La mort en sursis au Texas

Répondre
Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 118920
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Contact :

La mort en sursis au Texas

Message par tisiphoné » 25 mars 2010 10:04

L'exécution de Hank Skinner suspendue in extremis.
Le funeste compte à rebours s'est arrêté moins d'une heure avant la mise en mort de ce condamné à mort texan. La Cour suprême a accordé un sursis le temps de décider si elle examine sur le fond sa demande de tests ADN pour prouver son innocence.



cette fois, on ne pourra pas dire que c'est un noir, c'est juste une enquête qui a été bâclée peut-être ^^

espérons que la recherche d'ADN apporte la lumière sur cette affaire.
#lepointnoir

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 102885
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : L'univers

Re: La mort en sursis au Texas

Message par Fonck1 » 25 mars 2010 11:25

je ne comprends pas les states,pays de liberté,logiquement.ils ont la possibilité de sauver un innocent,au lieu de ca,ils refusent,jusqu'à la dernière heure (bonjour l'angoisse) la possibilité de disculper un innocent,ou de prouver (peut etre) un coupable.

ne devraient ils pas prendre toutes les options? le droit a la vie et liberté me parait primordial.

Avatar du membre
Patrick_NL
Animateur
Animateur
Messages : 18253
Enregistré le : 27 novembre 2009 16:35
Localisation : Hoorn, Pays Bas

Re: La mort en sursis au Texas

Message par Patrick_NL » 25 mars 2010 11:58

Fonck1 a écrit : je ne comprends pas les states,pays de liberté,logiquement.ils ont la possibilité de sauver un innocent,au lieu de ca,ils refusent,jusqu'à la dernière heure (bonjour l'angoisse) la possibilité de disculper un innocent,ou de prouver (peut etre) un coupable.

ne devraient ils pas prendre toutes les options? le droit a la vie et liberté me parait primordial.

Le probleme de ce pays de liberte est leur systeme judiciaire.Les juges sont elus et prennent donc des decisions en fonction de l'opinion publique.Elire un juge peut paraitre tres democratique mais le hic est que pour etre elus, les juges doivent faire des conbcessions au populisme.Heureusement que certains ont la probite necessaire au fonctionnement de la justice mais ce systeme entraine des derives.
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." Geronimo

Avatar du membre
patriote51
Posteur TOP VIP
Posteur TOP VIP
Messages : 2006
Enregistré le : 18 juillet 2007 23:30
Localisation : Marne51 en champagne

Re: La mort en sursis au Texas

Message par patriote51 » 25 mars 2010 12:00

tisiphoné a écrit :
L'exécution de Hank Skinner suspendue in extremis.
Le funeste compte à rebours s'est arrêté moins d'une heure avant la mise en mort de ce condamné à mort texan. La Cour suprême a accordé un sursis le temps de décider si elle examine sur le fond sa demande de tests ADN pour prouver son innocence.



cette fois, on ne pourra pas dire que c'est un noir, c'est juste une enquête qui a été bâclée peut-être ^^

espérons que la recherche d'ADN apporte la lumière sur cette affaire.


Rien est dit qu'ils vont faire des testes ADN, la justice doit trancher. Soit elle décide les testes ADN soit 0170
« Un homme ne doit pas avoir deux patries. Le patriotisme qui se divise s'affaiblit. »
Image

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 118920
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Contact :

Une lueur d'espoir pour Hank Skinner

Message par tisiphoné » 09 mars 2011 01:52

Le condamné à mort américain Hank Skinner va pouvoir demander les tests ADN qu'il réclame depuis 10 ans.


L'affaire Skinner est-elle à un tournant? Un nouvel élément offre un mince espoir au condamné à mort américain. Une décision de la Cour suprême américaine, rendue ce lundi, donne le droit à Hank Skinner de contester l'interdiction émise par la justice texane d'effectuer des tests ADN.

