de démission (par rapport à pôle-emploi) afin que l'on puisse savoir qui sont ces gens qui démissionnent pour toucher le chômage.

""Vous pouvez nous citer des faits concrets de personnes gagnant presque autant au chômage qu'au travail (en détaillant les conditions) et nous dire combien de gens cela impacterait ?"
Oui , en général les postes non pourvus qui sont à la limite du Smic ..
""Enfin, vous pouvez nous citer les cas légitimes de démission (par rapport à pôle-emploi) afin que l'on puisse savoir qui sont ces gens qui démissionnent pour toucher le chômage.""
Oui , des postes chez des petits patrons ou magasins petites surfaces !
Des collègues à mon fils n'arrivent pas à embaucher durablement des employés .. et certains ont le culot de leur expliquer textuellement le pourquoi de leur départ au bout de 6 mois ..
Je n'ai pas l'impression que vous connaissiez le monde de l'artisanat ou du commerce !
Une amie , responsable d'un magasin avec une vingtaine d'employés , sur la région de Riom n'arrive pas a en trouver . travail de mise en rayon trop fatigant , lever trop tôt le matin .. si vous avec quelqu'un sous la main , n'hésitez pas , je vous mets en contact ..
Quand un marin se baigne, c'est toujours pour la dernière fois.

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 5221
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par Jiimmy » 22 septembre 2022 21:24

le chimple a écrit :
22 septembre 2022 20:25

Oui , en général les postes non pourvus qui sont à la limite du Smic ..

Oui , des postes chez des petits patrons ou magasins petites surfaces !
Quel est le rapport entre les postes non pourvus à la limite du smic et les droits au chômage qui sont propres à chaque individu ?

Quel est le rapport entre une démission légitime (aux yeux de pôle-emploi) et des postes chez des petits patrons ou magasins petites sufaces ?
Vergissmeinnicht

Avatar du membre
Hdelapampa
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 7129
Enregistré le : 01 mars 2016 18:47
Localisation : Normandie
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par Hdelapampa » 22 septembre 2022 23:44

papibilou a écrit :
22 septembre 2022 18:44

C'est plus compliqué que ça. Si vous avez atteint comme dans nombre de pays du nord de l'Europe le plein emploi, il n'y a pas photo: les patrons font de gros efforts financiers et matériels.
Imaginer encore et encore que les patrons sont les méchants et les salariés les gentils est lassant, car les caricatures finissent par l'être.
La pression fiscale ça existe. Les artisans et commerçants s'adonnent volontiers à la dissimulation fiscale dès qu'ils le peuvent. C'est la raison qui m'a déjà fait souhaiter que tous les paiements se fassent par carte et le moins possible en liquide.
Oui ce sont les partis modérés qui dirigent le pays et ils savent que les finances de l'état sont un équilibre entre ce qui est acceptable par les entreprises ( pour éviter de ne plus être compétitif : trop d'impôt tue l'impôt), et ce qui est nécessaire pour le fonctionnement de l'état et le budget social.
Il n'y a nulle part le plein emploi.
Et surtout pas en Allemagne ou au Royaume-Uni.
Plein emploi = chaque salarié (prolétaire) a un emploi pérenne, à temps plein et permettant de construire un projet de vie.
Pas des petits boulots permettant à peine de survivre comme il y en a tant et de plus en plus alors que les actionnaires se gavent.
“Une situation prérévolutionnaire éclate lorsque ceux d'en haut ne peuvent plus, ceux d'en bas ne veulent plus, et ceux du milieu basculent avec ceux d'en bas. ” W.I.Oulianov Lénine

latresne
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12669
Enregistré le : 27 juin 2017 17:22

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par latresne » 23 septembre 2022 00:47

Mickey a écrit :
21 septembre 2022 16:08
latresne a écrit :
21 septembre 2022 15:27



Je ne connais pas le bilan des entreprises françaises du CAC ou autres grandes entreprises.Je parle de celles qui font tourner la France,les petites et moyennes entreprises qui emploient 50 % des salariés à temps plein.Ce sont beaucoup de ses 50 % qui risquent de perdre leur emploi.Renseignez-vous auprés des petites entreprises et commerces de votre ville ,vous découvrirez la réalité de leur situation financière.TT le monde ne peut pas et ne veut pas être fonctionnaire.
Cessez vos jérémiades, les PME ont largement de quoi payer correctement leurs employés. Sauf que les patrons sont les nouveaux seigneurs qui considèrent les salariés comme des gueux à la limite de l'esclavage.

Encore un expert qui doit déjà avoir géré une entreprise .

latresne
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12669
Enregistré le : 27 juin 2017 17:22

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par latresne » 23 septembre 2022 01:02

Hdelapampa a écrit :
21 septembre 2022 16:17
latresne a écrit :
21 septembre 2022 15:27



Je ne connais pas le bilan des entreprises françaises du CAC ou autres grandes entreprises.Je parle de celles qui font tourner la France,les petites et moyennes entreprises qui emploient 50 % des salariés à temps plein.Ce sont beaucoup de ses 50 % qui risquent de perdre leur emploi.Renseignez-vous auprés des petites entreprises et commerces de votre ville ,vous découvrirez la réalité de leur situation financière.TT le monde ne peut pas et ne veut pas être fonctionnaire.
Vous parlez des artisans (boulangers, plombiers, chauffagistes, paysagistes etc) ou bien des SOUS TRAITANTS des entreprises du CAC 40?
Là, il y en effet, à distinguer.
Mais je ne crois pas que les tout petits patrons embauchent 50 % des salariés.
Et de toute façon , l'augmentation de 35 % du SMIC en mai 68 n'a pas entraîné un tsunami de dépôts de bilan.
C'est la jérémiade, le chantage traditionnel du petit patron qui voudrait bien devenir grand, mais qui ne peut pas à cause des...

Mai 68 c'est la fin des 30 glorieuses et les entreprises tournées à plein régime ,pas comme aujourd'hui .Faut comparer ce qui est comparable .Les 35 % d'augmentation de salaire sont vite bouffées par les diverses taxes et augmentations des prix à l'époque .Retour à la case départ.J'attends tjrs que vous et vos petits camarades montriez l'ex en dirigeant une entreprise et distribuiez des salaires dont vous révez .Encore une fois beaucoup de yaqua,mais pas beaucoup de courageux ,montrez-nous l'ex. Alors ça vient ?

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 14134
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23
Localisation : Clermont Ferrand
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par le chimple » 23 septembre 2022 07:43

Jiimmy a écrit :
22 septembre 2022 21:24
le chimple a écrit :
22 septembre 2022 20:25

Oui , en général les postes non pourvus qui sont à la limite du Smic ..

Oui , des postes chez des petits patrons ou magasins petites surfaces !
Quel est le rapport entre les postes non pourvus à la limite du smic et les droits au chômage qui sont propres à chaque individu ?

Quel est le rapport entre une démission légitime (aux yeux de pôle-emploi) et des postes chez des petits patrons ou magasins petites sufaces ?
Je redis au monsieur que plus la paye frôle le SMIC , plus elle se rapproche de l'indemnité chômage décidée par des inconscients de politicards !
Je dis au monsieur qu'en temps de crise , la moindre des corrections serait , pour ceux qui profitent de la bienveillance de la communauté , de se sortir les doigts et d'accepter , le temps de trouver quelque chose de mieux payé , un poste pas tout à fait en fonction de sa formation !
C'est entrain de changer et c'est très bien !
D'ou l'augmentation, des postes non pourvus !
Quand un marin se baigne, c'est toujours pour la dernière fois.

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 14134
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23
Localisation : Clermont Ferrand
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par le chimple » 23 septembre 2022 07:49

Mickey a écrit :
21 septembre 2022 16:08
latresne a écrit :
21 septembre 2022 15:27