Depuis plus de dix ans, le détenu réclame à cor et à cri ces tests, susceptibles, selon lui, de prouver son innocence.
Hank Skinner, 48 ans et marié à une française, a écopé de la peine capitale en 1995 au Texas pour les meurtres de sa femme de l'époque et des deux fils de celle-ci. Il a toujours clamé son innocence et affirme être évanoui au moment des faits. Une prise de sang avait révélé la présence d'anxiolytiques, d'anti-douleurs et d'alcool dans son organisme.

D'après sa femme, Sandrine Ageorge-Skinner, "des éléments matériels essentiels retrouvés sur la scène du crime n'ont pas été analysés - un blouson, une serviette tachée de sang, deux couteaux, des cellules de peau retrouvées sous les ongles d'une des victimes, des cheveux arrachés et des prélèvements vaginaux."

Pour Raphaël Chenuil-Hazan, directeur d'Ensemble contre la peine de mort et instigateur de la campagne Justice pour Hank joint par LEXPRESS.fr, ce rebondissement représente plus qu'un espoir. "C'est la première décision de la justice américaine en faveur de Hank". "Il y a encore beaucoup d'étapes avant que Hank Skinner puisse être libéré ou même obtenir des tests ADN", nuance Richard Dieter, directeur du Centre d'informations sur la peine de mort. L'avis de la Cour rendu, le condamné à mort américain doit désormais déposer un recours devant une cour fédérale. A l'annonce de ce rebondissement, la femme de Skinner est "tombée en larmes", selon ses propres dires. Une réaction similaire à celle déclenchée le 24 mars 2010, lorsque son mari avait obtenu un sursis 45 minutes avant l'heure programmée de son exécution.

Si rien ne garantit que les tests ADN seront effectués, Raphaël Chenuil-Hazan garde espoir. "Il faut maintenant que la cour d'appel instruise le dossier. C'est une politique de petits pas."
#lepointnoir

Avatar du membre
scorpion3917
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 7221
Enregistré le : 02 février 2011 20:19

Tests adn refusés pour Hank Skinner

Message par scorpion3917 » 04 novembre 2011 20:02

A 06 jours de son exécution pour un triple meurtre, Hank Skinner s'est vu refuser des tests adn pouvant, selon lui, le disculper. Il attend depuis 16 ans dans le couloir de la mort, quelque part dans une prison de l'état du Texas.
A noter que le gouverneur de cet état, Rick Perry, est candidat républicain pour la prochaine élection présidentielle.... Interrogé par des journalistes sur le fait qu'il pouvait envoyer à la mort un innocent et peut être d'autres avant Skinner, il a répondu que cela ne l'empêchait pas de dormir. Politique oblige...
Depuis qu'il est gouverneur, il a fait procéder à des centaines d'exécutions, ce dont il est particulièrement fier.
Souhaitons lui encore de nombreuses nuits de plein sommeil.
La seule chose qui permet au mal de triompher est l inaction des hommes de bien.
Edmund Burke.

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 118920
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Contact :

l'exécution de Hank Skinner suspendue à 48 heures de la date

Message par tisiphoné » 08 novembre 2011 19:49

La justice du Texas a accordé lundi un répit à Hank Skinner en suspendant son exécution prévue mercredi, le temps d'examiner un recours de ses avocats demandant des tests ADN qui, selon eux, innocenteraient cet Américain détenu depuis 16 ans dans le couloir de la mort.

"L'exécution (du condamné) est suspendue dans l'attente qu'un jugement soit rendu pour cet appel", a indiqué la Cour dans son arrêt.

La Cour estime qu'il est plus "prudent" de procéder à un examen de la requête de M. Skinner, marié à une Française, Sandrine Ageorges, au regard des règles en vigueur sur les tests ADN dans l'Etat du Texas (sud).

Les juges d'appel remarquent que cette législation "a subi plusieurs changements depuis sa création" sans qu'ils aient "jamais été pris en compte dans ce dossier".

"Parce que le statut (dans la loi) de l'ADN a changé, et parce que certains de ces changements sont le fait de cette affaire, nous estimons qu'il serait prudent pour cette Cour de prendre le temps d'examiner dans quelle mesure ces changements affectent ce dossier", poursuit l'arrêt.