Je ne connais pas le bilan des entreprises françaises du CAC ou autres grandes entreprises.Je parle de celles qui font tourner la France,les petites et moyennes entreprises qui emploient 50 % des salariés à temps plein.Ce sont beaucoup de ses 50 % qui risquent de perdre leur emploi.Renseignez-vous auprés des petites entreprises et commerces de votre ville ,vous découvrirez la réalité de leur situation financière.TT le monde ne peut pas et ne veut pas être fonctionnaire.
Cessez vos jérémiades, les PME ont largement de quoi payer correctement leurs employés. Sauf que les patrons sont les nouveaux seigneurs qui considèrent les salariés comme des gueux à la limite de l'esclavage.
Mon pauvre Mickey le bien nommé !!!! :combat208
Tu n'as aucune idée de ce qu'est l'artisanat et les problèmes que les petits patrons peuvent rencontrer en ce moment !
Même l'autre tache de Hollande à fini de les massacrer en augmentant leurs charges et leurs impots !
Pire , il a osé fiscaliser les heures sup qui a eu pour résultat de ne plus avoir personne pour en faire quand ça s'avérait utile ..
Double peine , pour les petits patrons et pour les employés !
Dans une grande partie de petites entreprises , les 35 heures et la fiscalisation des HS n'ont pas débouché sur des embauches , bien au contraire !
Mais va faire comprendre ça à un énarque politicard de naissance , peine perdue !
Quand un marin se baigne, c'est toujours pour la dernière fois.

Avatar du membre
Jiimmy
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 5221
Enregistré le : 23 septembre 2015 06:51

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par Jiimmy » 23 septembre 2022 07:50

le chimple a écrit :
23 septembre 2022 07:43


Je redis au monsieur que plus la paye frôle le SMIC , plus elle se rapproche de l'indemnité chômage décidée par des inconscients de politicards !
Je dis au monsieur qu'en temps de crise , la moindre des corrections serait , pour ceux qui profitent de la bienveillance de la communauté , de se sortir les doigts et d'accepter , le temps de trouver quelque chose de mieux payé , un poste pas tout à fait en fonction de sa formation !
C'est entrain de changer et c'est très bien !
D'ou l'augmentation, des postes non pourvus !
Non ce n'est pas ce que vous avez dit, vous avez dit que des personnes gagneraient presque autant au chômage (à quelques euros près) qu'en travaillant. Je vous demande donc des exemples de situation concrètes et j'aimerais connaitre le nombre de personnes impactées pour voir s'il s'agit là réellement d'un phénomène.

Quant à votre seconde assertion. Depuis quand la correction consisterait à accepter n'importe quel poste à n'importe quelle condition ? Les humains ne sont pas des esclaves qui se devraient, par correction, d'être corvéables à souhait. Nos sociétés ont évolué sur cette question et je conçois mal le retour en arrière que vous préconisez et ce d'autant + que je doute que vous seriez susceptible de vous conformer à vos préconisations.

D'ailleurs, ce sont souvent les donneurs de leçons, les patrons, ceux issus des classes les + favorisées qui sont justement les moins motivés à l'idée d'accepter n'importes quelles offres en acceptant de sortir de leur domaine de formation. Encore une fois vos critiques vont toutes dans le même sens. Pourquoi ne pas vous insurger en réclamant à l'autre partie (les patrons) une augmentation substantielle des salaires et une amélioration des conditions de travail pour trouver preneur ?
Vergissmeinnicht

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 14134
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23
Localisation : Clermont Ferrand
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par le chimple » 23 septembre 2022 08:00

Jiimmy a écrit :
23 septembre 2022 07:50
le chimple a écrit :
23 septembre 2022 07:43


Je redis au monsieur que plus la paye frôle le SMIC , plus elle se rapproche de l'indemnité chômage décidée par des inconscients de politicards !
Je dis au monsieur qu'en temps de crise , la moindre des corrections serait , pour ceux qui profitent de la bienveillance de la communauté , de se sortir les doigts et d'accepter , le temps de trouver quelque chose de mieux payé , un poste pas tout à fait en fonction de sa formation !
C'est entrain de changer et c'est très bien !
D'ou l'augmentation, des postes non pourvus !
Non ce n'est pas ce que vous avez dit, vous avez dit que des personnes gagneraient presque autant au chômage (à quelques euros près) qu'en travaillant. Je vous demande donc des exemples de situation concrètes et j'aimerais connaitre le nombre de personnes impactées pour voir s'il s'agit là réellement d'un phénomène.

Quant à votre seconde assertion. Depuis quand la correction consisterait à accepter n'importe quel poste à n'importe quelle condition ? Les humains ne sont pas des esclaves qui se devraient, par correction, d'être corvéables à souhait. Nos sociétés ont évolué sur cette question et je conçois mal le retour en arrière que vous préconisez et ce d'autant + que je doute que vous seriez susceptible de vous conformer à vos préconisations.

D'ailleurs, ce sont souvent les donneurs de leçons, les patrons, ceux issus des classes les + favorisées qui sont justement les moins motivés à l'idée d'accepter n'importes quelles offres en acceptant de sortir de leur domaine de formation. Encore une fois vos critiques vont toutes dans le même sens. Pourquoi ne pas vous insurger en réclamant à l'autre partie (les patrons) une augmentation substantielle des salaires et une amélioration des conditions de travail pour trouver preneur ?
"" Depuis quand la correction consisterait à accepter n'importe quel poste à n'importe quelle condition ""
La moindre des corrections !
De plus , ces postes à pourvoir ne sont pas " sous n'importe quelle condition !!!
L'état providence , c'est fini , et c'est très bien , vous vous etes jamais demandé comment la France va combler les 2500 milliards de dette , en parti créé par les gouvernements de gauche avec des mesures sociales à la con ?? ??
Pour l'instant , les classes favorisées sont les hauts fonctionnaires , quelques professions libérales comme toubib , archi , certainement pas les petits patrons !
Certainement pas en ce moment ou il y a hécatombe de faillite !
Quand les commandes ne viennent pas, du à la crise , ils ne touchent pas de paye , contrairement à d'autres !
Encore un exemple de roublardise des politicards et certains élus !
La taxe d'habitation a été supprimée ou réduire , combien de maires , au lieu de trouver des solutions pour faire des économies , se rattrapent sur le foncier ??
Quand un marin se baigne, c'est toujours pour la dernière fois.

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 14134
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23
Localisation : Clermont Ferrand
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par le chimple » 23 septembre 2022 08:21

Jiimmy a écrit :
23 septembre 2022 07:50
le chimple a écrit :
23 septembre 2022 07:43


Je redis au monsieur que plus la paye frôle le SMIC , plus elle se rapproche de l'indemnité chômage décidée par des inconscients de politicards !
Je dis au monsieur qu'en temps de crise , la moindre des corrections serait , pour ceux qui profitent de la bienveillance de la communauté , de se sortir les doigts et d'accepter , le temps de trouver quelque chose de mieux payé , un poste pas tout à fait en fonction de sa formation !
C'est entrain de changer et c'est très bien !
D'ou l'augmentation, des postes non pourvus !
Non ce n'est pas ce que vous avez dit, vous avez dit que des personnes gagneraient presque autant au chômage (à quelques euros près) qu'en travaillant. Je vous demande donc des exemples de situation concrètes et j'aimerais connaitre le nombre de personnes impactées pour voir s'il s'agit là réellement d'un phénomène.

Quant à votre seconde assertion. Depuis quand la correction consisterait à accepter n'importe quel poste à n'importe quelle condition ? Les humains ne sont pas des esclaves qui se devraient, par correction, d'être corvéables à souhait. Nos sociétés ont évolué sur cette question et je conçois mal le retour en arrière que vous préconisez et ce d'autant + que je doute que vous seriez susceptible de vous conformer à vos préconisations.

D'ailleurs, ce sont souvent les donneurs de leçons, les patrons, ceux issus des classes les + favorisées qui sont justement les moins motivés à l'idée d'accepter n'importes quelles offres en acceptant de sortir de leur domaine de formation. Encore une fois vos critiques vont toutes dans le même sens. Pourquoi ne pas vous insurger en réclamant à l'autre partie (les patrons) une augmentation substantielle des salaires et une amélioration des conditions de travail pour trouver preneur ?
Mon petit neveu , après une formation dans l'agriculture s'est résigné ,à faire éboueur , tout en entamant un recyclage !
Il est aujourd'hui responsable logistique dans une petite boite de fret aérien !
S'il avait suivi vos conseils , il serait toujours devant sa télé à passer du fauteuil au canapé en sirotant des bières !
Quand un marin se baigne, c'est toujours pour la dernière fois.

vivarais
Rang Tisiphonesque
Rang Tisiphonesque
Messages : 31403
Enregistré le : 04 avril 2018 16:39

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par vivarais » 23 septembre 2022 08:22

Jiimmy a écrit :
23 septembre 2022 07:50
le chimple a écrit :
23 septembre 2022 07:43