Un avocat du condamné à mort, Rob Owen, a aussitôt salué cette décision, soulignant qu'elle permettait "à la demande de tests ADN de M. Skinner de recevoir l'examen sérieux et minutieux qu'elle mérite".

Les avocats de M. Skinner avait demandé cette suspension pour préparer un appel au rejet jeudi par un tribunal texan d'une nouvelle demande -- la troisième -- de tests ADN.

Ils s'appuient sur une loi, approuvée au printemps par le Congrès texan, qui pourrait annuler le deuxième refus de tests ADN opposé en 2009.

Avec le texte précédent, M. Skinner s'était vu refuser ces analyses au motif que c'était de sa responsabilité si celles-ci n'avaient pas été réalisées au moment du procès en 1995. Le premier refus, en 2003, était fondé sur le fait qu'il n'avait pas réussi à prouver que de nouveaux tests ADN l'innocenteraient.
#lepointnoir

Rananen
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 15070
Enregistré le : 15 septembre 2007 23:33

Re: La mort en sursis au Texas

Message par Rananen » 08 novembre 2011 20:41

les USA est un pays barbare ...

Avatar du membre
Patrick_NL
Animateur
Animateur
Messages : 18253
Enregistré le : 27 novembre 2009 16:35
Localisation : Hoorn, Pays Bas

Re: La mort en sursis au Texas

Message par Patrick_NL » 30 août 2013 09:37

Des tests ADN menés sur trois cheveux devraient permettre, selon ses avocats jeudi, de disculper le prisonnier américain Hank Skinner, dans le couloir de la mort du Texas (sud) depuis vingt ans pour un triple meurtre qu’il nie avoir commis.

Henry «Hank» Skinner, 51 ans, est enfermé pour les meurtres, le 31 décembre 1993, de sa compagne d’alors, Twila Busby, et des deux fils de celle-ci. Après une bataille acharnée du condamné pour prouver son innocence avec des tests ADN, quatre cheveux retrouvés dans la main de la jeune femme avaient été soumis à des analyses génétiques.

Ala lumière des résultats rendus publics jeudi par un laboratoire privé de Virginie (est), «les doutes sur la culpabilité de M. Skinner sont bien trop importants pour le laisser être exécuté», ont estimé les avocats Robert Owen et Douglas Robinson dans un document judiciaire.

Les tests montrent que la personne à qui appartiennent trois des quatre cheveux a un lien maternel avec chacune des trois victimes. Ils attestent ainsi de «l’implication de Robert Donnell», l’oncle maternel de Twila Busby, qui avait été vu en train de «harceler» la jeune femme, moins d’une heure avant que celle-ci ne soit tuée, expliquent les deux défenseurs. Une première série de résultats avait déjà montré la présence d’une tierce personne, mais son identité n’a pas été établie. Pour le procureur du Texas, au contraire, «ces résultats continuent à montrer le lien entre Hank Skinner et sa culpabilité dans le meurtre de Twila Busby». «Quatre cheveux trouvés sur la victime ont été testés, dont trois pourraient appartenir à Twila Busby et ses deux fils, et le quatrième à Hank Skinner», précise, dans un communiqué, Jerry Strickland, directeur de la communication du bureau du procureur, dénonçant des «tactiques continuelles» de la défense visant à «retarder» la procédure. «Cette nouvelle série de tests ne fait rien d’autre que de justifier (l’implication de) Hank Skinner dans le meurtre», ajoute Strickland.

«Si je n’avais rien dit, je serais mort»

Certes, les trois cheveux en question peuvent appartenir aux victimes, notent les avocats, mais un examen visuel au microscope, qu’ils joignent à leur document, écarte formellement cette hypothèse.

D’autres circonstances renforcent, selon eux, la thèse de la culpabilité de l’oncle de la jeune femme, aujourd’hui décédé: M. Donnell était un homme violent avec sa femme, il n’avait pas montré la moindre émotion à l’annonce de la mort de sa nièce et des deux fils de celle-ci, il avait été vu en train de nettoyer sa voiture deux jours après les meurtres, et il a été identifié comme le propriétaire d’un coupe-vent retrouvé ensanglanté près du corps de Twila Busby et qui a depuis disparu.