Je redis au monsieur que plus la paye frôle le SMIC , plus elle se rapproche de l'indemnité chômage décidée par des inconscients de politicards !
Je dis au monsieur qu'en temps de crise , la moindre des corrections serait , pour ceux qui profitent de la bienveillance de la communauté , de se sortir les doigts et d'accepter , le temps de trouver quelque chose de mieux payé , un poste pas tout à fait en fonction de sa formation !
C'est entrain de changer et c'est très bien !
D'ou l'augmentation, des postes non pourvus !
Non ce n'est pas ce que vous avez dit, vous avez dit que des personnes gagneraient presque autant au chômage (à quelques euros près) qu'en travaillant. Je vous demande donc des exemples de situation concrètes et j'aimerais connaitre le nombre de personnes impactées pour voir s'il s'agit là réellement d'un phénomène.

Quant à votre seconde assertion. Depuis quand la correction consisterait à accepter n'importe quel poste à n'importe quelle condition ? Les humains ne sont pas des esclaves qui se devraient, par correction, d'être corvéables à souhait. Nos sociétés ont évolué sur cette question et je conçois mal le retour en arrière que vous préconisez et ce d'autant + que je doute que vous seriez susceptible de vous conformer à vos préconisations.

D'ailleurs, ce sont souvent les donneurs de leçons, les patrons, ceux issus des classes les + favorisées qui sont justement les moins motivés à l'idée d'accepter n'importes quelles offres en acceptant de sortir de leur domaine de formation. Encore une fois vos critiques vont toutes dans le même sens. Pourquoi ne pas vous insurger en réclamant à l'autre partie (les patrons) une augmentation substantielle des salaires et une amélioration des conditions de travail pour trouver preneur ?
il n'y a rien à prouver
C'est cela simplement parce que les indemnités chômage sont calculées en calendaire
C'est le cas aussi avec l'assurance maladie avec complement d'assurance d'entreprise car la sécu rembourse non en jours ouvrés mais calendaires
En france tout ce qui est du ressort administratif est calculé en calendaire c'est à dire 7 j /7
Elisabeth Borne lorsqu'elle était ministre du travail en avait fait la demonstration et demandé une réforme qui ' toujours pas été faite
ici c'est pôle emploi qui en apporte la preuve avec ce liens
https://www.pole-emploi.fr/candidat/mes ... duree.html
CALCUL DU NOMBRE DE JOURS ÉCOULÉS
Dans cette période de référence, on recherche le premier jour où vous étiez en contrat de travail et on calcule le nombre total de jours écoulés entre le début du premier contrat de travail et la fin du dernier contrat de travail.

Ce contrat de travail ne doit pas avoir déjà servi à une ouverture de droits ;
Il s’agit ici de « jours calendaires » c’est-à-dire que tous les jours de l’année comptent (samedis, dimanches et jours fériés inclus);
Le premier et le dernier jour de contrat de travail sont inclus ;

Ceux qui se retrouvent au chômage après de années de travail voient meme pris en compte dans l'indemnité le treizième voir quatorzième mois de salaire
Je comprends que le revirement de Roussel et du PCF soit embarrassant pour vous
Il ne reste plus que Melençon et sa clique qui s'oppesent à cela pour que vous continuiez à profiter de cela
Car le PS et EELV finiront par se ranger à l'avis de Roussel
Car de plus en plus de leurs adhérents (voir meme de LFI) maintenant que le pavé a été lancé venant de gauche qui vont s'interroger sur celà
Ne suis-je pas une vache à lait pour des profiteurs

papibilou
Posteur Giganovesque
Posteur Giganovesque
Messages : 4951
Enregistré le : 25 août 2020 20:42
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par papibilou » 23 septembre 2022 08:56

Hdelapampa a écrit :
22 septembre 2022 23:44

Il n'y a nulle part le plein emploi.
Et surtout pas en Allemagne ou au Royaume-Uni.
Plein emploi = chaque salarié (prolétaire) a un emploi pérenne, à temps plein et permettant de construire un projet de vie.
Pas des petits boulots permettant à peine de survivre comme il y en a tant et de plus en plus alors que les actionnaires se gavent.
Ne soyez pas radical sur les termes :
Le plein emploi est une situation dans laquelle le chômage d'un territoire est réduit au chômage frictionnel incompressible, soit à un taux inférieur à 5 % au sens de l'OIT.
Et je peux vous dire que la chute des valeurs boursières est loin d'être compensées par des dividendes , sauf dans le secteur énergie.

voileux
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 6160
Enregistré le : 14 avril 2016 14:16
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par voileux » 23 septembre 2022 09:09

latresne a écrit :
23 septembre 2022 01:02
Hdelapampa a écrit :
21 septembre 2022 16:17

Vous parlez des artisans (boulangers, plombiers, chauffagistes, paysagistes etc) ou bien des SOUS TRAITANTS des entreprises du CAC 40?
Là, il y en effet, à distinguer.
Mais je ne crois pas que les tout petits patrons embauchent 50 % des salariés.
Et de toute façon , l'augmentation de 35 % du SMIC en mai 68 n'a pas entraîné un tsunami de dépôts de bilan.
C'est la jérémiade, le chantage traditionnel du petit patron qui voudrait bien devenir grand, mais qui ne peut pas à cause des...

Mai 68 c'est la fin des 30 glorieuses et les entreprises tournées à plein régime ,pas comme aujourd'hui .Faut comparer ce qui est comparable .Les 35 % d'augmentation de salaire sont vite bouffées par les diverses taxes et augmentations des prix à l'époque .Retour à la case départ.J'attends tjrs que vous et vos petits camarades montriez l'ex en dirigeant une entreprise et distribuiez des salaires dont vous révez .Encore une fois beaucoup de yaqua,mais pas beaucoup de courageux ,montrez-nous l'ex. Alors ça vient ?
Tu ne manques pas d'air , tu omets volontairement que cela fait plus de dix ans que les salaires et pensions n'ont pas augmenté en dénigrant les 33% d'augmentation obtenus en 1968. Tu prétends que cette augmentation a disparu , c'est vrai mais en 13 ans , (la cause la TVA° et l'inflation) par contre en 10 ans sans rien c'est 13 à 14% de salaires et pensions en moins et avec 4% cette année de plus c'est 3% encore en moins cela se traduit en septembre à 17% en moins sur tous les revenus. Les entreprises actuellement comme depuis 20 ans ne tournent plus effectivement , mais peut il en être autrement , gestion 17 ministres escrocs au premier gouvernement , puis Macron comme ses prédécesseurs notamment giscard à vendu le brevet des turbines, accentuant la dépendance de la défense française au ricains , ce n'est pas en bradant notre intelligencia française et notre industrie que cela va s'améliorer
“L'intelligence défend la paix. L'intelligence a horreur de la guerre.”

Avatar du membre
le chimple
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 14134
Enregistré le : 05 novembre 2015 12:23
Localisation : Clermont Ferrand
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par le chimple » 23 septembre 2022 09:22

voileux a écrit :
23 septembre 2022 09:09
latresne a écrit :
23 septembre 2022 01:02



Mai 68 c'est la fin des 30 glorieuses et les entreprises tournées à plein régime ,pas comme aujourd'hui .Faut comparer ce qui est comparable .Les 35 % d'augmentation de salaire sont vite bouffées par les diverses taxes et augmentations des prix à l'époque .Retour à la case départ.J'attends tjrs que vous et vos petits camarades montriez l'ex en dirigeant une entreprise et distribuiez des salaires dont vous révez .Encore une fois beaucoup de yaqua,mais pas beaucoup de courageux ,montrez-nous l'ex. Alors ça vient ?
Tu ne manques pas d'air , tu omets volontairement que cela fait plus de dix ans que les salaires et pensions n'ont pas augmenté en dénigrant les 33% d'augmentation obtenus en 1968. Tu prétends que cette augmentation a disparu , c'est vrai mais en 13 ans , (la cause la TVA° et l'inflation) par contre en 10 ans sans rien c'est 13 à 14% de salaires et pensions en moins et avec 4% cette année de plus c'est 3% encore en moins cela se traduit en septembre à 17% en moins sur tous les revenus. Les entreprises actuellement comme depuis 20 ans ne tournent plus effectivement , mais peut il en être autrement , gestion 17 ministres escrocs au premier gouvernement , puis Macron comme ses prédécesseurs notamment giscard à vendu le brevet des turbines, accentuant la dépendance de la défense française au ricains , ce n'est pas en bradant notre intelligencia française et notre industrie que cela va s'améliorer
:super:
Augmentations des charges , des impots des PME , augmentation de la concurrence déloyale avec certains pays européens , blocage des pensions de retraite et augmentation de la CSG , en particulier plus importante pour les retraités , fiscalisation des heures sup par l'infâme Hollande !
Remarque , de l'a part d'énarques hauts fonctionnaires qui n'a jamais connu autre chose que la politique , des baltringues de hauts fonctionnaires qui papillonnent dans la haute administration et détachés comme politicards , avec à la clé , addition de retraites complètes ,, ils sont très loin de savoir se qui se passe chez le bas peuple !
Quand un marin se baigne, c'est toujours pour la dernière fois.