Le quatrième cheveu testé appartient bien à Hank Skinner, mais ses avocats soutiennent que le prisonnier vivait dans cette maison et que ses cheveux pouvaient parfaitement se retrouver sur le sol.

La première série de tests montrait également que son ADN était présent sur l’arme du crime, conduisant l’Etat du Texas à assurer que sa procédure contre Skinner se trouvait «renforcée». Dans un entretien à l’AFP en mai, Hank Skinner soulignait que, vivant sous le même toit, il touchait tous les jours ce couteau qui servait à faire des sandwichs et que la paume de sa main, blessée précédemment, était mal cicatrisée, expliquant la présence de son ADN dans la maison et sur le couteau.

Hank Skinner a échappé par deux fois à la dernière minute à une exécution. Il n’a jamais nié avoir été sur les lieux du crime, mais il affirme avoir alors ingurgité un cocktail de médicaments et de vodka qui le mettait dans l’incapacité de commettre ce triple meurtre. «Si je n’avais rien dit, je serais mort. Ils m’auraient tué depuis des années», confiait-il à l’AFP. Aucune nouvelle date d’exécution n’a été fixée. Dans leur document, Mes Owen et Robinson appellent «les parties à se réunir pour déterminer si une technologie existe pour permettre des tests ADN supplémentaires». Pour Strickland, «l’affaire Hank Skinner est précisément la raison pour laquelle le bureau (du procureur) continue de soutenir le vote d’une nouvelle loi exigeant des tests ADN avant tout procès».
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." Geronimo

Avatar du membre
Fonck1
Administrateur
Administrateur
Messages : 102885
Enregistré le : 02 mai 2006 16:22
Localisation : L'univers

Re: La mort en sursis au Texas

Message par Fonck1 » 30 août 2013 10:22

s'il est innocent,ça va être une bombe aux states.

Avatar du membre
tisiphoné
Administrateur
Administrateur
Messages : 118920
Enregistré le : 19 septembre 2007 21:53
Localisation : heavens above
Contact :

Re: La mort en sursis au Texas

Message par tisiphoné » 30 août 2013 10:34

Fonck1 a écrit : s'il est innocent,ça va être une bombe aux states.


ça montrera que les recherches d'ADN permettent d'innocenter des condamnés dans le couloir de la mort, donc, pas d'empressement pour la peine de mort.
#lepointnoir

Avatar du membre
Patrick_NL
Animateur
Animateur
Messages : 18253
Enregistré le : 27 novembre 2009 16:35
Localisation : Hoorn, Pays Bas

Re: La mort en sursis au Texas

Message par Patrick_NL » 30 août 2013 10:36

Le vote d’une nouvelle loi exigeant des tests ADN avant tout procès est certainement une excellente idée.
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." Geronimo

Avatar du membre
scorpion3917
Posteur Titanesque
Posteur Titanesque
Messages : 7221
Enregistré le : 02 février 2011 20:19

Re: La mort en sursis au Texas

Message par scorpion3917 » 30 août 2013 17:53

Patrick_NL a écrit : Le vote d’une nouvelle loi exigeant des tests ADN avant tout procès est certainement une excellente idée.

Je suppose que quelques innocents ont déjà payé de leur vie !
La seule chose qui permet au mal de triompher est l inaction des hommes de bien.
Edmund Burke.

profil supprimé
Posteur DIVIN
Posteur DIVIN
Messages : 12668
Enregistré le : 29 avril 2011 20:19

Re: La mort en sursis au Texas

Message par profil supprimé » 30 août 2013 18:28

scorpion3917 a écrit :
Patrick_NL a écrit : Le vote d’une nouvelle loi exigeant des tests ADN avant tout procès est certainement une excellente idée.

Je suppose que quelques innocents ont déjà payé de leur vie !
Certainement. Mais il en faut plus pour donner des insomnies au gouverneur du Texas, Rick Perry

Répondre

Retourner vers « POLITIQUE 2010-2011 »