Avatar du membre
Hdelapampa
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 7129
Enregistré le : 01 mars 2016 18:47
Localisation : Normandie
Genre :

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par Hdelapampa » 23 septembre 2022 15:11

papibilou a écrit :
23 septembre 2022 08:56
Hdelapampa a écrit :
22 septembre 2022 23:44

Il n'y a nulle part le plein emploi.
Et surtout pas en Allemagne ou au Royaume-Uni.
Plein emploi = chaque salarié (prolétaire) a un emploi pérenne, à temps plein et permettant de construire un projet de vie.
Pas des petits boulots permettant à peine de survivre comme il y en a tant et de plus en plus alors que les actionnaires se gavent.
Ne soyez pas radical sur les termes :
Le plein emploi est une situation dans laquelle le chômage d'un territoire est réduit au chômage frictionnel incompressible, soit à un taux inférieur à 5 % au sens de l'OIT.
Et je peux vous dire que la chute des valeurs boursières est loin d'être compensées par des dividendes , sauf dans le secteur énergie.
:mdr3:
Tout s'explique!
Le plein emploi n'est pas si plein que ça!!!
Allez encore quelques créations de petits boulots, de jobs d'été, d'étudiants et nous serons à 5% de...chômage frictionnel incompressible.
Bonjour Mr/Mme le chômeur frictionnel incompressible! :cool:
C'est bien ce que je dis: tout ça est très abstrait pour un zentil patrounet.
Le chômage, c'est des chiffres.
“Une situation prérévolutionnaire éclate lorsque ceux d'en haut ne peuvent plus, ceux d'en bas ne veulent plus, et ceux du milieu basculent avec ceux d'en bas. ” W.I.Oulianov Lénine

vivarais
Rang Tisiphonesque
Rang Tisiphonesque
Messages : 31403
Enregistré le : 04 avril 2018 16:39

Re: Fabien Roussel, le travail, la gauche, les allocs

Message par vivarais » 23 septembre 2022 16:52

Hdelapampa a écrit :
23 septembre 2022 15:11
papibilou a écrit :
23 septembre 2022 08:56

Ne soyez pas radical sur les termes :
Le plein emploi est une situation dans laquelle le chômage d'un territoire est réduit au chômage frictionnel incompressible, soit à un taux inférieur à 5 % au sens de l'OIT.
Et je peux vous dire que la chute des valeurs boursières est loin d'être compensées par des dividendes , sauf dans le secteur énergie.
:mdr3:
Tout s'explique!
Le plein emploi n'est pas si plein que ça!!!
Allez encore quelques créations de petits boulots, de jobs d'été, d'étudiants et nous serons à 5% de...chômage frictionnel incompressible.
Bonjour Mr/Mme le chômeur frictionnel incompressible! :cool:
C'est bien ce que je dis: tout ça est très abstrait pour un zentil patrounet.
Le chômage, c'est des chiffres.
à force que toutes les valeurs sures quittent la france quittent la france pour l'étranger ; il va finir par avoir du boulot pour les autres
Le ministre du travail a bien dit qu'un million de salariés avait démissionné mais n'a pas dit pour aller où
J'en connais au moins un qui a demission de son emploi de boulanger sous payé pour aller faire boulanger en Australie t son frère fait les démarches pour faire de meme

Répondre

Retourner vers « DISCUSSIONS POLITIQUE - ACTUALITÉ - DÉBATS »